Bricolage Chauffage

Comment bien choisir son chauffage ?

14/10/2016
MAISON_Chauffage_200829857

L’offre de chauffage est difficile à déchiffrer tant il existe de modèles et de sources d’énergie disponibles. En fonction de votre budget, de votre projection dans le futur, de votre logement et de bien d’autres critères expliqués par Rue de Commerce, vous allez pouvoir faire le tri parmi une offre très large.

Les différents types

 

Le premier critère de choix de votre chauffage dépendra de l’équipement que vous recherchez : un radiateur fixe, un chauffage d’appoint, un sèche serviette, etc.

Les radiateurs fixes

Plusieurs types de chauffages fixes existent, chacun ayant des caractéristiques bien spécifiques.

Le radiateur à inertie

Il est également appelé radiateur à chaleur douce, car il apporte une chaleur homogène et constante, en la diffusant progressivement, même avoir été éteint. Il fonctionne à l’aide d’une résistance noyée dans la fonte, la brique ou l’huile naturelle.

Plus chers à l’achat, les radiateurs à inertie sont plus économiques à l’usage et procurent un confort de chauffage semblable au chauffage central.

Le radiateur rayonnant

Son rayonnement thermique réchauffe la zone qui se trouve directement dans son périmètre. Ses panneaux rayonnent et diffusent vite la chaleur. Le coût d’un radiateur rayonnant est raisonnable, et ce type d’équipement génère des économies à l’usage. Il est à privilégier dans les pièces dont la superficie et / ou la hauteur sous plafond sont importantes.

Le convecteur électrique

Ce type de radiateur convient aux budgets restreints. Il est cependant plus énergivore à l’usage. Il est adapté pour de petites surfaces, parfaitement isolées, et pour des pièces qui ne sont pas des pièces de vie (buanderie, bureau, etc.). Il présente l’atout de vite réchauffer la pièce où il est installé.

 MAISON_Chauffage_Main_346894751

 

Les chauffages d’appoint

Il existe différents types de chauffage d’appoint : les radiateurs soufflants, les radiateurs à bain d’huile, électriques mobiles, avec ou sans roulettes. Ces modèles sont aisément transportables d’une pièce à l’autre pour convenir à un usage d’appoint. Ils sont rapides à chauffer.

 

Autres options de chauffage

Radiateur mural, sèche serviette

Pour votre salle de bains, le radiateur sèche serviette est une belle alternative au radiateur classique. Il permet à la fois de sécher et chauffer vos serviettes, mais également de chauffer la pièce. Il allie à la fois de très bonnes performances à une belle esthétique.

Les radiateurs programmables

Il est intéressant de pouvoir vous procurer un radiateur avec cette option. Elle vous permet de réaliser d’importantes économies, puisque vous régulez la température en fonction du moment de la journée et de vos présences et absences du logement.

Trois technologies sont disponibles sur le marché :

  • le thermostat électronique
  • la centrale de programmation, que vous pouvez vous procurer et adapter à votre système de chauffage
  • le radiateur à lecteur de cassettes, dont le lecteur lit les programmations que vous enregistrez.

Les énergies disponibles

La recherche de baisse de la consommation d’énergie a amené une multiplication des systèmes de chauffage.

 

Le chauffage électrique

C’est le système d’énergie qui vous offre la plus grande variété de types de chauffages : radiateurs à convecteurs, radiateurs à panneaux rayonnants, radiateur à inertie, radiateur à accumulation, radiants, planchers chauffants, plafonds rayonnants, etc.

  • Avantages : un coût d’installation modéré, un usage simplifié.
  • Usage : ils sont plutôt conseillés pour les petites surfaces et des habitations dont l’isolation est optimale. Il ne s’agit cependant plus des convecteurs extrêmement énergivores. Certains chauffages électriques proposent des solutions plus économiques comme les radiateurs à accumulation ou à inertie.
  • Coût moyen/ kWh : 0,115 €
  • Empreinte écologique : entre 120 et 260 gCO²/kWh

Le chauffage au gaz

Il existe différents types de chauffage au gaz. Plusieurs options s’offrent à vous : chaudières classiques, chaudières à condensation, chaudières « basse température », radiateur, planchers chauffants, etc.

  • Avantages : son principal atout est son coût d’usage peu élevé. Ce système est également plus écologique comparé à l’énergie électrique. Le chauffage au gaz est aussi très efficace, rapide et fiable, avec une diffusion de chaleur homogène.
  • Usage : le chauffage au gaz convient à tous types d’habitations. Il s’agit d’ailleurs du système de chauffage le plus répandu en France. Votre logement doit cependant être raccordé à un réseau de gaz de ville ou être équipé d’une citerne.
  • Coût moyen/ kWh : 0,066 € / kWh
  • Empreinte écologique : 234 gCO²/kWh pour le gaz naturel et 280 gCO²/kWh pour le gaz propane.

Le chauffage au fioul

 

On trouve encore de nombreuses maisons équipées de chaudière au fioul. Lors de travaux de chauffage dans des immeubles non raccordables au gaz, il peut être intéressant d’opter pour une chaudière au fioul à condensation, qui offre des performances intéressantes pour un investissement modéré.

  • Avantages : la chaleur est produite rapidement et de manière homogène.
  • Usage : c’est une solution utilisée lorsque votre habitation n’est pas raccordée au gaz de ville. Les nouveaux modèles sont plus compacts et permettent également de meilleures performances. Ils sont adaptés aux grandes surfaces, aux habitations situées dans des zones géographiques très froides ou encore aux habitations mal isolées. Pensez à prévoir une surface de stockage et un accès pour le réapprovisionnement.
  • Coût moyen/ kWh : 0,063 € /kWh
  • Empreinte écologique : 300 gCO²/kWh

Bon à savoir : il est préférable de ne pas opter pour cette option si votre habitation est neuve, du fait de sa tendance « salissante ».

 

Le chauffage au bois

Plusieurs types de chauffages bois sont disponibles sur le marché : cheminées à foyer ouvert (chauffage d’appoint), cheminées à insert, poêles, chaudières à bois (à choisir en fonction du système de combustion).

  • Avantages : c’est une solution écologique et efficace, dont le coût reste stable. Ces dernières années ont vu l’amélioration de leurs performances.
  • Usage : vous avez le choix entre poêle et cheminée, selon vos préférences. Si vous optez pour du bois déchiqueté, pensez à la surface de stockage.
  • Coût moyen/ kWh :
  • bois déchiqueté : 0,026 € /kWh
  • granules de bois en vrac : 0,043 € /kWh
  • granules de bois en sac : 0,068 € /kWh
  • Empreinte écologique : 212 kWhEP/m².an

 

Le chauffage solaire

De nombreuses solutions de chauffage solaire existent : le système de Chauffage Combiné (SCC), les planchers chauffants ou encore les radiateurs, etc.

  • Avantages : l’énergie employée est gratuite et inépuisable. C’est le must en termes écologiques, sur le marché actuel.
  • Usage : il est nécessaire de coupler ce système de chauffage avec d’autres équipements, généralement gaz ou bois. Le SCC permet de chauffer l’eau et l’habitation. Il ne faut cependant pas oublier que l’énergie solaire ne permet de garantir que 30 à 60 % des besoins d’un logement. Un usage quotidien peut donc nécessiter des chauffages d’appoint afin, de pallier les décalages entre besoins et production.
  • Coût moyen/ kWh :
  • Empreinte écologique :

La pompe à chaleur

Le système de pompe à chaleur (ou PAC) utilise l’énergie calorifique de l’air pour chauffer votre logement.

  • Avantages : Les pompes à chaleur produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment, et leur rendement est idéal. Ce système est moins polluant et plus économique que le chauffage électrique.
  • Usage : Les chauffages par pompes à chaleur offre des performances constantes. Cependant, en cas de grand froid, ils nécessitent d’être couplés à un autre type de chauffage. Ce système est donc à privilégier pour les régions chaudes, à l’hiver doux et pour les périodes d’intersaison pour les autres régions. En hiver, ce système de chauffage peut être couplé à un chauffage d’appoint.
  • Empreinte écologique : pas de rejet de CO², mais fonctionne – bien que modérément – à l’électricité.

La biomasse

La technique de la biomasse utilise la combustion de matières organiques animales ou végétales pour produire de la chaleur.

  • Avantages : la biomasse est écologique. Son coût d’usage reste stable. Le système permet de chauffer la totalité de votre logement.
  • Usage : les chaudières à chargement automatique permettent l’approvisionnement automatique de votre chaudière en combustible. Il est également possible d’opter pour un chargement manuel.

La géothermie

Le système de la géothermie consiste à extraire la chaleur du sol pour la diffuser dans l’habitation à travers un réseau de chauffage, notamment un plancher chauffant.

  • Avantages : ce système est très écologique et sain.
  • Usage : On décide généralement d’équiper une habitation de ce système en amont de sa construction, car il nécessite d’importants travaux.
  • Coût moyen/ kWh : 0,052 € /kWh.
  • Empreinte écologique : émissions inférieures à celles d’un chauffage classique.

Comparatif des budgets

L’investissement d’installation et d’usage de vos chauffages sont soumis à de fortes variations qu’il convient d’envisager en amont de votre choix.  Il vous faudra vous poser la question de la rentabilisation de l’investissement, ainsi que de vos besoins réels.

Energie

Notez bien que le fioul, l’électricité et le gaz ont des prix fluctuants, et que le crédit d’impôt n’est pas intégré au tableau ci-dessus.

Les autres critères de choix

 

À travers les différents types de chauffages existants, nous avons pu déterminer un certain nombre de critères complémentaires de choix de votre installation.

 

L’esthétique

Si le chauffage au sol est invisible, les chauffages électriques, avec leurs couleurs et leur design, peuvent aujourd’hui constituer un élément de décoration intérieure. Suivez vos goûts et osez ! Tout est question d’arbitrage. Les chauffages de type cheminées et poêle, proposent également de nombreux modèles design à intégrer à votre décoration.

Les concepteurs et marques de chauffage ont développé des gammes résolument design ces dernières années : bas relief, mosaïques, couleurs surprenantes, imitation de murs de pierre, verre, ou même, miroirs.

MAISON_Domotique_Chauffage_Salon_241044922

 

La puissance par rapport à la surface

Il est nécessaire de faire ce calcul au préalable. En général 1000 watts sont dévolus à 10 m². Mais en fonction de la qualité d’isolation, du nombre de fenêtres et de portes, de la hauteur sous plafond, vous aurez besoin de plus ou moins de puissance. Vous pouvez d’ailleurs réaliser le bilan énergétique de votre maison, pour bénéficier d’indicateurs précis. Vérifiez bien le rendement maximal de vos appareils.

Dans une grande pièce, il est préférable de répartir la chaleur sur deux sources installées dans les coins opposés.

 

Système de chauffage avec ou sans production d’eau chaude sanitaire

Plusieurs systèmes de chauffage vous permettent, en plus de chauffer votre habitation, de produire votre eau chaude simultanément. Parmi eux, la pompe à chaleur air-eau, le Système Solaire Combiné (SSC), les chaudières gaz à condensation, certaines chaudières gaz basses températures, les chaudières fioul à condensation et la pompe à chaleur géothermique.

Vous pouvez également raccorder un ballon d’eau chaude à une chaudière à granulé de bois.

Si vous optez pour ce type de système combiné, sachez que vous allez faire des économies : à l’achat, lors de l’installation et à l’usage. De même, la surface occupée sera moins importante, avec un seul dispositif au lieu de deux.

 

Et pour votre résidence secondaire ?

Le choix du chauffage dans votre maison secondaire ne sera forcément pas le même que dans votre résidence principale. Vous ne l’occupez pas toute l’année, et vous avez besoin de confort, mais sans trop investir.

Les principaux critères seront :

  • la surface et sa qualité d’isolation
  • le climat de la région de situation
  • la durée et la périodicité des séjours
  • le budget

Il vous faudra simplement vous référer aux différentes énergies disponibles et choisir en fonction de ces critères.

 

 Notre page dédiée de Chauffages

    Ecrire un commentaire