Caméscopes

Comment bien choisir son caméscope numérique ?

29/11/2016
comment choisir camescope numerique

Quel caméscope numérique pour quel type d’usage ?

Immortaliser ses souvenirs avec un caméscope numérique standard

camescope-numérique-vacances
Souvenirs de vacances, rencontres familiales ou journal intime, premiers pas du petit dernier et plus beaux buts des plus grands… Les caméscopes standards sont pourvus de toutes les qualités nécessaires pour réaliser des vidéos au quotidien. Ils sont légers, très pratiques et simples d’utilisation. Les caméscopes sont facilement transportables et permettent ainsi de ne rater aucun moment digne d’être immortalisé. Ces caméras que l’on tient à une main ont beau être très manipulables, elles n’en sont pas moins robustes et supporteront un usage intensif.

Réalisateurs en herbe : optez pour un caméscope numérique professionnel !

La vidéo est une passion et que vous nourrissez d’autres ambitions que de filmer le grand déballage de cadeaux de Noël, mieux vaudra vous orienter vers un caméscope professionnel. Les progrès techniques sont tels que les technologies des pros sont devenues accessibles au grand public. Profitez-en, vous gagnerez en qualité d’image, mais aussi en espace de stockage disponible. Là où les caméscopes standard fonctionnent avec des cartes mémoires limitées, les caméscopes professionnels proposent un disque dur intégré permettant d’enregistrer plusieurs heures de vidéos et de son en très haute qualité.

Prévoir l’imprévu : les avantages des mini caméscopes

Vous êtes plutôt du genre cinéaste frénétique et vous trouvez la beauté là où la plupart de vos pairs ne voient rien d’autre qu’une feuille qui tombe ? Équipez-vous d’un mini caméscope numérique ! Rangez-le dans votre sac, voire dans votre poche, vous êtes prêt à tout instant pour filmer une scène de rue amusante, un fou rire, un exploit sportif ou n’importe quelle surprise que nous offrent les hommes et la nature. La miniaturisation de ces caméras a cependant un effet sur la qualité. Les performances en termes d’image, d’audio et de stockage sont plus limitées que celles des caméscopes standards. Elles sont par contre simplissimes à prendre en main.

Loisirs, sports extrêmes : l’indispensable caméra sport

camescope-numérique-Ski-GOpRO

Les vidéos de sports extrêmes fleurissent sur les réseaux sociaux et sites de partage vidéo. Depuis les figures en snowboard ou en BMX jusqu’aux sauts à l’élastique ou en chute libre en passant par la plongée sous-marine et l’escalade, aucun sport ne résiste à l’avènement des caméras sport. Petites et légères, elles se fixent sur le véhicule ou s’accrochent sur une partie du corps. Elles permettent ainsi de réaliser des vidéos en immersion totale en gardant les mains libres. Indispensable pour revivre et faire vivre des sensations fortes ! Si les marques GoPro et PNJ tiennent le haut du pavé, d’autres marques proposent des caméras sportives aux prix et performances très intéressantes.

Quelles qualités techniques pour mon caméscope ?

Optique et taille du capteur : quel matériel choisir ?

La règle est simple : plus le capteur du caméscope sera grand, plus l’image sera bonne. Il faut savoir que la taille du capteur est généralement comprise entre 1/6 pouces (4 millimètres) et 1/2 pouces (1,3 centimètre). Choisir un grand capteur est donc essentiel pour réaliser des films dignes du grand écran. Car les grands capteurs permettent de réduire la profondeur de champ. Concrètement, vous  pourrez par exemple filmer nettement une personne ou un objet avec un arrière-plan flou donnant ainsi plus de force à l’image. Le choix de l’optique doit également être un critère déterminant. Il ne faut pas confondre les zooms optiques et zooms numériques. Tandis que le premier garantit une bonne qualité d’image, l’utilisation du second la détériore. Les stabilisateurs d’image optiques offrent également de meilleures performances que les stabilisateurs numériques. Une bonne optique vous permettra donc à la fois de zoomer sans perdre en qualité et d’éviter les images instables.

Ouverture

Les possibilités d’ouverture de votre futur caméscope doivent être bien appréhendées. Car à l’image de la taille du capteur, plus l’ouverture de l’optique sera grande plus vous gagnerez en qualité d’image. A noter que f/2 correspond à une grande ouverture alors que f/11 représente une ouverture réduite. Cette capacité d’ouverture revêt de grands intérêts : les performances d’un caméscope avec une grande ouverture seront meilleures en condition de basse lumière et en termes de profondeur de champ.

 

Zoom

10x, 30x, 60x… La puissance du zoom est souvent l’un des paramètres que les amateurs de photo et vidéo regardent en premier. Or, plus que la puissance, c’est la qualité du zoom qu’il faut étudier. Préférez toujours un zoom optique à un zoom numérique qui va perdre en netteté. Le grand-angle fait aussi partie des critères de choix. Car vous pourriez manquer de recul. Il est donc indispensable de se renseigner aussi sur la focale minimale. Pour réaliser des plans larges, un angle de 33 mm est le minimum. Certains caméscopes sont équipés d’un grand-angle allant jusqu’à 26 mm.

Les types de connectiques selon usages

Lorsqu’on parle de connectiques sur un caméscope, il faut différencier la prise USB ou FireWire qui permet de relier le caméscope à l’ordinateur des interfaces avec l’écran de visionnage. Pour cela, il convient d’abord de déterminer sur quel type d’écran vous regarderez vos réalisations. Une prise HDMI vous assurera le lien entre le caméscope et votre téléviseur HD. La prise RCA permettra, quant à elle, de visionner vos films sur une télévision ancienne en définition standard. Si vous préférez projeter votre film pour une séance conviviale, une prise YUV sera parfaitement adaptée.

Mise au point automatique performante

Pour vous faciliter la tâche et surtout assurer une image parfaitement nette sur le sujet que vous souhaitez mettre en avant, mieux vaut vous équiper d’un caméscope doté d’un autofocus. Certains cinéastes expérimentés préfèrent une mise au point manuelle, dans ces cas-là, il est possible d’opter pour un autofocus instantané et le désactiver lorsqu’il n’est pas utile.

camescope-numérique-camcorder-15944_640

SD, HD, Full HD et le 4K : quel impact sur la qualité de l’image et du son ?

Ces différents formats jouent un rôle très important sur la résolution des images et la qualité du son. Si le format SD, pour Définition Standard, est celui qui offre la moins bonne restitution des images, sachez tout de même qu’avec une résolution de 720 x 576 pixels, l’enregistrement SD correspond à la qualité DVD. Le son et l’image sont très corrects et ce type de format facilite l’échange de films sur les réseaux sociaux et Internet en général grâce à des fichiers moins volumineux. Aujourd’hui, la HD, pour Haute Définition, est devenue très accessible. Il est donc possible de s’équiper d’un caméscope HD et d’un téléviseur HD pour retransmettre idéalement vos vidéos. Ce format possède une résolution de 1280 x 720 pixels. Mais la Full HD va encore plus loin en proposant une résolution de 1920 x 1080 pixels. Cependant, pour une restitution idéale de vos vidéos enregistrées dans ce format, mieux vaudra être équipé d’un téléviseur HDTV1080p. Depuis peu, un nouveau format encore plus performant est venu bouleverser la donne. Il s’agit de la 4K, également appelée ultra haute définition. Sa résolution de 3840 x 2160 pixels offre 4 fois plus de détails que la Full HD. Avec une telle restitution de l’image et du son, vous vivrez pleinement vos réalisations !

Quel support d’enregistrement pour mon caméscope ?

Avant, les souvenirs s’enregistraient sur cassette. Aujourd’hui, il existe une plus grande variété de supports de stockage avec l’avènement de la carte mémoire et du disque dur. Ce comparatif vous aidera à faire le bon choix pour stocker vos vidéos.

Recap-camescope-numérique-tab

La stabilisation optique est-elle nécessaire ?

Autrefois réservée au matériel professionnel, la stabilisation optique est désormais accessible sur les caméscopes grand public. La stabilisation permet de diminuer le ressenti de mouvements que le fait de marcher en filmant, par exemple, peut provoquer. Une lentille reste inerte même si le caméscope bouge. Cette option vous sera indispensable si vous souhaitez réaliser des films vivants sans cette sensation désagréable de mouvement. En revanche, si vous réalisez vos films avec trépied, un stabilisateur optique ne sera pas obligatoire.

Les accessoires indispensables

Les logiciels de traitement d’image et de montage

Impossible de parler de caméscopes sans parler de logiciels capables de sublimer vos créations. A l’image de Video Easy HD version 5, des programmes vous permettent d’améliorer considérablement vos films à un prix très abordable et sans connaissance technique particulière. Vous bénéficierez d’assistant de montage, d’effets cinématographiques ou encore d’introductions animées impressionnantes. Vous pourrez également traiter votre son pour le rendre plus audible et ajouter des commentaires, voire de la musique grâce au mixeur.

Les micros externes

Les micros intégrés des caméras ne sont pas toujours suffisants pour obtenir une prise de son optimale dans des conditions extérieures difficiles. Il est donc parfois nécessaire d’utiliser un micro externe. Il existe différents types de micros adaptés aux caméscopes et qui réduisent les bruits indésirables et assurent une meilleure netteté des conversations enregistrées.

Torches et flashes

Indispensables pour réaliser des vidéos la nuit ou en faible condition de luminosité, les torches et flashes pour caméscope numérique seront de précieux alliés pour filmer en toute circonstance. Aujourd’hui, vous trouverez des torches à LED légères et pratiques. Pour amateur ou professionnel, ces torches sont réglables afin de garantir la luminosité idéale.

La connectique vidéo

Rien ne sert d’avoir un caméscope numérique si vous n’êtes pas équipés des câbles nécessaires au transfert sur ordinateur ou téléviseur. Le minimum est donc d’avoir un câble USB qui permettra de relier la caméra à votre PC et ainsi sauvegarder, traiter et monter vos vidéos. Un câble HDMI s’avère tout aussi indispensable. Car par l’intermédiaire de celui-ci, vous pourrez visionner vos films HD directement sur votre téléviseur compatible, en haute définition et en toute simplicité.

Les sacs de transport

S’ils sont robustes, les caméscopes restent des appareils de haute technologie et il convient de les ranger dans un sac adapté. Toutes sortes et tailles de sacs et housses existent sur le marché à des prix très raisonnables. Aucune raison donc de ne pas protéger votre caméscope contre les chocs, l’humidité ou encore la poussière !

Le matériel d’entretien

Investir dans un caméscope numérique, comme dans tout matériel optique, nécessite également un entretien régulier pour éviter toute dégradation et assurer une utilisation optimale pendant longtemps. Pour cela, la meilleure solution réside dans l’acquisition d’un kit d’entretien destiné aux caméras et appareils photo. Vous trouverez dans la plupart de ces kits des sachets de silicagel, des pinceaux spécifiques, un produit consacré au nettoyage de la lentille, un petit chiffon antistatique, un extracteur de joint ainsi que de la graisse silicone. L’attirail parfait pour garder votre caméscope numérique propre et en parfait état !

    Ecrire un commentaire