Appareil convivial

Comment bien choisir son appareil à fondue ?

06/02/2015
guide d'achat appareil fondue

Quel appareil pour quelle fondue ?

Même si, techniquement, la plupart des fondues peuvent être réalisées dans un seul et même appareil (après nettoyage approfondi, bien sûr), à chaque fondue correspond toutefois un type d’appareil.

Fondue au fromage

guide d'achat fondue

Mieux vaut privilégier un appareil pratique à nettoyer et doté d’un caquelon amovible, car le fromage refroidi peut s’avérer difficile à détacher. Si possible, choisissez un appareil relativement grand et au fonctionnement traditionnel (à combustion), afin de profiter de plus de confort au moment du repas.

guide d'achat fondue au chocolatFondue au chocolat 

La spécificité de la fondue au chocolat réside dans son aspect délicieusement régressif. Cette fondue fait toujours mouche au moment du dessert ou lors d’un goûter d’anniversaire ! Optez pour un modèle intégrant plusieurs ramequins pour disposer les fruits, et préférez un appareil à fondue au design coloré, pour jouer sur le côté enfantin. Les packs fondue à chocolat représentent une solution idéale, car ils permettent de varier les plaisirs en créant par exemple des sucettes ou des moulages en chocolat.

guide d'achat fondue bourgignonneFondue bourguignonne

En raison de l’utilisation d’huile très chaude lors de la préparation d’une fondue bourguignonne, il est recommandé de choisir un appareil sécurisé, doté par exemple d’un couvercle anti-éclaboussure. Pour ce type de fondue, il est important que la température à l’intérieur du caquelon soit bien homogène et constante, pour une meilleure maîtrise de la cuisson de la viande. Un appareil multifonction offre par ailleurs la possibilité de diversifier les repas conviviaux.

Attention : traditionnellement, la fondue chinoise s’effectue dans un appareil spécifique.

Les types de produits

Il existe trois types d’appareils à fondue :

L’appareil à combustion

Il s’agit de l’appareil à fondue traditionnel. Cet appareil se caractérise par son réchaud indépendant, alimenté par de l’alcool à brûler ou par une pâte combustible, qui est placé sous le caquelon. L’appareil à fondue traditionnel doit être manipulé avec précaution pour éviter tout accident lié au réchaud.

L’appareil électrique

Cet appareil à fondue se branche à une prise de courant pour réchauffer le caquelon, il n’y a donc aucune manipulation particulière à effectuer. On reconnaît l’appareil à fondue électrique à son socle plein (contrairement à celui de l’appareil à combustion, qui est évidé pour pouvoir y placer le réchaud). L’appareil électrique est parfois doté d’un thermostat réglable pour adapter la température pendant le repas.

L’appareil multifonction

Cet appareil à fondue un peu particulier présente l’avantage de multiplier les usages. On trouve ainsi des appareils à fondue capables de faire office de friteuse, de wok ou encore de crêpière. En choisissant un appareil multifonction, vous gagnez de la place dans les placards sans pour autant faire de compromis sur les possibilités.

Les critères de choix

Lors de l’achat d’un appareil à fondue, plusieurs critères doivent être examinés afin de choisir un modèle parfaitement adapté à ses besoins.

Le nombre de convives

Il s’agit là d’un élément-clé pour choisir un appareil à fondue. En effet, on trouve couramment des appareils à fondue pour 4, 6 ou 8 personnes. En cas de doute, mieux vaut choisir un appareil dont la capacité est supérieure à vos besoins. Mais attention : plus le caquelon est grand, plus il peut être compliqué de le maintenir à bonne température. Il convient donc de trouver le compromis idéal entre nombre de convives et taille du caquelon.

Le thermostat réglable

Un appareil à fondue qui intègre un thermostat réglable facilite l’utilisation et permet d’adapter précisément la température de l’appareil en fonction de la fondue réalisée, mais aussi selon la situation. Ainsi, en cas de retard des convives, par exemple, il est possible de garder au chaud le mélange sans le surchauffer. Si votre appareil fonctionne à l’aide d’un réchaud, sachez que l’intensité de la flamme peut également être réglée grâce aux trous d’aération, qui peuvent être plus ou moins ouverts. Cette manipulation reste toutefois moins confortable qu’un thermostat électrique.

Le matériau

Différents matériaux peuvent être utilisés lors de la conception d’un appareil à fondue. Il existe ainsi des appareils en fonte, en inox ou, plus rarement, en céramique. Un caquelon en fonte se révèle particulièrement résistant et capable de bien garder la chaleur : il est donc notamment recommandé pour les fondues bourguignonnes. Le caquelon en inox, lui, est incassable, plus léger et facile à nettoyer.

Certains appareils à fondue sont dotés d’un revêtement antiadhésif, qui évite au mélange de rester attaché au fond du caquelon : le nettoyage de l’appareil est alors facilité. Ce revêtement est ainsi particulièrement apprécié dans le cas d’une fondue au fromage, car cet aliment est parfois difficile à retirer du caquelon lorsqu’il est refroidi.

Les accessoires fournis

Selon le modèle choisi, des ramequins et/ou un plateau tournant accompagnent l’appareil à fondue. Les ramequins constituent de véritables atouts au moment de préparer une fondue, puisqu’on peut y déposer les sauces, les légumes ou les morceaux de pain ou de viande. Le plateau tournant est lui aussi un accessoire très utile : grâce à lui, tous les convives accèdent facilement et en toute liberté aux différents ramequins disposés autour de l’appareil à fondue.

Pensez également aux fourchettes à fondue livrées avec l’appareil. En effet, certaines fourchettes à fondue sont dotées d’un embout coloré afin que chacun puisse identifier plus facilement la sienne. Un détail qui a son importance au moment du repas !

Sécurité

Si l’appareil à fondue n’est pas plus dangereux qu’un autre appareil de cuisson, il est toutefois possible d’opter pour un modèle particulièrement sécurisé. Les pieds antidérapants, par exemple, limitent les risques de renversement du caquelon, ce qui peut être utile si des enfants participent au repas. Les parois froides, elles aussi, sont synonymes d’une sécurité accrue : plus de risque de brûlure en cas de contact avec le caquelon pendant le repas ! Par ailleurs, grâce au range-cordon intégré, le câble de branchement reste parfaitement en place. Enfin, plus un caquelon est lourd, puis il a de chance de rester bien en place lorsqu’il est sur son support : un élément à prendre en compte si votre table est peu stable ou que des enfants utilisent l’appareil à fondue.

Le caquelon amovible

Avant de choisir votre appareil à fondue, intéressez-vous au caquelon. Sur certains modèles, le caquelon est amovible, ce qui constitue un précieux atout pour nettoyer plus facilement l’appareil après utilisation. En effet, en retirant le caquelon de son support, vous pourrez aisément le nettoyer en profondeur. Si le caquelon amovible peut être nettoyé au lave-vaisselle, vous profiterez d’un gain de temps supplémentaire.

Bien utiliser votre appareil à fondue

Si vous choisissez de vous tourner vers un appareil à fondue à combustion, vous aurez la possibilité d’utiliser de l’alcool à brûler ou du gel à combustion pour alimenter le réchaud. L’alcool à brûler se verse directement dans le réchaud. Attention : il convient de ne pas verser trop d’alcool à brûler sous peine de provoquer des accidents. Si vous manquez d’expérience ou que vous souhaitez miser sur la sérénité, tournez-vous plutôt vers la pâte combustible, plus facile à utiliser : il suffit de retirer l’opercule, placer la recharge dans le réchaud puis revisser la tête du brûleur avant d’allumer la pâte avec une allumette. En cas de doute, sachez qu’une bougie chauffe-plat peut également servir à maintenir la fondue à bonne température.

Pour obtenir un mélange parfaitement homogène, qu’il s’agisse de fromages, de bouillon ou de chocolat, il est préférable de faire fondre les aliments dans une casserole à feux doux. Lorsque le mélange a atteint la consistance ou le gout désiré, il peut alors être transvasé dans le caquelon, qui servira à maintenir le mélange à bonne température. Si, au cours du repas, vous constatez que le mélange a considérablement refroidi, n’hésitez pas à réchauffer le mélange sur votre cuisinière (dans une casserole ou dans le caquelon, selon le modèle dont vous disposez) avant de poursuivre la dégustation.

Le nettoyage de l’appareil à fondue peut parfois s’avérer difficile. Dans tous les cas, il est impératif d’attendre le refroidissement complet de l’appareil avant de le nettoyer, pour limiter les risques de brûlure. Lorsque l’appareil à fondue est complètement froid, il suffit de faire bouillir de l’eau additionnée de produit vaisselle dans le caquelon : cette technique doit normalement permettre de détacher les restes de fromage ou de viande accumulés au fond du caquelon. Une autre méthode de nettoyage consiste à jeter une poignée de sel dans le caquelon avant de recouvrir d’eau bouillante, puis laisser tremper. Dans tous les cas, si votre caquelon est recouvert d’un revêtement antiadhésif, n’utilisez jamais de produit abrasif.

    Ecrire un commentaire