Composants

Test SSD M550 : Crucial renoue avec les performances !

19/03/2014
Image12

Ne tournons pas autour du pot, le Crucial M500 n’a pas fait rêver les « power users » qui se sont souvent tournés vers les Samsung SSD 840 Pro rapides, endurants et peu gourmands en énergie. Le M550 a donc pour mission de corriger le tir grâce à l’usage notamment du nouveau contrôleur Marvell 88SS9189 qui remplace l’ancien 88SS9187 du M500.

IMG_4030

Le dernier SSD de Crucial reste équipé de mémoire MLC NAND Flash Micron en 20 nm afin de contenir le prix et la consommation. Le M550 se décline en différentes capacités : 128 Go, 256 Go, 512 Go et 1024 Go. Les plus observateurs auront remarqué un léger gain de capacité par rapport aux M500 dont les tailles étaient de 120 Go, 240 Go, 480 Go et 960 Go en raison d’un besoin d’over provisioning. Ce dernier n’est à présent plus nécessaire, la fiabilité de la mémoire utilisée étant certainement supérieure. Crucial garantit d’ailleurs jusqu’à 72 To d’écriture, ce qui représente 40 Go par jour pendant 5 ans pour toute la gamme (sauf le 64 Go limité à 36 To et 20 Go).

Image21

 

Côté performances, Crucial annonce 95 000 IOPS en lecture et 85 000 IOPS en écriture ainsi que des taux de transfert de respectivement 550 Mo/s et 500 Mo/s. L’interface SATA 6 Gbps reste de mise mais en plus du format 2 ½ pouces, le M550 existe également en formats mSATA et M.2. Au niveau de la consommation, le constructeur met en avant une baisse notable par rapport à la génération précédente.

CT128M550SSD1

 

Parmi les fonctionnalités, on peut épingler l’Adaptive Thermal Monitoring, l’Active Garbage Collection et le TRIM ainsi que l’encodage AES 256 bits. Ces fonctionnalités sont assez courantes et étaient déjà présentes sur le M500. La grande nouveauté est le « Native Write Acceleration » qui, dixit Crucial, permet de se passer de compression des données, de NAND buffer et de DRAM. On retrouve toutefois sur le PCB une puce Micron 3UA78 D9RLT. La référence D9RLT indique dans la base Micron un part number MT42L256M16D1GU-18 WT:A, qui correspond à une puce de 128M x 32 DDR DRAM en LPDDR2 1066 MHz.

Crucial M550 : les performances

Image31
Nous n’avons pas atteint les taux de transfert donnés par Crucial mais force est de constater que les débits constructeurs sont rarement mesurés en pratique. Toutefois, les progrès sont significatifs par rapport à la génération précédente dans AS SSD et le M550 se trouve dans le haut du panier.

Le M550 s’illustre par contre nettement lors de la copie de données. Il prend la première place devant le Samsung SSD 840 PRO qui était jusqu’à présent le plus rapide dans ce test.

Côté IOPS, le M550 fait un carton ! C’est la première fois que nous mesurons plus de 100 000 IOPS (Crucial n’annonce pourtant « que » 95 000 IOPS). Seuls les IOPS en « mono tache » (QD1) sont un peu modestes.

Nous nous attendions à un meilleur score au test PC Mark 7 qui simule un usage réel. Ici, le M550 de 256 Go reste en retrait par rapport au Samsung SSD 840 Pro et même par rapport au Samsung SSD 840 EVO. Quoi qu’il en soit, cette quatrième place sur le podium est loin d’être mauvaise d’autant plus que notre panel compte deux SSD 840 PRO (256 Go et 128 Go).

Image2

Le Crucial M550 consomme autant que son prédécesseur. Avec 0,9 Watt, il est un peu gourmand pour un portable. Il est cependant peu énergivore en lecture comme en écriture et rivalise avec le SSD 840 Pro de 256 Go.

Verdict

Le Crucial M550 est certainement le SSD que tous les fans de la marque attendaient à la place du M500 pour succéder au M4. Il offre de très bonnes performances globales et fait tomber quelques records notamment au niveau des IOPS, du test de copie et de la consommation au repos. Compte tenu de son bon rapport prix/performances  (45 € de moins qu’un Samsung SSD 840 Pro en 256 Go), le M550 connaitra certainement le succès et à juste titre…

test crucial m550

SSD Crucial M550, sur Rue du Commerce

    Ecrire un commentaire