Appareils Photo

Test Sony DSC HX50 : le compact haut de gamme

12/08/2013
sony dsc hx50

 

Test Sony DSC HX50 : le déballage

Première impression lors du déballage ? La construction de cet appareil photo haut de gamme. On a un produit compact et léger. Il donne une réelle impression de solidité et la finition de l’appareil est vraiment top. Cela change de la majorité des compacts ! Pour ce qui est du packaging, on retrouve à l’intérieur de la boite le petit Sony HX50, le câble de recharge USB ainsi que l’adaptateur secteur sans oublier la dragonne pour éviter de faire tomber l’appareil.

Prise en main

C’est souvent ce que l’on reproche au compact, de part leur taille, la prise en main de l’appareil est souvent mise de côté. Fort heureusement, Sony n’a pas oublié cet aspect. Grâce au grip situé sur la partie droite et à l’arrière de l’appareil, la prise en main se fait naturellement.

IMG_6830

J’apprécie beaucoup son look. Il fait assez «professionnel». Sur la partie supérieure de l’appareil photo, on retrouve deux molettes de réglages. Une pour choisir les modes et l’autre pour régler l’exposition. C’est rare d’avoir une double molette notamment pour choisir l’exposition, bon point !

IMG_6835

On retrouve ensuite la molette pour régler le zoom. Bien que un peu trop petite selon moi, elle permet d’obtenir un zoom doux et fluide en vidéo. A l’arrière, on retrouve le petit grip pour le pouce. Juste en dessous, une roue codeuse bien pensée : on peut se déplacer dans les menus en tournant la roue normalement ou en utilisant le gauche/droite et haut/bas, elle est multi-fonction.

Seul point négatif, le flash. Situé sur le dessus de l’appareil, il me semble fragile si bien que je n’ose pas l’utiliser. Cela serait à revoir dans une future version.

Qualité photo

Avec un capteur CMOS Exmor de 20,4 mégapixels et un zoom allant de 24 mm à 720 mm, c’est une véritable bombe de technologie.

DSC00224

Pour le tester en conditions réelles, il s’est glissé dans ma poche pendant plusieurs jours m’accompagnant au cours de mes balades dans Rennes.

DSC00236

Dans ce genre de situation, on apprécie le grand angle de 24 mm. Cela donne une perspective sympa ! Photos non retouchées, même au niveau des couleurs, je précise.

DSC00246

Petite balade dans le centre historique de Rennes avec les maisons à colombages. On a un très bon piqué sur les photos. J’avoue être assez surpris par la qualité.

DSC00275

Seul point négatif pour moi, l’absence d’un viseur optique. En plein soleil, il est assez difficile de voir ce que l’on prend en photo.

Qualité vidéo

On passe maintenant à la vidéo. Cet appareil filme en Full HD (1920×1080) à 50 images/secondes, rien que ça ! D’après mes quelques essais, la qualité est une fois de plus au rendez-vous. Le zoom en vidéo est impressionnant. Il est doux et sans saccade, ça me rappelle les caméras pro. En revanche, le point négatif est le format du fichier vidéo en sortie : AVCHD. Difficilement exploitable, il faut passer par un logiciel de montage pour le lire.

Zoom

Qu’on se le dise, c’est clairement le gros point fort de cet appareil. Un zoom optique 30 fois sur un compact, c’est rare. Avec le zoom optique, la qualité de votre photo de ne sera pas du tout dégradée, ce qui n’est pas le cas avec le zoom numérique. La stabilisation optique est plutôt efficace aussi. Bien sur, il ne faut pas faire un mouvement exagéré mais elle suffira pour avoir une photo exploitable et nette. Enfin, son grand angle à 24 mm est aussi appréciable dans de nombreuses situations.

Bref, il dépasse largement mon reflex là dessus, celui-ci ne disposant pas d’un zoom très puissant. Je le garderai donc non loin de mon reflex sur des photos événementielles ou sportives ! Bravo Sony là dessus.

Utilisation du Wi-Fi

Ce Sony HX50 dispose d’une puce Wi-Fi. Elle peut être utilisée de deux manières différentes : en prise de vue pour contrôler l’appareil photo grâce à un smartphone et dans la pellicule pour envoyer une photo sur un smartphone, ordinateur ou télé. Je n’avais jamais eu l’occasion auparavant de tester une fonctionnalité de ce genre. Commençons tout d’abord par le contrôle de l’appareil via le smartphone. Après avoir téléchargé l’application Play Memories sur l’App Store ou l’Andoid Market, il suffit d’aller dans les réglages de l’appareil pour configurer l’utilisation en Wi-Fi. Connectez votre téléphone à l’appareil photo puis lancez l’application téléchargée précédemment.

appli

Tout se contrôle ensuite via le téléphone : déclencheur, zoom, réglages. Si vous prenez une photo, elle sera automatiquement sauvegardée dans votre téléphone. Pratique si vous manquez de place sur votre carte SD. Je trouve l’ensemble assez fluide et c’est un avantage assez pratique selon moi. Ensuite, il est possible en mode pellicule d’envoyer une photo prise normalement avec l’appareil sur un smartphone. Ainsi, le partage sur les réseaux sociaux devient rapide et très facile.

Verdict

Cet appareil est selon moi une vraie réussite. Il est à la fois simple d’utilisation mais très complet de par ses fonctionnalités et ses différents modes. Son zoom optique est son principal atout. Enfin, il est très petit et se glisse facilement dans une poche. Il est idéal pour une personne souhaitant débuter dans le domaine de la photographie sans vouloir s’encombrer avec un gros reflex. Cet appareil Sony HX50 va très vite trouver une place dans mon sac photo au côté de mon reflex. Je vous le recommande !

Les

– Construction
– Qualité et piqué des photos
– Menus très simples

Les

– Flash fragile
– Absence de format RAW
– Format vidéo

 

    Ecrire un commentaire