Domotique & sécurité

Test caméra de surveillance Bluestork InDoorCam P2P

25/06/2014
test-bluestork-indoorcam-p2p-accroche

Une caméra accessible

En marge des systèmes de surveillance très coûteux, il est possible d’assurer une surveillance vidéo de votre intérieur à un tarif raisonnable. C’est ce positionnement qu’a choisi le fabricant Bluestork avec sa InDoorCam P2P. Sur la boite, le constructeur promet une installation rapide, en 5 minutes. Nous avons voulu nous en assurer par nous-même.

test-bluestork-indoorcam-p2p-5

Une installation simple

Bonne nouvelle, il ne s’agit pas d’une fanfaronnade déplacée du fabricant : armés du guide d’installation rapide, nous avons effectivement été en mesure de tenir le délai de 5 minutes. Il suffit en effet d’insérer le mini-CD fourni pour installer les drivers sur un PC ou un Mac, de relier la petite caméra à une box Internet en Ethernet (câble inclus), puis de télécharger l’application Blueview sur iOS ou Android.

test-bluestork-indoorcam-p2p-1

Une fois le premier appairage effectué avec la box, il n’est plus nécessaire que l’InDoorCam y soit reliée. Il est ensuite possible de la placer n’importe où dans la maison puisqu’elle ne nécessite alors qu’une simple prise de courant pour fonctionner.

test-bluestork-indoorcam-p2p-4

Sa base contient deux supports pour une éventuelle fixation murale. On apprécie aussi que deux chevilles avec leur vis soient fournies. Mieux, on trouve également dans la boite un support muni d’un petit bras articulé. Ces différentes configurations offrent une grande latitude pour installer au mieux l’appareil.

Vision nocturne

Une fois déconnectée de la box, la caméra reste bien sûr reliée au réseau en Wi-Fi. Il est donc possible de visionner son flux vidéo depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Même à l’extérieur du domicile, en 3G/4G.

test-bluestork-indoorcam-p2p-3

On peut véritablement prendre les commandes à distance puisqu’en plus du flux vidéo les applications permettent également de contrôler complètement la petite caméra. Elle est motorisée et peut tourner sur elle-même à 350° à l’horizontale et 90° à la verticale. Pour faire simple : elle est capable de voir quasiment tout ce qui se passe autour d’elle.

Screenshot_2014-06-25-10-29-10

Cerise sur le gâteau : l’appareil est doté d’un mode de vision nocturne particulièrement efficace, grâce à un système de LED infrarouge.

Levée de doute et dissuasion

Parmi les autres fonctions pratiques que propose l’InDoorCam, on note la possibilité de prendre une photo ou d’enregistrer une séquence vidéo (640 x 480 pixels), notamment après la détection d’un mouvement. Cette fonction n’a rien d’un gadget dans la mesure où la photo, immédiatement envoyée par email à l’utilisateur, peut constituer une levée de doute pour une intervention des policiers en cas d’effraction.

Screenshot_2014-06-25-10-29-03

On apprécié aussi la possibilité d’écouter à distance grâce au micro qui équipe la caméra. Cette dernière intégrant aussi un petit haut-parleur, elle peut également transmettre votre propre voix, afin d’effrayer un intrus.

Enfin, il est possible de visionner et commander plusieurs caméras Bluestork directement depuis les applications. De quoi se constituer un véritable réseau de surveillance à moindres frais !

3e14c347b58f4cebc3d8cafe5325557f-500x500

 Caméra de surveillance Bluestork, 49,90€

  • Reply
    bea
    13/10/2014 at 18 h 00 min

    l’application ne s’installe pas sur tous les android!!
    le scanner n’enregistre pas le code barre

  • Reply
    gombert
    24/04/2015 at 19 h 09 min

    J’avais acheté cette caméra pour l’utiliser en lever de doute en complément d’une alarme. Malheureusement l’application Android Bluewiew n’est pas fiable, je n’ai donc jamais la certitude de pouvoir accéder à la caméra lorsqu’une alarme se déclenche.
    Neuf fois sur dix, lors de la connexion par Blueview j’obtiens le message « erreur réseau réessayer » alors que le réseau est bon puisque j’accede facilement à la caméra par mon PC sur ce même réseau.
    N’achetez pas cette caméra si vous voulez l’utiiser avec un smartphone ou une tablette Android.

Ecrire un commentaire