Ordinateurs

Asus Zenbook UX305 : un ultra portable petit mais costaud

14/01/2015
Image1

« Unboxing »

IMG_3172L’Asus est livré dans un suremballage qui protège son véritable écran. La boîte en elle-même et la présentation n’est pas sans rappeler celle des MacBook. A l’intérieur, on retrouve l’UX305 protégé par un film plastique, un adaptateur secteur ainsi qu’un adaptateur USB 3.0 vers Ethernet Gigabit. Cet accessoire est bien pratique pour se connecter à grande vitesse à un réseau câblé et transférer de gros fichiers. Quant à l’adaptateur secteur, il est petit (50 x 50 x 30 mm) et léger (175 grammes) comme il se doit.

 

Pour ne rien gâcher, la prise côté portable est de petite taille et le câble de section réduite n’est pas trop rigide. Autre bonne surprise, Asus livre une housse. Elle est certes peu rembourrée et ne le protégera pas d’une chute mais elle évitera au moins les griffes et les petits coups pendant le transport. Enfin, Asus fournit également une lingette microfibre pour nettoyer son Zenbook.

Un vrai poids plume !

La première chose qui surprend lors du déballage, c’est le poids de l’UX305. Avec 1193 grammes, ce Zenbook est un des plus légers au monde. Mais il y a un second effet kisscool ! La finesse de cet ultrabook. En effet, son châssis ne mesure que 12 mm d’épaisseur et fait de l’UX305 l’ultrabook le plus fin du monde. Sa largeur et sa profondeur (324 x 226 mm) sont plus classiques et comparables à celles d’autres ultraportables de 13,3 pouces.

Image5Contrairement aux bonbons Kisscool, l’UX305 n’est pas au bout de ses effets. Son châssis « unibody » intégralement en aluminium bénéficie d’un design soigné et d’une finition irréprochable. La teinte Obsidian Stone est assez originale et confère à l’UX305 sa propre personnalité. Malgré sa finesse, le châssis et le carter d’écran offrent une bonne rigidité. Les charnières sont fermes et n’ont aucun mal à maintenir l’écran sans le moindre ballottement.

Connectique et fonctionnalités

Malgré son châssis très fin, l’UX305 dispose de 3 connecteurs USB 3.0, d’un lecteur SD, d’un jack audio combiné et d’une sortie micro HDMI. L’adaptateur offre un port Ethernet Gigabit en monopolisant un port USB 3.0. Nous l’avons testé et il offre des performances comparables à un port gigabit classique.

Image2
Au niveau multimédia, l’UX305 embarque une webcam HD, hélas assez médiocre, un micro et une paire de speakers ICE Power développés en collaboration avec Bang et Olufsen. Placé dans la partie incurvée du fond du châssis près des bords, ils restituent un son correct pour cette catégorie de machines.

 

La connectique sans fil repose sur une carte Wifi Intel AC 7265 qui combine Bluetooth et le 802.11 avec prise en charge des normes N et AC. Grâce à deux antennes, la réception est bonne tout comme les taux de transfert.

 

Le clavier Chicklets est comparable à celui d’un MacBook Air et des autres Zenbook avec une même disposition des touches. L’espacement est suffisant et le feeling très bon. En raison de la finesse de l’UX305, il n’est pas rétro éclairé.

IMG_3196 Le touchpad en verre de 105 x 73 mm est très agréable au toucher. Il prend en charge jusqu’à trois points de contacts. Sa gestuelle très complète est parfaitement adaptée à toutes les fonctionnalités de Windows 8.1. Parmi les possibilités, on peut signaler : clic, clic droit, défilement, zoom, charm bar, avant/précédant, rotation, affichage du bureau, sélection, etc. Tout serait parfait si les clics physiques étaient plus discrets et si le touchpad ne générait pas un petit bruit lorsqu’on tapote pour cliquer.

 

L’UX305 est équipé de plusieurs leds blanches qui jouent des rôles de témoins : une sur le bouton Maj Lock, une sur F2 quand le mode avion est activé, une sur le bouton power, une lorsque la webcam est active, une sur le flanc pour indiquer la mise sous tension ou l’état de veille et une pour la charge/décharge de la batterie. Cette dernière est ambre durant la charge et verte lorsque la charge est complète.

Un Core M Broadwell, DDR3L et SSD M.2

Image7

Un processeur Broadwell-Y (à droite) à côté d’un Haswell.

Le Zenbook UX305 est animé par un processeur Core M-5Y10 « Broadwell-Y » de dernière génération gravé en 14 nm. Il se caractérise par un « TDP » de seulement 4,5 watts si bien qu’il se contente d’un refroidissement passif. Le Core M-5Y10 est un processeur Dual Core équipé de la technologie Hyperthreading ; il est donc vu par l’OS comme 4 processeurs. Le Core M-5Y10 dispose de 256 Ko de cache L2 par Core et d’un cache L3 de 4 Mo commun au CPU et au GPU intégré. Le Core M-5Y10 est certifiée pour une fréquence de 800 MHz mais il bénéficie d’un mode Turbo à 2 GHz. Lors de nos tests intensifs, il s’est maintenu à une fréquence de 1,4 GHz.

 

Le Core M-5Y10 intègre une HD Graphics 5300 (GT2) avec 24 unités de calcul. Sa fréquence de base est cependant de seulement 100 MHz mais atteint 800 MHz en mode Turbo. L’UX305 dispose de 4 Go de DDR3 1600 disposés en mode Dual Chanel. Le bus atteint donc 128 bits, ce qui est bénéfique pour la bande passante notamment pour les performances du GPU.

 

Le die du Core M-5Y10 occupe 82 mm² et compte 1,3 millions de transistors. Il est monté au côté du PCH-LP sur un packaging de 30 x 16,5 mm. Si le PCH-LP reste gravé en 32 nm, Intel a réduit la consommation au repos de 25% et la consommation en activité de 20% par rapport à la précédente génération.

 

Le stockage est confié à un SSD SanDisk SD7SN3Q128G1002 de 128 Go dont 119 sont exploitables. Il s’agit d’un SSD au format M.2 interfacé en AHCI. Ses performances sont de bon niveau avec 293 Mo/s en écriture et 530 Mo/s en lecture sous ATTO.

Un magnifique écran

L’écran fabriqué par AUO porte la référence B133HAN02.1. Il s’agit d’une dalle de 13,3 pouces IPS mate Full HD (1920×1080 pixels) comparable à celle de l’Asus UX32LN. Ses angles de vision sont tout aussi énormes dans les deux plans avec une image préservée jusqu’à 160°. Par rapport à la Chi Mei N133HSE-EA1 de l’UX32LN, elle tire vers le bleu et sa luminosité est un peu inférieure avec ~340 cdm/². Le noir est toujours excellent avec moins de 0,35 cd/m². Comme toujours, il y a quelques fuites de lumière à la périphérie sur fond noir mais c’est hélas un défaut récurrent des dalles IPS… Un capteur de luminosité peut activer le réglage automatique du rétro éclairage via la combinaison de touches Fn+Q. En l’absence de dalle tactile, l’écran est mat et n’est sujet à aucun reflet.

Image8

Performances

Image12

Nous avons repris les mêmes tests que ceux que nous avons fait subir au MacBook Air 2014 et a l’Asus ZenBook Prime lors d’un comparatif. Sans surprise, l’UX305 est toujours la lanterne rouge. Toutefois, il faut souligner un point important : son processeur ne consomme que 4,5 watts alors que les Core i5 et Core i7 approchent les 15 watts. La puissance processeur est toutefois largement suffisante pour un usage bureautique et multimédia. Le Core M-5Y10 dépasse largement les performances d’un Core i3.

 

Les GPU intégrés ont du mal avec nos tests 3D même avec des benchs et des jeux déjà anciens sans pousser les graphismes. L’UX305 n’est clairement pas fait pour les jeux même occasionnels à moins d’aller piocher dans les titres très anciens ! On remarque au passage que les dénominations des HD Graphics ne représentatives de leurs performances et qu’un petit GPU dédié reste plus véloce.

 

Grâce à son SSD, l’UX305 obtient un très bon indice PC Mark 7, proche de celui du MacBook Air. Son indice stockage PC Mark est d’ailleurs lui aussi proche de celui du MacBook Air. De par ses prestations mais aussi par l’absence de bruit, le SSD contribue d’ailleurs à l’agrément d’utilisation de ce Zenbook UX305.

Nuisance et consommation

L’Asus UX305 est un vrai chameau. Au repos, avec l’écran proche du minimum, il parvient à consommer moins de 4 watts, c’est vraiment très peu. Au maximum, avec le rétro éclairage au maximum et en sollicitant le processeur au maximum, la consommation se fixe à 11,5 watts avec parfois une pointe à 12 watts. En surfant avec le rétro éclairage à 50%, la consommation moyenne se situe aux alentours de 4,5 watts. Compte tenu de la batterie généreuse de 45 Wh, l’autonomie varie d’un minimum de 4 heures en usage extrême aux 10 heures annoncées en usage léger. Il faut cependant bien noter que l’autonomie varie suivant l’usage du processeur et le niveau de rétro éclairage.

Image10
En l’absence de toute pièce mécanique, l’Asus UX305 est totalement silencieux : c’est vraiment 0 dB(A) d’émission ! Malgré l’absence de ventilateur, ce Zenbook ne chauffe pas. Il devient tiède (37°C à 39°C sur la zone la plus chaude) voire un rien plus (ponctuellement) mais un grand nombre de machines en aluminium équipées de ventilateurs atteignent facilement des températures bien moins agréables. Même lors des stress tests, la température interne du Core M-5Y10 n’a jamais atteint 60°C alors qu’il est courant d’approcher 95°C pour les Core i5 et Core i7 mobiles…

Conclusion

Image11L’Asus Zenbook UX305 est une machine assez incroyable ! La liste des points positifs est, pour notre plus grand bonheur, longue comme un jour sans pain même si c’est paradoxal. Il faut souligner : finesse, légèreté, design soigné, finition irréprochable, magnifique écran IPS Full HD mat, silence de fonctionnement total, chauffe quasi inexistante, excellente autonomie, prestations sympathiques, adaptateur secteur compact, clavier et touchpad de qualité. On peut encore ajouter l’adaptateur USB 3.0 vers Ethernet gigabit performant, la housse, la lingette micro fibre et un prix plutôt doux vu les qualités.

 

Les 4 Go de RAM et les 128 Go suffisent pour une machine orientée vers la mobilité (même si tout le monde apprécierait 256 Go de stockage). Il n’y a que quelques points dans la liste des griefs : les fuites de lumière (typiques des dalles IPS), le petit bruit engendré lors d’un « tap » sur la zone tactile, la webcam médiocre et des surfaces qui collectionnent les traces de doigts.

 

 

  • Reply
    darkira
    08/03/2015 at 19 h 03 min

    Ce genre de test avec autant de détails sur le matos (ref écran, ssd etc…) est vraiment un plaisir a lire et devrait être une condition obligatoire pour realiser le test d’un PC

    Merci beaucoup pour ce travail.

  • Reply
    Naian
    09/03/2015 at 3 h 03 min

    Très bon article, précis, complet, Claire, même si ce pc ne m intéresse pas, je tenais à encourager m auteur et ce genre d article d une très bonne qualitée !

Ecrire un commentaire