Appareils Photo Réflex

Comment obtenir un arrière-plan flou ? Comment évaluer la profondeur de champ ?

07/08/2014
arriäre-plan flou

Qu’est-ce que la profondeur de champ et comment l’utiliser ?

 

Un appareil photo fonctionne comme l’œil humain : sa zone de netteté est limitée dans l’espace ! Lorsqu’il fixe un objet, tout ce qui est situé devant et derrière cet objet est perçu de manière plus ou moins brouillée. C’est pourquoi, dans le cas typique d’un portrait, une zone de netteté mal calculée se solde généralement par un arrière-plan (ou un premier plan) net et un visage flou. Ainsi la photographie impose de porter une attention particulière à la profondeur de champ. C’est elle qui délimitera la partie nette de l’image dans laquelle devra être positionné le sujet. Son étendue dépend de deux principaux paramètres :

 

  • la distance de mise au point (ou la distance entre le photographe et le sujet) : plus elle augmente et plus la zone de netteté augmente également ;
  • l’ouverture du diaphragme : plus elle augmente et plus la zone de netteté diminue.

 

Un photographe peut optimiser ses flous d’arrière-plan dès lors qu’il sait combiner ces deux données. Cela passe bien sûr par un peu de pratique !

 

fond flou1

Une profondeur de champ courte permet d’isoler le sujet pour mieux le faire ressortir.
Auteur : Geraint Rowland -Licence : CC BY 2.0

 

 

Comment obtenir un beau flou d’arrière-plan ?

 

Dans le jargon photographique, le flou d’arrière-plan optimal est désigné sous l’appellation de « bokeh ». Lorsqu’il est parfaitement maîtrisé, il laisse apparaître sur l’image une série de taches pentagonales typiques des diaphragmes à 5 lamelles équipant les objectifs actuels. Cet effet n’est rendu possible que par l’utilisation d’une très grande ouverture (généralement de f/1.0 à f/2.0) combinée à une distance très courte entre le photographe et son sujet. Il impose de porter une attention toute particulière lors de la mise au point ! Car les ratés sont monnaie courante lorsqu’on joue avec une zone de netteté parfois inférieure à 10 cm. La moindre erreur dans le choix du collimateur de mise au point et c’est le sujet lui-même qui sera flouté ! Si vous ne possédez pas d’objectif à très grande ouverture, un bokeh sera plus difficile, voire impossible à obtenir. Vous pourrez toutefois isoler votre sujet grâce à un arrière-plan de type brumeux tout aussi esthétique ! Pour optimiser ce flou, la démarche reste la même : associer une ouverture maximale et une distance de mise au point courte !

 

fond flou2

Un flou optimal (ou « bokeh ») laissera apparaître des taches pentagonales à l’image.
Auteur : Harsha K R -Licence : CC BY-SA 2.0

 

 

 

 

 

    Ecrire un commentaire