Composants

Stockage : test du SSD Samsung 850 Evo

09/12/2014
850evo_sec01[1]

Evolution de la mémoire flash

Pour sa gamme SSD 850, Samsung a appliqué la même recette que pour la génération précédente : commercialisation d’un modèle labélisé « Pro » à hautes performances suivi d’un modèle « Evo » un peu moins véloce mais moins cher. Après avoir introduit la TLC plus économique sur le SSD 840 Evo, Samsung a encore innové avec la V-NAND MLC 40 nm du SSD 850 Pro. Le SSD 850 Evo combine cette technologie d’empilage des puces en 3D avec les chips de TLC.

 

Pour ceux qui n’auraient pas suivi l’évolution, par rapport aux puces NAND classiques « plates », les puces 3D se composent chez Samsung d’un empilage de 32 puces 2D. Quant à la TLC, elle permet de stocker 3 bits par cellules contre 2 bits pour la MLC. L’emploi de ce nouveau type de mémoire 3D dans les SSD permet d’augmenter la densité des puces, atteindre de plus hautes capacités, réduire la consommation et réduire les coûts. La vidéo illustre de manière très simple le passage des puces classiques 2D au puces 3D.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=K7n6b-Cm_Rc[/youtube]

SSD 850 Evo

Image14Le SSD 850 Evo que nous avons reçu en test offre une capacité de stockage de 250 Go contre 256 Go pour le SSD 850 Pro. 6 Go sont donc réservés pour pallier l’usure éventuelle des cellules de TLC. Samsung conserve donc la même marge de sécurité que pour la gamme précédente qui s’est avérée particulièrement fiable. Côté contrôleur, on retrouve toujours un processeur ARM conçu par Samsung. Il s’agit d’un Samsung MGX (S4LN062X01), une évolution du MEX (S4LN045X01) Cortex R4 triple core qui équipe les SSD 840 Evo. Il prend en charge les technologies TCG Opal 2.0 et IEEE-1667. Le SSD 850 Evo conserve un contrôleur MEX. Une puce de 1 Go de LPDDR2 fait office de cache. Enfin, l’interface est de type SATA 6 Gbps. Comme tous les SSD récents au format 2 ½ pouces, le 850 Evo mesure 7 mm d’épaisseur. Avec ses 42 grammes mesurés sur notre balance, il est particulièrement léger.

 

Pour le SSD 850 Evo de 250 Go, Samsung annonce 540 Mo/s en lecture, 520 Mo/s en écriture grâce au TurboWrite, 97 000 IOPS en lecture et 88 000 IOPS en écriture. Il est difficile d’en savoir beaucoup plus sur les SSD 850 Evo qui, à l’heure de la rédaction, ne figurent pas encore sur le site du constructeur… La technologie TurboWrite permet dans un premier temps au SSD d’écrire sur des cellules libres qui sont utilisées comme le la SLC. Une fois ce cache d’un peu moins de 10 Go rempli, les débits maximum ne sont plus atteints. Notre modèle plafonne alors à 300 Mo/s. Les modèles de plus grosse capacité conservent cependant leur débit initial.

Les tests

Nous avons fait subir au SSD 850 Evo notre batterie de tests habituels. Les essais se déroulent à présent sous Windows 8.1 mais les benchmarks utilisés restent inchangés tout comme la machine de référence. Nous utilisons toujours un Core i7-3770K secondé par 8 Go de DDR3-1866 et une GeForce GTX 780.

 

Image4
Pour les débits séquentiels, nous avons relevé 513 Mo/s en lecture et 494 Mo/s en écriture avec AS SSD qui donne des résultats un peu moins élevés qu’ATTO. Avec ce dernier, le SSD 850 Evo atteint respectivement 554 Mo/s et 534 Mo/s, soit un peu plus que les valeurs données par Samsung. Ces valeurs sont devenues courantes pour les SSD récents.

 

Image6
Nous utilisons également AS SSD pour mesurer le temps de copie de différents types de fichiers. Avec un peu moins de 14 secondes, le Samsung SSD 850 Evo s’en sort très bien et se hisse sur la troisième marche du podium tout juste derrière le Crucial M550. Par rapport aux 20 secondes nécessaires au SSD 840 Evo (lanterne rouge du test), les progrès sont énormes.

 

Image7

Image8
Le Samsung SSD 850 Evo a obtenu 98 644 IOPS en lecture et 89 133 IOPS en écriture sous Anvil Benchmark tool. Des valeurs un rien supérieures à celles annoncées par Samsung.

 

Image9

Le SSD 850 Evo s’est aussi illustré au PC Mark 7 en raflant à nouveau la troisième marche du podium derrière deux autres SSD Samsung ; les SSD 840 Pro et SSD 850 Pro.

 

Image10
Enfin, le bilan énergétique est excellent avec une consommation au repos inférieure à 0,1 watt. Les phases de lecture tout comme celles d’écriture demandent vraiment très peu de puissance.

Conclusion

Image2Le Samsung SSD 850 Evo combine la mémoire TLC et l’agencement 3D de cellules. Par rapport à la génération précédente, les performances globales progressent avec un bond en avant dans le cas de la copie de fichiers. A notre grande surprise, le SSD 850 Evo se hisse même régulièrement sur le podium à côté des SSD les plus véloces. Grâce à sa consommation exemplaire, le SSD 850 Evo est idéal pour un ordinateur portable. Actuellement affiché à 125 €, le SSD 850 Evo se positionne comme un concurrent direct du Crucial M550 de 256 Go. En marge des performances, Samsung offre un autre avantage marquant à son SSD 850 Evo : une garantie de 5 ans.

 

 

 

 

 

Retrouvez tous nos SSD dans notre boutique dédiée

    Ecrire un commentaire