Appareils Photo Réflex

Quel objectif et focale choisir pour réussir un portrait ?

07/08/2014
focale

La focale idéale pour le portrait : le 50 mm ou le 85 mm (en fonction des capteurs)

 

focal1

Auteur : James Hildebrandt – Licence : CC BY 2.0

Chaque photographe possède un objectif fétiche pour réaliser ses portraits comme il l’entend. Certains ne jurent que par le 100 mm alors que d’autres lui préfèrent un semi grand-angle 35 mm, parfait pour des shootings très rapprochés. Mais tous concèdent volontiers que le 85 mm (pour les appareils à capteur full-frame) et le 50 mm (pour le format APS-C) demeurent les objectifs les plus adaptés pour la pratique du portrait. L’ensemble de ces focales fixes présente l’intérêt d’une qualité d’image nettement améliorée par rapport au rendu des zooms. Petit inconvénient toutefois : puisqu’elles sont fixes, elles imposent au photographe de se déplacer pour travailler son cadrage.

La profondeur de champ : pourquoi privilégier les grandes ouvertures ?

 

Les focales fixes présentent un autre avantage de poids par rapport aux zooms : leurs ouvertures nettement supérieures. Grâce à cette spécificité, elles offrent la possibilité d’optimiser le détachement du sujet de l’arrière-plan en jouant sur des profondeurs de champ très courtes. Les fabricants ont compris l’intérêt que portent les portraitistes sur ces objectifs. Chacun propose ainsi dans son catalogue des focales 50 et 85 mm ouvrant à f/1.4 ou f/1.8. Si l’ouverture f/1.4 (ou supérieure) est la plus prisée par les professionnels de l’image ou les amateurs éclairés, le f/1.8, avec son prix généralement inférieur, est idéal pour ceux qui font leurs premiers pas dans l’univers du portrait.

 

Objectifs macro et fisheye : l’art du portrait créatif

 

focal2

Distorsions et mise en valeur de certains
détails du visage sont les deux atouts
d’un objectif fisheye.
Auteur : Abulic Monkey -Licence : CC BY 2.0

 

Certains photographes aiment casser les codes ! C’est notamment vrai lorsqu’ils abordent le portrait. Cherchant à se débarrasser des normes contraignantes des plans taille, poitrine, américain ou italien, ils n’hésitent pas à mettre au placard leurs traditionnels 50 ou 85 mm et à opter pour des objectifs plus originaux. Le portrait peut être ainsi revisité par l’utilisation d’un objectif macro capable de fournir des détails d’une grande précision sur un visage. Autre outil très en vogue, le fisheye joue quant à lui sur les distorsions. Il permet ainsi la mise en valeur de certaines parties d’un visage pour un rendu original !

 

    Ecrire un commentaire