Périphériques réseaux et wifi

Test My Cloud EX4 de Western Digital : un petit nouveau chez les NAS

31/01/2014
Image13

Un NAS ou Network Attached Storage est un disque dur externe qui se connecte au réseau en Ethernet et non directement à un seul ordinateur (en USB). Les avantages d’un NAS sont évidents : il est accessible à tous les utilisateurs du réseau. Il facilite la centralisation et le backup des données. Les NAS les plus simples ne comportent qu’un seul disque et n’offrent guère de sécurité en cas de panne du disque dur. Les NAS plus évolués disposent de plusieurs baies pour 2 ou 4 disques durs voire plus pour les modèles professionnels. Avec 4 disques, les modes RAID 0, 1, 5 et 10 sont possibles, le RAID 5 étant le mieux adapté.

EX4 de Western Digital

Dans un NAS, on retrouve un mini PC avec un processeur de type SoC (System On Chip), de la mémoire et plusieurs contrôleurs généralement SATA, Ethernet et USB. Un mini OS gère le NAS et offre des fonctionnalités plus étendues que le simple partage des disques en réseau. On peut ainsi épingler : fonction cloud, serveur FTP, client P2P, serveur multimédia via DLNA ou iTunes, backup des PC sur le NAS, backup du NAS sur des services de stockage en ligne, etc.

Test My Cloud EX4 : déballage

EX4 de Western DigitalLe My Cloud EX4 que nous avons testé embarque 4 disques durs de 2 To et offre environ 6 Go d’espace de stockage en RAID 5. Le boîtier est compact et sobre. Sur la face avant, on retrouve les 4 baies qui donnent accès aux 4 disques durs WD Red destinés à un usage 24/7 et un écran LCD. Ce dernier affiche des informations pratiques comme le nom réseau du NAS, son adresse IP, l’espace disponible, l’état de santé ou encore les données de monitoring.

L’arrière du My Cloud EX4 comporte deux ports Ethernet, deux ports USB, deux prises pour l’alimentation et la sortie d’air du ventilateur. L’ensemble est de bonne facture avec une finition soignée.

EX4 de Western Digital

Mise en oeuvre

La mise en œuvre de ce NAS est facile, d’autant plus que Western Digital propose un logiciel qui simplifie la tâche. Il est toutefois possible d’accéder directement au NAS via son adresse IP afin de le configurer depuis n’importe quel navigateur. L’interface de gestion est très réussie : sobre, pratique et fonctionnelle. Western Digital propose un bon nombre d’applications pour exploiter au mieux son My Cloud EX4. Sous Windows ou OS X, Quick View permet de vérifier le statu du NAS. SmartWare se charge de sauver vos données mais ne fonctionne que sous Windows.

Côté mobile, WD My Cloud et WD Photo pour Android et iOS permettent d’accéder (à distance) à son nuage ou ses photos. WD My Cloud est également disponible pour Windows, OS X et Windows Phone mais ce n’est pas le cas de WD Photo (qui n’est pas incontournable pour ces OS).

Outre les programmes et « apps » pour accéder à son NAS, WD a directement intégré certains clients dans le My Cloud EX4 : FTP, P2P et HTTP (download). Il est également possible d’installer des applications directement sur le NAS comme aMule, Transmission, phpMyAdmin, phpBB, Joomla!, WordPress, SqueezeCenter ou Icecast. Il faut cependant avoir des connaissances pour configurer certaines de ces applications, Western Digital n’offrant aucune aide pour les applications tierces.

Utilisation

EX4 de Western DigitalLes différents services offerts par le WD My Cloud EX4 fonctionnent comme prévu, nous n’avons aucun couac à déplorer. La diffusion multimédia, Time Machine, le logiciel de backup pour Windows, la sauvegarde du NAS sur un disque USB fonctionnent parfaitement. A noter que dans le cadre d’un usage multimédia, la compatibilité plus ou moins importante avec les derniers standards DLNA et UPnP des différents appareils de votre installation peut limiter certaines fonctions. Nous n’avons pas été en mesure de tester l’Active Directory (n’ayant pas de domaine Windows) ni la sauvegarde du NAS sur un nuage comme Amazone S3 ou ElephantDrive. Une fonctionnalité assez courante sur les NAS manque cependant à l’appel sur le My Cloud EX4 : le partage d’imprimante.

Lors du test P2P, nous avons remarqué que l’activité du processeur signalée dans l’interface de gestion du NAS est montée directement à 100%. Le petit SoC Marvell 88F6282A1 Kirkwood Mono Core à 2 GHz qui anime le My Cloud n’est visiblement pas un monstre de puissance en comparaison avec les SoC qui animent d’autre NAS notamment chez Synology.

Avant de lancer les tests de transfert, nous avons vérifié les bonnes performances de notre réseau local Gigabit avec au centre un NetGear WNDR4500. Entre deux PC, le taux de transfert soutenu est de 125 Mo/s de SSD à SSD et de 90 Mo/s de disque dur à disque dur. Nous avons ensuite remplacé un des PC par le My Cloud EX4. Depuis un SSD vers le NAS, le taux de transfert n’est que de 40 Mo/s vers le NAS et 90 Mo/s depuis NAS en RAID 5. La vitesse d’écriture est donc un point faible.

Nous avons alors configuré en My Cloud EX4 en RAID 10 (optimisé pour les performances) mais le résultat change à peine : 45 Mo/s en écriture sur le NAS et 95 Mo/ depuis le NAS. Notez que le RAID 10 n’offre plus que 3,93 To d’espace de stockage contre 5,93 Go en RAID 5. Vu le peu de gain obtenus en RAID 10, le RAID 5 se présente comme la configuration la plus intéressante mais les performances en écriture sont de toute façon bien faibles. La concurrence atteint souvent 90 à 100 Mo/s en lecture comme en écriture. Les résultats en écriture de ce NAS sont d’autant plus décevantes que nous avons utilisé des ISO pour les tests. Avec de petits fichiers, les performances baissent encore jusqu’à moins de 15 Mo/s…

EX4 de Western Digital

Enfin, nous avons branché un SSD (via un adaptateur hélas limité à l’USB 2.0) sur le port USB 3.0 du My Cloud EX4. Les taux de transfert se situent aux alentours de 38 Mo/s dans les deux sens. Une clé Emtec de 16 Go USB 3.0 dépasse par contre les 60 Mo/s en lecture.

Côté consommation, le My Cloud EX4 demande environ 15 watts au repos mais peut consommer près de 55 watts en charge. L’appareil reste cependant très discret et peu audible même dans une pièce silencieuse.

Verdict

Western Digital débarque dans le monde des NAS avec ses My Cloud EX4. Au niveau des fonctionnalités, le constructeur ne révolutionne pas le domaine. L’interface est agréable, les « apps » bien pratiques et ce My Cloud EX4 tient ses promesses au niveau des fonctionnalités et services. Mais les performances en écriture sont bien faibles pour un NAS de ce calibre et le partage d’imprimante fait défaut pour que le My Cloud EX4 remplace un petit PC serveur ou s’impose face aux ténors.

EX4 de Western Digital

NAS My Cloud Ex4 Western Digital

 

 

    Ecrire un commentaire