Domotique & sécurité

Comment bien choisir sa motorisation portail et garage ?

13/10/2016
motorisation porte de garage

La motorisation d’un portail ou d’une porte de garage relève du domaine de la domotique, une discipline permettant de contrôler, d’automatiser et de programmer l’habitat.

Motoriser son installation présente de nombreux avantages : outre le fait de ne plus avoir à descendre de son véhicule pour ouvrir et fermer son portail, l’électrisation vous permettra également de sécuriser votre domicile, voire de contrôler les allées et venues de vos visiteurs.

La motorisation des portails

La motorisation de portail a pour objectif l’ouverture et la fermeture du portail sans descendre de son véhicule. Il peut s’adapter à des portails déjà existants.

À chaque projet son type de motorisation. Avant de commencer vos travaux, voici les éléments à prendre en compte :

  • poids du portail (moyen ou lourd),
  • type d’ouverture (portail coulissant ou battant),
  • configuration et planitude du sol (aucune aspérité ne doit perturber l’ouverture et la fermeture des ventaux),
  • emplacement du portail (celui-ci ne doit pas empiéter sur la voie publique),
  • espace nécessaire à l’installation (longueur des ventaux et largeur des piliers), angle d’ouverture.

 

Les différents modèles

Le portail coulissant : le mouvement d’ouverture et de fermeture se fait de façon latérale grâce à un rail au sol.

Le portail battant : les deux ventaux sont actionnés grâce à des bras articulés, des vérins ou un système de motorisation enterré ou semi-enterré.

installer-portail-motorise

Les matériaux

5 matériaux classiques sont utilisés dans la conception des portails, chacun avec ses spécificités :

  • Le bois : De poids moyen, robuste lorsqu’il est traité pour résister aux intempéries, le portail en bois devra être placé à une certaine distance du sol afin que les ventaux ne trempent pas dans l’eau stagnante et ne pourrissent.
  • Le PVC : Les portails en PVC comptent parmi les plus légers. Une structure de soutien métallique (cadre en inox ou en aluminium) les rendra plus résistants à la pression exercée par l’automatisme du portail ainsi qu’à la déformation.
  • L’aluminium : Aussi léger que le portail en PVC, le portail en aluminium bénéficie en revanche de la résistance du fer, ce qui en fait un excellent compromis.
  • L’acier et le fer : Solides et durables, les portails en acier et en fer sont aussi les plus lourds. Leur poids est donc à prendre en compte lors du choix du système de motorisation.

Les types de motorisation

  • Motorisation à vérins : Cette motorisation convient pour les modèles battants et les portails lourds. Elle est idéale dans les zones fortement ventées.
  • Motorisation à bras articulés : Elle est adaptée aux modèles battants de poids moyen à lourd. Elle est la plus utilisée et la plus simple à installer.
  • Motorisation semie-enterrée ou enterrée : Cette installation est la plus discrète et s’adaptera aux portails de poids moyen. Elle est cependant plus longue à mettre en place car elle nécessite un drainage préalable.
  • Motorisation coulissante : Ce système est spécialement prévue pour tous les modèles de portails coulissants, quel qu’en soit le matériau.

 

L’énergie utilisée peut être électrique, avec nécessité de creuser une tranchée de 85cm de profondeur (cf normes en vigueur), ou générée par des panneaux photovoltaïques.

 

Les précautions d’emploi

La motorisation d’un portail nécessite de prendre en compte certains principes de sécurité et de respecter certaines obligations :

  • La norme NF EN 13241 1 : En vigueur depuis le 1er mai 2005, la norme européenne NF EN 13241-1 remplace l’ancienne norme française NF P 25-362. Cette nouvelle norme européenne, qui vise à renforcer la sécurité et le confort des utilisateurs, s’applique aux portes, portails et aux barrières levantes. Elle énonce notamment l’obligation de mettre en place un système avec arrêt de l’automatisme en cas d’obstacle, grâce à l’utilisation des cellules photoélectriques.
  • L’éclairage : Il est obligatoire en cas d’utilisation automatique. Il doit être clignotant et visible des deux côtés du portail. Le feu clignotant signale un mouvement du portail. Il doit être doublé d’un marquage au sol si l’ouverture du portail se fait vers l’extérieur.
  • Le sens de l’ouverture : En cas d’ouverture du portail sur l’extérieur, un marquage au sol est obligatoire. Par ailleurs, les battants ne doivent en aucun cas empiéter sur la chaussée publique.

Comment-installer-portail-motorise

  • La protection des enfants : Lors du fonctionnement du portail, il est fortement conseillé d’éloigner les enfants, afin qu’ils ne mettent pas les mains dans les interstices.
  • Les conditions climatiques : En cas d’installation dans une zone géographique fortement exposée au vent, il convient de prévoir des piliers plus importants et un système motorisé puissant pouvant supporter une forte pression.
  • Les piliers : Plus les piliers seront larges, mieux ils pourront supporter le poids du portail et de la motorisation.
  • Le débrayage manuel : Préférez un portail muni d’un système de débrayage manuel et pouvant être activé de l’intérieur, en cas notamment de panne de courant.
  • Le potentiomètre : Système de réglage du couple de traction des automatismes par réglage manuel sur la carte électronique.

 

La plupart de ces recommandations sont également valables lors de l’utilisation d’une porte de garage motorisée.

La motorisation des portes de garage

 

Avant toute chose, il convient de s’assurer que votre porte de garage est bien motorisable. Premier point important : les portes en bois sont difficilement motorisables. En effet, le bois se déforme sous l’effet des variations de température et de l’humidité, ce qui peut engendrer un dysfonctionnement du mécanisme de motorisation. Ce n’est pas le cas de l’aluminium, de l’acier ou encore du PVC, qui ne subissent pas de déformation. Enfin, certains modèles pliants ne sont pas motorisables. Ils restent cependant minoritaires, la majeure partie des portails pouvant profiter d’une évolution domotique.

Afin de déterminer quelle motorisation est la mieux adaptée à votre porte de garage, voici les différents types de porte existants. Nous verrons ensuite quelle motorisation choisir pour un fonctionnement optimal.

 

Les types de portes

  • Basculante : Un panneau unique s’ouvre en basculant vers le haut et l’intérieur pour venir se loger sous le plafond du garage.
  • Sectionnelle : Elle est constituée de plusieurs panneaux qui s’articulent entre eux, et dont l’ouverture peut se faire soit vers le plafond, soit de façon latérale.
  • A enroulement : A l’instar des volets roulants, un coffre installé au-dessus de l’ouverture du garage permet d’enrouler les lames de ce type de porte de garage.
  • Battante ou à la française : Semblable à un portail, elle se compose de deux panneaux dont l’ouverture se fait vers l’extérieur.
  • Pliante ou coulissante : Elle est composée de panneaux verticaux se pliant sur eux-mêmes et glissant le long d’un rail.

guide d'achat motorisation portail

Systèmes de motorisation

Selon le type de portail, un système de motorisation spécifique sera utilisé. Voici les différents systèmes existants :

  • A chaîne, à courroie, ou vis sans fin : Comme une chaîne de vélo, ce premier système de motorisation se compose d’un ensemble de maillons métalliques joints les uns aux autres par des axes, ou, pour les charges plus lourdes, d’un ruban en élastomère et fibre; ce système de motorisation est fixé au plafond, et permet de lever la porte de garage (sectionnelle ou basculante) par la force de traction grâce au déplacement d’un chariot sur un rail.
  • A crémaillère : Dans ce système, un rail est fixé au plafond ou sur un mur, et accompagne le moteur dans son déplacement pour ouvrir la porte de garage (basculante ou sectionnelle).
  • Tubulaire axial : C’est le même système de motorisation que pour des volets roulants électriques, qui consiste à placer un axe motorisé au-dessus de l’ouverture pour pouvoir enrouler la porte de garage sur elle-même. Il conviendra donc aux portes de garage à enroulement.
  • A bras : Ce dernier système de motorisation se rapproche de l’ouverture d’un portail électrique battant ou de volets battants, puisqu’il se compose de bras articulés qui reproduiront l’action manuelle d’ouverture de la porte de garage (battante).

 

Les accessoires indispensables 

  • La télécommande : Elle permet d’actionner la porte ou le portail à distance.
  • Le boîtier : Fixé sur le portail, le boîtier, qui peut être à code ou à clé, permet l’ouverture manuelle du portail.
  • La commande et le récepteur : Ces éléments permettent d’établir la connexion domotique entre la télécommande et le portail.
  • Le feu clignotant.
  • Les cellules photovoltaïques : Ce sont elles qui détecterons la présence d’un « obstacle » lors de l’activation du portail et permettront ainsi l’arrêt de l’ouverture ou de la fermeture, garantissant ainsi la protection des personnes et du matériel.

Les « plus » 

  • Le miroir, en cas d’accès avec peu de visibilité.
  • Le kit d’alimentation solaire (Avidsen, Nice, Somfy).
  • La commande supplémentaire pour un second utilisateur.

Bon à savoir

Avant toute installation d’une motorisation, assurez-vous d’avoir coupé le système électrique sur lequel vous brancherez le disjoncteur. En cas de doute, demandez l’aide d’un professionnel.

Afin de vous aider de A à Z dans la motorisation de votre portail ou de votre porte de garage, laissez-vous guider par nos experts et découvrez notre large gamme de produits parmi les meilleurs fabricants : Nice, Came, Somfy, Daspi, Avidsen.

Et pour compléter votre installation domotique, venez découvrir nos systèmes

Notre page dédiée de Motorisation

  • Reply
    MOINEL
    02/03/2017 at 11 h 37 min

    Bonjour,

    Nous avons actuellement une porte de garage (5 m de largeur x 2 m de haut)sectionnelle (isolé) de la marque HORMANN référence supramatic s de 1998 .

    La lanière vient de se casser, nous avons tout naturellement contacté la socitété HORMANN qui nous a dit qu’elle ne pouvait nous fournir un rail de remplacement car notre modèle était trop vieux et qu’il fallait changer tout le système à savoir : le rail avec la chaine ,mais aussi la motorisation.Nous avons été très surpris de cette réponse.Notre moteur marche parfaitement et nous sommes obligés de le remplacer.
    Avez-vous la possibilité de nous faire parvenir un devis d’un moteur et de son rail qui soit adapté à notre configuration.

    En vous remerciant par avance

    Mr MOINEL

Ecrire un commentaire