Ordinateurs

Comparatif portables : 4 machines de 15,6 pouces polyvalentes

09/12/2013
Image24

Un comparatif portables à moins de 650 €

Pour profiter d’un 15,6 pouces équipé d’un processeur puissant et d’une carte graphique adaptée à un usage ludique, il faut se diriger vers le milieu de gamme. En dessous de 650 €, il existe déjà de très bonnes machines. Pour ce banc d’essai, nous avons retenu les Acer E1-572G, Asus S56S, HP Envy 15 J069SF et Lenovo IdeaPad Z500.

Design, châssis, dimensions et poids

Comparatif
L’Acer E1-572G est entièrement noir/anthracite avec une finition mate pour la partie inférieure et une plus satinée au niveau du repose poignets et du carter de l’écran. Les lignes générales sont douces avec de nombreuses zones galbées ou arrondies. L’intégration de la batterie est bien réussie : cylindrique, elle comble l’espace entre les charnières également cylindriques. En l’absence de pièces métalliques dans le châssis, la rigidité est inférieure à celle de l’Asus S56C.

Comparatif portables

Avec la partie supérieure de son châssis en aluminium et une base en plastique noir, l’Asus S56C affiche une ligne biseautée qui lui confère un aspect encore plus fin. Il est d’ailleurs tellement fin que la sortie VGA nécessite un bossage. L’intégration de la batterie est originale mais pas forcément du plus bel effet : elle dépasse le plan du clavier, créant un « bourrelet » au pied de l’écran. La finition et les ajustements sont exemplaires et les matériaux de qualité. Malgré sa finesse, le S56C présente une excellente rigidité.

Comparatif portables

L’Envy 15 est une version miniature de l’Envy 17 Leap Motion que nous avons testé dernièrement. Son châssis bicolore lui confère une ligne fine grâce à une partie supérieure argentée et une base noire. La partie supérieure est cependant en plastique et la rigidité est dans la moyenne. Les coins très arrondis tranchent avec les profils biseautés. La batterie est bien intégrée, ce qui contribue à la fluidité du design.

 

Comparatif portablesLe Lenovo IdeaPad Z500 est assez original avec une robe extérieure blanche et un intérieur « gris stone ». De manière assez originale, la partie inférieure blanche dépasse légèrement sur toute la périphérie. Le châssis a des coins assez carrés en contraste avec la zone cylindrique au pied de l’écran qui contient la batterie. Le repose poignets est métallique mais il s’agit d’une simple pièce rapportée sur un châssis plastique.

 

Comparatif portables

 

L’Asus S56C est le plus fin du lot, avec 24 mm d’épaisseur, il est 9 mm moins épais que l’HP Envy ! Côté poids, l’Asus et l’Acer sont les plus légers avec les mêmes valeurs sur la balance. Les HP et Lenovo ont un adaptateur 130 grammes plus lourd et sont également un peu plus lourds.

Clavier, touchpad et témoins

Comparatif portables

Le clavier du Z500 manque de rigidité.

Tous les portables du comparatif sont équipés d’un clavier « chiclets » avec des touches de 16 mm. Le HP Envy 15 et l’Acer E1 conservent même des touches de 16 mm pour le pavé numérique, la rangée de touches de gauche passant par une cure d’amincissement. Chez Asus et Lenovo, les touches du pavé numérique sont au régime avec respectivement 10 mm et 15 mm. Côté rigidité, Asus et HP sont en tête suivis par l’Acer tandis que le Lenovo accuse un « flex » assez important, surtout au centre du clavier. Les HP Envy 15 et Lenovo IdeaPad Z500 bénéficient d’un rétro éclairage.

Nos quatre machines ont un touchpad supportant trois points de contact. Asus et Lenovo utilisent des touchpads signés Elan tandis que HP et Acer s’en remettent à Synaptics. L’Acer est le seul à présenter une barre physique distincte pour les boutons, sur les trois autres machines, ils sont intégrés dans la zone tactile. Si les touchpads offrent tous une « gesture » presque aussi riche que celle des portables Apple, seuls ceux des Asus S56C et Lenovo IdeaPad Z500 offrent une surface tactile aussi agréable que celle d’un MacBook. Les deux autres ont une zone tactile plus granuleuse. Nous avons une petite préférence pour l’Asus dont la zone tactile est dans le plan du repose poignets mais d’aucuns préfèrent une zone démarquée comme sur l’HP ou le Lenovo.

Comparatif portables

L’Asus S56S : excellents touchpad et clavier. 6 témoins lumineux pratiques.

Tous les portables ont au moins une led pour la batterie et le fonctionnement. Le Lenovo Ideapad se contente de ce strict minimum avec en plus une led verrouillage majuscule. Par rapport au Lenovo, l’Acer E1 offre en plus une led pour le Wifi et l’activité du disque dur mais plus de témoin de caps lock. Toujours par rapport au Lenovo, l’HP Envy dispose en plus d’une led pour l’activité du disque et une pour le Wifi. L’Asus S56C est très complet avec six leds : power, batterie, disque dur, wifi, verrouillage majuscule et verrouillage numérique.

Pour les points de ce volet, nous préférons l’Asus S56C et l’HP Envy 15 puis l’Acer E1 et enfin le Lenovo IdeaPad Z500 en raison de son clavier trop « spongieux ».

Ecran, son et webcam

Nos quatre portables sont équipés d’une dalle LED en HD (soit une résolution de 1366×768 pixels) mais seul le HP Envy 15 utilise une dalle brillante. L’Asus S56C hérite de l’écran (AUO B156XW04 V6) le moins lumineux et il tire vers le jaune. La dalle de l’Acer E1 (AUO B156XW004.7) a une dominante bleue mais elle est plus lumineuse. Le Lenovo Idea Pad 15 (LP156WHU TLB1) et le HP Envy 15 (SEC3959) profitent de meilleurs écrans avec un rendu des couleurs plus neutre avec une très bonne luminosité (surtout l’IdeaPad). Dans tous les cas, dalle TN oblige, les angles de vue horizontaux sont bons mais les angles verticaux sont vraiment étroits.

Comparatif portables

Comparatif portables

L’Envy 15 a du coffre en partie grâce à son épaisseur.

 

Malgré son système Beats Audio, le HP Envy 15 ne surclasse pas complètement le Lenovo IdeaPad Z500 qui bénéficie d’enceintes de qualité assez surprenante. L’Envy offre de meilleures basses qui, même si elles sonnent un peu creux, sont plus présentes que sur l’IdeaPad Z500. Le système SonicMaster de l’Asus est loin d’égaler les deux autres tandis que les speakers de l’Acer E1 semblent carrément d’une autre époque avec un son creux et nasillard.

Nos protagonistes ont tous une webcam HD. Il est assez difficile de juger uniquement la camera dans la mesure où les écrans ont déjà un rendu assez différent. Sous faible éclairage, donc quand les conditions sont moins favorables, c’est l’HP Envy 15 qui s’en tire le mieux suivi par l’Asus S56C, l’Acer E1 et enfin le Lenovo IdeaPad Z500.

Performances et technologie

Image2

Toutes les machines sont équipées d’un Core i5 mais derrière ce nom se cachent de nombreuses variantes de différentes générations de processeurs Core ! Le HP embarque un Core i5 4200M, c’est-à-dire un Haswell de dernière génération en version mobile. Le Lenovo utilise un Core i5 3230M, une version mobile de l’avant-dernière génération de processeurs Core (Ivy Bridge). L’Asus repose quant à lui sur un Ivy Bridge basse tension et l’Acer sur un Haswell également à faible tension. En raison de leur consommation moindre, ces deux derniers affichent des fréquences plus faibles.

Image19

Le HP Envy 15 embarque un processeur puissant.

Au niveau du GPU dédié, l’Asus S56C et le HP Envy 15 sont, sur le papier, équipés des puces les plus puissantes : une GeForce GT 740M. HP a cependant limité le bus mémoire à 64 bits alors qu’Asus utilise un bus mémoire 128 bits. Aucun logiciel n’a été en mesure d’identifier les spécifications complètes de la mémoire de la Radeon HD 8750M. Le Lenovo IdeaPad Z500 se contente d’une GeForce GT 635M plus ancienne.

Le HP Envy 15 et l’Asus S56C sont équipés du même disque dur Toshiba MQ01ABD075 de 750 Go. Dans le cas de l’Asus, un SSD SanDisk de 24 Go fait office de cache comme sur un SSHD. L’Acer E1 embarque un Western Digital WD10JPVX de 1 To plutôt véloce. Enfin, le Lenovo IdeaPad Z500 fait appel à un Seagate ST1000LM24 de 1 To également.
Image3
Dans les tests processeurs, le HP Envy 15 est sans surprise toujours en première place grâce à son processeur de dernière génération fortement cadencé. Il fait mieux que le Lenovo Ideapad dont le processeur un peu plus ancien affiche pourtant des fréquences plus élevées de 100 MHz. On retrouve ensuite l’Acer E1 et l’Asus S56C. Etant donné que le processeur est généralement l’élément le plus puissant dans un portable, il n’y a guère lieu de se focaliser outre mesure sur les résultats obtenus par ce composant.

La carte graphique est capitale dans les jeux et autres applications 3D. Malgré son processeur modeste, l’Asus S56C se montre ici le plus véloce. Il est suivi de très près par l’Acer E1. Comme déjà signalé, l’HP Envy 15 est bridé par le bus mémoire 64 bit qui limite les performances du GPU. Il ne fait du coup guère mieux que le Lenovo IdeaPad Z500 dont la GeForce GT 635M intrinsèquement moins puissante est bien épaulée par de la mémoire graphique en 128 bits.

Image18

Malgré sa finesse, l’Asus S56C est le plus véloce en 3D.

En raison d’un problème assez curieux au niveau du logiciel, le HP Envy 15 n’a jamais terminé le PC Mark 8… Nous avons donc dû nous rabattre en dernière minute sur le PC Mark 7. Dans ce test qui simule une utilisation courante du portable, l’Acer E1 prend la première place en raison de sa RAM : 8 Go contre 4 Go pour tous les autres modèles. Le HP se classe second grâce à son processeur très puissant. La troisième place revient à l’Asus S56C aidé par le SSD qui fait office de cache. Enfin, le Lenovo IdeaPad Z500 joue les lanternes rouges en raison d’un disque dur assez poussif.

Le test de stockage du PC Mark 7 confirme ce qui se ressent à l’usage au niveau des performances des disques durs. L’Asus est le plus réactif lors de chargement suivi de près l’Acer. Le disque dur du HP se situe dans la moyenne tandis que celui du Lenovo affiche un score assez faible.

Nuisances, consommation et autonomie

Image4

Au repos, l’Asus S56S est tout simplement inaudible, un critère important pour ceux qui aiment le silence. Les Acer E1 et Lenovo Idepad 15 sont également très discrets. Le HP Envy 15 est quant à lui clairement audible même sans aucune activité. Avec pas loin de 40 dBA mesurés à 10 cm de la sortie d’air, il est audible dans toute salle de séjour calme… En charge moyenne (jeux), les niveaux sonores sont assez similaires et acceptables dans tous les cas. Lors d’une sollicitation maximale (Prime 95 + Furmark), le HP devient carrément insupportable…

Image5

Image21

L’Acer E1 est une machine discrète mais puissante.

 

La consommation peut varier fortement sur les quatre machines. Il en va naturellement de même pour l’autonomie. En poussant le processeur et la carte graphique à fond, l’autonomie se limite à ~1 heure dans presque tous les cas. Toutefois, depuis l’introduction des dernières générations de processeurs Intel, des « scénarios TDP » permettent de limiter la consommation totale du portable sur batterie. L’autonomie varie beaucoup selon l’usage. Dans tous les cas, elle sera comprise entre l’autonomie au repos et celle en charge maximum. La lecture vidéo est un indicatif plus représentatif. L’Acer atteint ainsi environ 4 heures et demi (en raison de sa batterie de faible capacité) contre un peu moins de 5 heures pour les l’Asus et le Lenovo et un rien plus de 5 heures pour le HP (batterie de forte capacité).

Sous faible charge, nos quatre portables chauffent peu. En jeu, l’Asus laisse plus remonter la chaleur au niveau du clavier que les trois autres. C’est essentiellement lié à sa finesse mais aussi à son « top case » en aluminium.

Connectique, mise à jour & divers

Le HP Envy 15 offre la meilleure connectique avec quatre ports USB 3.0, un port HDMI, un lecteur de cartes, une interface Ethernet et un jack audio qui combine entrée et sortie. Il se démarque par un lecteur biométrique mais fait l’impasse sur le lecteur optique… Les Acer E1, Asus S56C et Lenovo IdeaPad Z500 ont exactement les mêmes interfaces : 1 USB 3.0, 2 USB 2.0, 1 HDMI, 1 VGA, 1 combo audio, 1 lecteur SD et 1 Ethernet.

Image20

Le Lenovo IdeaPad Z500 embarque une puce Wifi Intel performante.

L’Acer E1 est équipé d’une trappe qui donne accès au disque dur et aux deux banques mémoire toutes les deux peuplées par un module de 4 Go. L’Asus S56C offre une accessibilité identique (seul un slot mémoire est pris). Le panneau du HP Envy 15 découvre les mêmes éléments mais aussi la carte Wifi. Enfin, Lenovo n’a rien prévu pour accéder facilement aux composants ; il faut démonter le châssis !

Bluetooth est présent sur toutes les machines sauf sur l’Asus S56C. Côté Wifi, le 802.11n est de la partie mais nos quatre machines sont loin d’être sur un pied d’égalité. L’Acer E1 et l’Asus S56C utilisent des chips Wifi Qualcomm Atheros AR9xxx qui se connectent à seulement 72 Mbps sur notre routeur Netgear WNDR4500 (dual band compatible 450 Mbps). Ils copient tous les deux un fichier de test à 6,92 Mo/s. Le HP Envy 15 utilise une puce Ralink RT3290 qui ne se connecte qu’à 65 Mbps pour un taux de transfert de 5,53 Mo/s. Enfin, le Lenovo IdeaPad Z500 profite d’une carte Wifi Intel Centrino N2230 performante qui négocie une connexion à 144 Mbps et atteint un taux de transfert de 10 Mo/s.

Verdict

Difficile de faire un choix dans ces machines étant donné qu’elles ont toutes des points forts mais aussi des points faibles. Selon ses priorités, le choix de chacun se portera sur tel ou tel modèle.

L’Acer E1 572G est performant, discret, assez léger et dispose d’un bon écran. Ses enceintes ainsi que sa webcam et son touchpad sont en revanche en dessous de la moyenne tout comme son autonomie.

L’Asus S56C est lui aussi performant, silencieux (inaudible en usager léger), plutôt léger, très fin, avec une bonne webcam et un excellent touchpad. Il souffre par contre d’un écran moins lumineux, ses speakers sont très moyens et il fait l’impasse sur Bluetooth.

Le HP Envy 15 profite d’un processeur puissant mais son GPU est bridé par un bus mémoire 64 bits. La partie multimédia est soignée tout comme le clavier rétro éclairé et le touchpad mais il bruyant, lourd et épais malgré l’absence d’unité optique.

Le Lenovo IdeaPad Z500 peut miser sur son bon écran, un excellent touchpad, des speakers très corrects, une puce Wifi Centrino performante et un fonctionnement discret. Le clavier est en revanche peu agréable (manque de rigidité). Le disque dur n’est pas très véloce et le GPU non plus.

A titre personnel, j’ai apprécié l’Asus S56C pour son silence, son touchpad, son clavier, sa finesse, son design et ses bonnes performances 3D. N’utilisant jamais le rétro éclairage au maximum, la luminosité moindre ne me gêne pas et la dominante jaune est facile à corriger. Ensuite, j’ai retenu l’Acer malgré son touchpad un peu moins agréable puis le Lenovo en dépit d’un clavier spongieux. Quant au HP Envy 15, je le trouve trop bruyant à mon goût.

 

    Ecrire un commentaire