Appareils Photo Réflex

Quel objectif et focale choisir pour mes reportages animaliers ?

07/08/2014
wildlife-photographer-1067847_1280

La photo d’insectes : l’indispensable objectif macro

 

animale1

Auteur : Chris Barry – Licence : CC BY 2.0

Entre ses mouvements et sa petite taille, un insecte s’avère  difficile à capturer (photographiquement parlant). Ainsi, immortaliser un papillon ou une fourmi est plus compliqué qu’il n’y paraît ! Pour mettre toutes les chances de votre côté, optez pour un objectif adapté. Ce dernier devra présenter une focale assez longue pour vous permettre de rester suffisamment éloigné de votre sujet et de ne pas l’effrayer. Un 100 mm macro peut convenir, par exemple ! Il devra également présenter une ouverture relativement grande (f/2.8) pour permettre un temps de déclenchement rapide et de beaux flous d’arrière-plan. Enfin, pour éviter les flous de bougé, la stabilisation optique s’avère presque indispensable !

 

 

Le téléobjectif zoom : un polyvalent pour les reportages animaliers

 

animale2

Auteur : Benh LIEU SONG – Licence : CC BY-SA 2.0

Lors d’un reportage animalier auprès d’oiseaux ou de mammifères, il est très rare que le photographe puisse approcher sa proie. Il faut dès lors privilégier l’utilisation d’un téléobjectif suffisamment puissant pour pouvoir rester éloigné afin de ne pas faire fuir l’animal et/ou de shooter en toute sécurité. Les téléobjectifs zoom atteignant au moins les 300 mm de focale présentent cet avantage. Tous les fabricants possèdent dans leur gamme d’objectifs des 100-400 mm particulièrement appréciés pour le reportage animalier. Là encore, une grande ouverture (généralement f/4.5-5.6) vous permettra de shooter avec des temps de pose courts tout en soignant vos arrière-plans. Et puisque les longues focales accentuent les effets de flou de bouger, l’utilisation d’un trépied ou l’acquisition d’un téléobjectif stabilisé devient inévitable.

 

Le téléobjectif fixe : pour une qualité supérieure au zoom

 

Un téléobjectif à focale fixe est-il adapté au reportage animalier ? Par leur conception technique, les focales fixes offrent une qualité d’image nettement supérieure à celle des zooms. Les zooms présentent malgré tout l’avantage de pouvoir s’approcher (ou reculer) artificiellement du sujet. Dans le cas d’un animal dont les déplacements restent incertains, une focale fixe peut rapidement devenir handicapante et vous faire louper une photo exceptionnelle ! Le téléobjectif à focale reste ainsi réservé aux professionnels ou aux amateurs connaissant parfaitement leur sujet, leur milieu naturel et étant capable de prévoir les mouvements de l’animal.

 

    Ecrire un commentaire