Périphériques accessoires

Test JetFlash 380 : une micro-clé USB qui simplifie tout

24/01/2014
Image12

L’échange et la sauvegarde de données n’est pas toujours une sinécure. D’une part un très grand nombre de tablettes et smartphones tournent sous Android et disposent d’un port microUSB alors que les ordinateurs classiques sont équipés de ports USB standard. Avec la JetFlash 380, Transcend a la bonne idée de combiner les deux connecteurs dans une mini clé USB.

Une micro clé

Malgré des dimensions réduite, seulement 28,1 x 12,2 x 4,5 mm, et un poids plume (3,2 grammes), la JetFlash 380 offre d’un côté un connecteur USB normal et à l’autre extrémité, sous un capuchon, un connecteur microUSB. Notez cependant qu’il n’est pas possible d’utiliser les deux interfaces en même temps. Enfin, la conception COB (Chip On Board) et la coque métallique mono bloc de la JetFlash 380 lui permettent d’être résistante à l’eau et à la poussière. Les JetFlash 380 sont déclinées en version G pour Gold (dorée) et S pour Silver (argent) avec des capacités de 8 Go, 16 Go ou 32 Go. La clé utilisée pour ce test est une JetFlash 380G 32 Go.

clé2

En pratique

La clé se connecte sans problème à l’importe quel PC ou Mac. Avec 28 Mo/s en lecture, les performances sont excellentes pour une clé USB 2.0. En écriture, la JetFlash 380G de 32 Go plafonne cependant à 10 Mo/s, ce qui est nettement plus commun. Il faut donc 1 minute et ~40 secondes pour copier 1 Go sur la clé et presque une heure pour remplir les 32 Go. Il est toutefois rare d’échanger 32 Go entre différents appareils, la majorité des tablettes et smartphone ayant 16 Go ou 32 Go de stockage.

Image3

Impossible de connecter la JetFlash 380 à l’Xperia Tablet Z.

La JetFlash 380G est compatible avec tout appareil équipé d’un port microUSB B avec support host OTG (On-The-Go). Côté tablette ou smartphone, Transcend propose son app Elite pour Android (4.0 minimum) qui permet de faire des backups et des transferts de données très simplement. L’application n’est cependant pas compatible avec les Google Nexus. Ceci étant, cette app n’est pas obligatoire pour utiliser la clé. Bien que reprise dans la liste des tablettes compatible avec la clé et le logiciel, il n’est physiquement pas possible de connecter la JetFlash 380 à une Sony Xperia Tablet Z. En effet, l’ergot qui sert à attacher une dragonne à la clé et son capuchon vient buter contre la languette en plastique qui protège le port de la tablette.

Verdict

Même si la JetFlash 380G n’est pas compatible avec ma Sony Xperia Tablette Z, ce qui a limité les essais, le concept est séduisant. La clé fait office d’extension de mémoire, de média pour le transfert de données et de solution de backup. Compacte, légère et résistante, elle peut suivre tout le monde et se faire oublier grâce à sa petite taille et son poids plume. Si les performances en lecture sont excellente, la vitesse d’écriture est quant à elle juste satisfaisante.

 Clé USB Transcend Jetflash 380 G, 32 Go, 27.99€

    Ecrire un commentaire