Composants Informatique

Comment bien choisir sa carte graphique ?

29/09/2016
CG Couv

Votre PC a quelques années et vous aimeriez goûter aux joies de la vidéo en haute définition ou faire tourner les derniers jeux en 3D ? Vous songez à monter vous-même votre machine et vous vous demandez quelle carte graphique choisir ? Notre guide vous fournit les informations essentielles pour choisir le modèle le plus adapté en fonction de vos besoins.

À quoi sert une carte graphique ?

 

Image3

 

 

Dans un ordinateur, l’affichage est géré par un GPU (graphics processing unit), un processeur de calcul dédié aux graphismes. Il gère l’affichage basique du système d’exploitation jusqu’aux tâches multimédia les plus complexes : jeux vidéo, rendu 3D, traitement vidéo HD voire Ultra HD, etc.

 

Il existe deux familles de GPU :

  • Les GPU directement intégrés aux cartes mères des ordinateurs, voire dans certains cas dans le processeur central. On parle alors de processeur graphique intégré (IGP, integrated graphics processor). Intel fait partie des principaux fournisseurs d’IGP.
  • Les GPU intégrés à des cartes graphiques dites dédiées qui se branchent à l’un des ports de la carte mère PCI Express, AGP ou PCI. Dotés de leur propre mémoire vive, ces modèles sont les plus performants et sont indispensables pour profiter des jeux vidéo les plus exigeants et d’autres applications graphiquement intensives.

 

Les forces en présence

 

Si l’offre en cartes graphiques est foisonnante, il faut savoir que le GPU est fabriqué par deux grandes marques : AMD avec ses GPU Radeon et Nvidia avec ses GPU GeForce. Chacun de ces constructeurs a développé des technologies spécifiques.

 

Les technologies AMD

  • -HD3D : technologie propriétaire pour la gestion de l’affichage 3D.
  • -LiquidVR : assure la compatibilité avec les casques de réalité virtuelle.
  • -Freesync : le rafraichissement de l’écran est synchronisé avec le débit de la carte graphique afin d’éviter les saccades.
  • -Eyefinity : permet d’utiliser jusqu’à six écrans en haute définition.

Les technologies Nvidia

  • -CUDA : le processeur graphique exécute des tâches qui sont d’ordinaire dévolues au processeur central de l’ordinateur. Cela se traduit par un gain de performance significatif pour le PC.
  • -Gsync : le rafraîchissement de l’écran est synchronisé avec le débit de la carte graphique afin d’éviter les saccades.
  • 3D Vision : technologie d’affichage en 3D. Certaines puces GeForce peuvent gérer jusqu’à quatre écrans, dont trois en 3D.

 

Les points clés à considérer

 

 

Image2

 

 

Les performances

Les performances d’un processeur graphique sont traduites par plusieurs critères : la fréquence qui est affichée en Mhz ou en GHz, le nombres d’unités de traitement des pixels (exprimé en Mpixels par seconde) et des vertex (point d’intersection entre deux ou plusieurs segments dans une construction 3D, exprimé en MTris par seconde). Plus ces nombres sont élevés, plus les performances de la carte graphique seront grandes.

 

La consommation électrique

La consommation électrique d’une carte graphique est l’un des points clés à considérer au moment de choisir. Pour cela, il faut se rapporter à la puissance d’alimentation préconisée qui est exprimée en watts pour vérifier si l’alimentation de votre ordinateur peut suffire. Bonne nouvelle, les cartes graphiques les plus performantes ne sont pas forcément très énergivores car les constructeurs investissent énormément d’efforts dans ce domaine. Il faut savoir qu’une carte graphique qui consomme peu d’énergie chauffe moins et nécessite donc un système de refroidissement moins puissant.

 

L’interface

La carte graphique se branche à la carte mère via un port de communication que l’on appelle un bus graphique. L’interface la plus récente est le PCI-Express (ou PCI-E) qui est utilisé par les cartes graphiques les plus performantes. Il existe également des bus AGP ou PCI pour les machines plus anciennes.

 

Le bruit

On n’y pense pas nécessairement, mais une carte graphique peut être bruyante. Il faut garder à l’esprit que ces concentrés de technologie travaillent de façon très intensive, en particulier pour les jeux vidéo, la 3D et la vidéo HD. Certaines cartes sont équipées de ventilateurs couplés à des radiateurs dont le niveau sonore peut être élevé, surtout si l’ordinateur est installé dans une chambre. Heureusement, il est possible de remplacer ces ventilateurs et d’opter pour des modèles moins bruyants. Il existe également des cartes graphiques équipées de système de refroidissement liquide que l’on trouve généralement sur les modèles haut de gamme.

 video-card-motherboard-connectors[1]

La mémoire

Après le processeur graphique, la mémoire est le deuxième élément clé d’une carte graphique. Ses performances sont exprimées en MHz et donc, plus la fréquence sera élevée, plus la carte sera performante. Le deuxième critère concerne le bus mémoire qui assure la communication entre le GPU et la mémoire. La largeur du bus mémoire est exprimée en bits (64, 128, 256, 384 ou 512 bits). Plus elle est importante, plus l’échange de données est élevé et il s’agit donc d’un élément primordial.

Le troisième critère à considérer porte sur le type de mémoire qui est beaucoup plus important que la quantité de mémoire disponible. On parle de mémoire G-DDR X, le X représentant la génération. Actuellement, les cartes graphiques les plus performantes sont équipées d’une mémoire de type G-DDR5. Il existe également de la G-DDR3 et G-DDR2. Attention au discours marketing : plus de mémoire ne veut pas dire plus de performances. Mieux vaut toujours privilégier le type de mémoire à la quantité.

 

Les dimensions de la carte graphique

Qu’il s’agisse de changer la carte graphique de votre ordinateur actuel ou de monter une nouvelle machine, il faut prendre soin de vérifier les dimensions de la carte graphique afin de vous assurer qu’elle pourra tenir dans le boitier tout en bénéficiant de suffisamment d’espace pour un refroidissement optimal.

 

La connectique proposée

 

Image6

 

 

Il existe plusieurs types de connecteurs pour brancher une carte graphique à un moniteur ou un téléviseur.

– La sortie VGA : la plus basique. Le signal est transporté en analogique et la définition ne dépasse pas 2 048 x 1 536 pixels.

– La sortie DVI (digital visual interface) : supérieure au VGA. Le signal vidéo est numérique. On distingue le DVI-D à 18 ou 24 broches pour un traitement 100 % numérique et le DVI-I qui peut gérer une transmission analogique ou numérique.

– La sortie DisPlay Port : considérée comme la remplaçante du DVI. Ses performances sont supérieures, notamment dans le cadre d’un usage professionnel avec un signal de 16 bits par couleur. Le DisPlay Port peut également prendre en charge l’affichage en Ultra HD, transporter un signal audio et gérer quatre écrans en Full HD à 60 Hz.

– La sortie HDMI : 100 % numérique, elle transporte à la fois l’image et le son. Elle convient particulièrement pour un raccordement aux téléviseurs. Il existe plusieurs versions de l’HDMI et il faut savoir que la 1.4 ou 1.4/a peut gérer l’affichage en Ultra HD.

Notre page dédiée de Cartes Graphiques

    Ecrire un commentaire