Appareils Photo Image & Son

Comment bien choisir son appareil photo numérique ?

03/10/2016
photo-apn-rx100-5

Que ce soit pour immortaliser vos vacances, les moments importants de la vie ou pour laisser libre cours à votre créativité, le choix du bon appareil photo numérique sera déterminant tant pour la qualité du résultat que le plaisir que vous aurez à vous en servir. Compact, reflex, hybride, bridge, chaque type d’appareil a ses spécificités. Voici nos explications et nos conseils pour vous guider vers le produit le plus adapté à vos besoins.

Les différents types d’appareil photo numérique

Compact

Comme leur nom le suggère, les appareils dits compacts se caractérisent par un format de poche léger et peu encombrant. Ce sont des modèles simples à utiliser dont le fonctionnement est globalement automatisé. On trouve des compacts de marques réputées à des prix inférieurs à 70 euros. Il existe également des compacts « experts » qui proposent des options plus évoluées (mode raw, griffe pour un flash externe, mode vidéo Ultra HD, connexion Wi-Fi…) ainsi que quelques réglages manuels (sensibilité ISO, compensation d’exposition…).

Compact

 

Reflex

Le reflex est la catégorie des appareils photos les plus sophistiqués qui s’adressent aux amateurs expérimentés ou aux professionnels. Ces modèles s’utilisent principalement à travers les très nombreux réglages manuels qu’ils proposent et qu’il faut absolument maîtriser pour obtenir les meilleurs résultats. Les reflex utilisent des objectifs interchangeables, ce qui leur assure une grande polyvalence. On trouve des reflex vendus sans objectif à partir de 250-300 euros et les plus prix peuvent atteindre les 4 000-5 000 euros pour les modèles les plus haut de gamme. Presque tous les constructeurs proposent des offres comprenant le boitier et l’objectif, mais ce dernier est souvent de qualité moyenne voire médiocre. Or, il s’agit d’un composant essentiel sur lequel il ne faut pas lésiner. Il faut également savoir que les reflex sont souvent assez lourds selon l’objectif employé et encombrants à transporter. L’investissement dans un appareil reflex est donc conséquent et il est réservé aux personnes ayant déjà de solides bases en photographie.

 

Bridge

Le bridge (qui signifie pont en anglais) se positionne techniquement entre le compact et le reflex. Le boitier est plus ergonomique que celui d’un compact avec généralement une poignée qui assure une bonne préhension pour des photos à une main. La palette des options et des réglages manuels est moins étendue que sur un reflex mais plus étoffée que sur un compact. On retrouve tout de même un mode automatique très performant qui rend ce type d’appareil accessible aux débutants. L’élément distinctif du bridge est la présence d’un objectif inamovible doté d’une plage focale étendue et d’un zoom puissant. C’est l’appareil photo polyvalent pour réaliser aussi bien des photos de paysage en grand angle que des portraits. Mais du fait de son objectif inamovible, il assez lourd et encombrant. On peut trouver des bridges à partir de 150 euros.

 camera-992081_640

 

Hybride

À l’instar des bridges, les appareils hybrides sont une autre catégorie intermédiaire qui pioche du côté des compacts et des reflex. Aux premiers, ils empruntent le boitier léger aux dimensions contenues. Aux seconds, ils prennent le principe de l’objectif interchangeable. Les hybrides s’adressent aux amateurs de photo qui veulent un appareil facile à transporter. La qualité des composants, et en particulier du capteur photo, leur confère une qualité d’image généralement très bonne et parfois même proche de certains reflex. Autre avantage, le choix des objectifs est large et les modèles sont plus légers et transportables que ceux des reflex. Et pour ceux qui possèdent déjà des objectifs d’une marque connue, sachez qu’il existe des bagues qui permettront de les adapter sur un boitier hybride du même fabricant. Ces nombreux atouts ont un revers : le prix. Comptez minimum 300 euros pour un hybride d’entrée de gamme et prévoyez d’investir dans au moins un objectif complémentaire pour pouvoir être polyvalent.

Vous cherchez un appareil photo…

 

Abordable, simple à utiliser et peu encombrant pour voyager, faire des photos du quotidien (familles, amis…)

Sans hésiter, les appareils compacts répondent le mieux à ce cahier des charges. Pour le choix, votre attention devra notamment se porter sur la plage focale exprimée en millimètres. Elle doit être au minimum de 25-28 mm si vous souhaitez pouvoir saisir des paysages ou des groupes de personnes sans avoir à disposer de beaucoup de recul. Les compacts sont souvent dépourvus de viseur dédié et il faut prêter attention à la taille et la qualité de l’écran par lequel tout va se faire. Si vous voyagez fréquemment, privilégiez des modèles étanches à l’eau et à la poussière munis de boitiers renforcés. Ceux qui aiment partager leurs photos rapidement via les réseaux sociaux opteront pour un modèle doté d’une connexion sans fil (Wi-Fi ou Bluetooth) avec un smartphone.

 

Pour faire de la photo sportive, animalière, spectacles, scènes de rue…

Plusieurs types d’appareils sont susceptibles de correspondre à ces besoins. Il faut privilégier les modèles réactifs, dotés d’un mode macro pour pouvoir faire des gros plans sur des détails ainsi que des appareils ayant une bonne montée en sensibilité ISO pour gérer la faible luminosité. Prêtez également attention aux performances du mode rafale qui vous sera utile pour la photo sportive et les scènes d’action.

Certains compacts experts dotés de grands capteurs APS-C (14 x 22 mm ou 27 mm de diagonale) ou plein format (24 x 36 mm ou 43 mm) offrent des qualités proches des reflex, l’encombrement en moins. Ils sont très performants dans des conditions d’éclairage faibles et permettent de jouer sur la profondeur de champ. Pour la photo sportive, le reflex demeure le summum en termes de réactivité. Si vous souhaitez disposer d’un viseur et d’un zoom puissant, orientez-vous alors vers un modèle bridge.

 

 

Pour saisir les paysages, réaliser des portraits

Pour la photo de portraits et de paysages, la qualité et les performances de l’objectif sont primordiales. Un objectif de 85mm est recommandé pour les portraits, afin de pouvoir faire un cadrage serré sur le sujet. Pour les paysages, n’importe quel appareil est susceptible de produire un bon résultat mais tout dépend de votre niveau d’exigence. Les reflex et les hybrides vous assureront une grande netteté et un niveau de détail supérieurs dans les hautes et basses lumières. Pour ceux qui veulent privilégier la maniabilité, un compact muni d’un zoom permettant de passer du grand-angle au téléobjectif est une option judicieuse. Autre possibilité intéressante, celle d’un bridge à grand capteur.

 

Pour pouvoir changer d’objectif

Changer d’objectif permet d’adapter au mieux son équipement à sa pratique. Cela suppose des investissements conséquents dans des optiques de qualité et d’être prêt à transporter tout ce matériel encombrant. Les appareils photo reflex ou hybrides peuvent recevoir divers types d’objectifs. Certains hybrides peuvent s’approcher des reflex en termes de qualité, mais leur principal atout est leur encombrement et leur poids qui sont nettement inférieurs.

 

Pour avoir la meilleure qualité d’image en toutes circonstances et une grande polyvalence

Les appareils photo de type bridge ou certains compacts experts peuvent offrir à la fois polyvalence et qualité d’image. Si vous optez pour un bridge, préférez un modèle à grand capteur. Dans le cas d’un compact expert, privilégiez une optique de qualité et la présence d’un viseur.

 

Pour pouvoir retoucher, afficher ses photos sur grand écran et les imprimer

Si vous voulez pouvoir afficher vos clichés sur un écran d’ordinateur et occasionnellement les imprimer, un bridge ou un compact milieu/haut de gamme sont adaptés. En revanche, si vous êtes un adepte de la retouche, des agrandissements et que vous voulez des impressions irréprochables, seul un appareil reflex saura vous donner satisfaction. Vous pourrez agrandir vos photos sans subir de pixellisation avec un grain réduit au minimum et une bonne profondeur de champ.

Quel objectif choisir ?

Pour une utilisation courante, des photos familiales du quotidien, un objectif de 50 ou 55 mm conviendra très bien. Pour des portraits ou la saisie de détails éloignés, on optera pour un téléobjectif de 85,135, 200 mm ou plus. Pour faire du grand angle, notamment de la photo de paysage, un objectif à focale courte de moins de 30 mm est le plus approprié.

Les points clé à considérer

 

Le capteur

C’est l’élément qui remplace la pellicule des appareils photo argentiques pour récolter la lumière via l’objectif. Plus sa taille sera importante, plus il pourra recevoir de lumière et sera performant. Le format du capteur est exprimé en centimètres ou en pouces (1 pouce=2,54cm) lorsqu’il s’agit de sa diagonale. Les capteurs les plus répandus actuellement sont de type CCD (coupled charge device) et CMOS (complementary metal oxide semi-conductor). Les capteurs CMOS sont considérés comme les meilleurs, notamment pour leur sensibilité en lumière faible.

Les constructeurs ont tendance à insister sur la résolution des appareils exprimée en mégapixels, en laissant supposer qu’il s’agit là d’un critère de qualité. Il ne faut pas se laisser impressionner par cet argument marketing. Un grand capteur de 5 mégapixels sera toujours plus performant qu’un petit capteur faisant plus du double. Actuellement, un capteur de 8 mégapixels est amplement suffisant pour prendre toute sorte de photos et les imprimer en 20×30 cm. Inutile donc de céder à la course aux mégapixels ! Cependant, ceux qui veulent pouvoir faire des agrandissements et de la retouche sur ordinateur pourront opter pour une résolution plus élevée.

 

Le zoom optique

Un zoom optique est toujours préférable à un zoom numérique. Ce dernier n’est pas un vrai agrandissement de l’image mais plutôt un recadrage qui entraine une dégradation de la définition. Le zoom optique est un objectif dont on fait physiquement varier la longueur focale (les angles de champ). Il faut privilégier les zooms optiques ayant la plus grande ouverture qui est indiquée sous la forme f/ suivie d’un chiffre (ex : f/2,8). L’ouverture est en fait la quantité de lumière que l’objectif peut transmettre au capteur. Plus le chiffre d’ouverture est petit, plus la quantité de lumière reçue par le capteur et donc la réactivité de l’appareil sera importante.

 

La stabilisation d’image

La stabilisation est une fonction qui permet d’atténuer les mouvements de la main qui peuvent entrainer des photos floues. On parle de stabilisation optique, mécanique ou numérique. Dans le premier cas, une lentille flottante actionnée par des électroaimants qui sont contrôlés par des accéléromètres vient compenser le mouvement parasite. Cela peut également se faire de façon mécanique au niveau du capteur qui bouge pour atténuer l’effet de vibration. Il y a enfin la stabilisation numérique qui se fait par l’intermédiaire d’un calcul logiciel. C’est la méthode la moins efficace, que l’on retrouve en général sur les modèles d’entrée de gamme. À choisir, mieux vaut opter pour un appareil équipé d’une stabilisation optique ou mécanique s’il s’agit d’un compact.

 

Le format raw

En anglais, le terme « raw » signifie « brut ». Le format raw désigne un format de fichier numérique qui contient toutes les données brutes provenant du capteur ainsi que les informations EXIF (différents réglages, marque, modèle, type d’objectif…). Le raw offre de plus grandes possibilités de traitement pour la retouche photo tout en préservant la qualité initiale de l’image. Si le jpeg est le format de fichier le plus répandu et simple d’utilisation pour les débutants, la prise en charge du raw est indispensable pour tout photographe qui souhaite pouvoir tirer le meilleur de ses créations.

 

L’écran

L’écran est l’un des éléments périphériques de l’appareil photo auquel il faut prêter attention car il est gage d’un confort d’utilisation. Sa taille et sa définition doivent faciliter la lecture et éventuellement la visée, quelles que soient les conditions d’éclairage et l’angle sous lequel vous le regardez. Les écrans orientables sont intéressants si l’on veut faire des photos à bout de bras ou au niveau de la ceinture. Certains modèles peuvent pivoter à 180° pour la réalisation d’autoportraits.

camera-1702015_640

 

La vidéo

Quasiment tous les appareils photo numériques actuels sont dotés d’un mode vidéo plus ou moins performant. Certains modèles haut de gamme proposent d’enregistrer en Ultra HD, ce qui peut être intéressant pour visionner les films sur un écran ou un téléviseur compatible. L’un des critères à considérer porte sur le fonctionnement et la réactivité de la mise au point automatique pendant l’enregistrement, ainsi que la possibilité d’utiliser le zoom.

 

L’ergonomie

Pour prendre de belles photos, il faut aussi être à l’aise avec son appareil. La prise en main, l’accessibilité des réglages, la présence de boutons programmes pour personnaliser les fonctions les plus utiles sont autant de critères déterminants. N’hésitez donc pas à prendre en main les modèles pour vous faire un avis.

 

Connectivité sans fil et application mobile

Nombreux sont les appareils photo à proposer une connexion sans fil Wi-Fi ou Bluetooth pour être associés à un smartphone. Une application à installer sur le mobile permet alors de contrôler l’appareil à distance et de transférer les fichiers pour pouvoir les partager. Cependant, il faut savoir que d’une marque à l’autre les fonctionnalités et l’ergonomie de ces applications varient grandement. Si cette option vous intéresse, prenez le temps de vous renseigner sur la manière dont la connexion sans fil s’opère et quelles sont les options proposées par l’application mobile.

Notre page dédiée d’Appareil Photo

 

    Ecrire un commentaire