HiFi

Test Jabra Solemate : la petite enceinte qui voit grand

02/04/2014
test-jabra-solemate-620x350

Les enceintes audio Bluetooth connaissent un bel essor depuis deux ans, à tel point qu’il devient vraiment difficile de s’y retrouver tant les modèles sont nombreux aujourd’hui. Il existe toutefois quelques marques fortes, qui parviennent à se démarquer, comme Bose, Jawbone ou Jabra. C’est ce dernier qui propose la Solemate que nous testons ici, dans sa version 2014.

Test Jabra Solemate : déballage

Le cru 2013 a connu un vif succès et le fabricant n’a semble-t-il pas voulu malmener une formule qui a fait ses preuve.

test-jabra-solemate-12

La nouvelle mouture n’évolue donc qu’assez peu. Elle se distingue toujours par son design atypique et coloré, qui ne devrait pas manquer de séduire un large public. Surtout que l’appareil est disponible dans plusieurs coloris.

test jabra solemate

Le savant cocktail de formes arrondies, de compacité et de revêtement gommeux très agréable au toucher forme un ensemble très réussi. Notons que malgré ses dimensions assez réduites la bête pèse tout de même 604 g. Elle dispose toutefois d’une petite poignée souple sur l’un des côtés afin de l’accrocher facilement à un support.

On apprécie également le dessous antidérapant de l’enceinte, qui laisse la possibilité de la poser sur une surface un peu pentue ou un tableau de bord.

test-jabra-solemate-6

Les ports USB et mini-jack ainsi que les boutons sont parfaitement positionnés et facilement accessibles en cas de besoin. Quant à la grille métallique des haut-parleurs, elle rehausse encore l’impression de qualité dégagée par la Solemate.

test-jabra-solemate-5

Pour ne rien gâter, Jabra a apporté un soin tout particulier aux finitions, notamment pour ce qui est du câble double mini-jack astucieusement caché dans la base de l’enceinte. Il suffit de brancher ledit câble à n’importe qu’elle source pour immédiatement profiter de sa musique sur l’appareil.

test-jabra-solemate-7

Connection bluetooth

L’intérêt premier d’un tel accessoire, c’est bien sûr de le connecter sans fil, en Bluetooth. De ce point de vue, l’appairage avec un smartphone ou une tablette se fait de manière assez simple, la Solemate proposant même un guidage vocal pour accompagner les utilisateurs novices (en anglais). Néanmoins, elle n’a rien d’indispensable.

Mieux, la version 2014 dispose également d’une connexion NFC qui facilite encore l’appairage puisqu’il suffit simplement de la toucher avec un smartphone ou une tablette compatibles pour que la liaison se fasse. Un nouveau dispositif à la fois simple et efficace donc.

Maousse costaud

Une fois cette étape passée, la petite enceinte est fin prête. La première écoute ne manque pas de surprendre. En effet, on ne s’attend vraiment pas à ce qu’un appareil aussi petit puisse délivrer un tel son.

Certes, le rendu n’est pas irréprochable dans l’absolu, notamment du fait de basses un peu trop effacées ou de la saturation lorsque le volume est à fond. Mais ce rendu n’en reste pas moins impressionnant pour un si petit engin. Surtout que les aiguës et les médiums s’en tirent bien. Mieux : il suffit de placer la Solemate à proximité d’un mur pour bénéficier d’une réflexion du son assez salvatrice, qui améliore nettement les basses.

test-jabra-solemate-10

Il est aussi possible d’affiner le rendu audio en passant par l’application Jabra Sound, disponible sur iOS et Android. Cette appli, exclusive aux possesseurs de produits Jabra (elle se déverrouille via un code présent uniquement dans la boite de certains produits) fait office de lecteur musical très complet, proposant en outre des égaliseurs assez poussés.

test-jabra-solemate-8

Kit mains libres

Cette enceinte peut également tenir lieu de kit mains libres. Dans ce cas de figure, les deux correspondants s’entendent correctement et il est possible de tenir une conversation claire et intelligible, même en étant à un mètre de l’enceinte.

Cerise sur le gâteau : Jabra a eu la bonne idée d’intégrer un petit sac de protection dans la boite de sa Solemate.

Test Jabra Solemate : le verdict

Au final, c’est donc un quasi sans faute que réalise la petite enceinte Jabra Solemate. Bien sûr, elle ne permettra pas de sonoriser une grande pièce. En revanche, pour une surface d’environ 15 m2, elle fait parfaitement l’affaire.

LES
• Le design et la qualité de fabrication
• Le rendu audio, particulièrement lorsque la Solemate est placée près d’un mur
• Le sac de protection fourni
• La facilité de l’appairage en NFC
• L’application Jabra Sound, plutôt bien fichue
• La fonction kit mains libres

LES
• Le son sature au volume max
• L’ensemble est un peu lourd
• Impossible de contrôler la lecture de musique depuis l’enceinte (pause/play, etc.)

test-jabra-solemate-11

Enceinte bluetooth Jabra Solemate, sur Rue du Commerce

[youtube]http://youtu.be/it3WCvYXSaw[/youtube]

 

Crédit photos test Jabra Solemate : Sanuki/Rue du Commerce

 

    Ecrire un commentaire