Réseau

Test Devolo dLAN 500 Wifi : le CPL au service du Wifi

06/06/2014
Image2

 

Installation

Image4Avant de commencer, je crains une mise en œuvre un peu laborieuse et une cohabitation éventuellement difficile entre le CPL et le reste du réseau existant. En pratique, il n’y a eu aucun souci ! L’installation a même été particulièrement rapide.

Pour installer le CPL Devolo, il suffit de brancher le dLAN 650 triple+ dans une prise murale, d’y connecter un câble Ethernet venant de la box (ou d’un routeur) et d’appuyer sur un bouton. Ensuite, il reste à brancher le dLAN 500 Wifi dans une autre prise. Ce dernier émet alors un réseau Wifi et permet également une connexion Ethernet par câble. Pour se connecter au réseau Wifi Devolo, il faut cependant entrer une clé qui se trouve au dos de l’adaptateur. Mieux vaut la noter auparavant !

dLAN 500 Wifi et dLAN 650 triple+

Le dLAN 650 triple+ est un bloc relativement imposant mais il faut signaler qu’il intègre un switch Gigabit avec 3 ports. Il est donc très pratique pour donner un accès réseau à plusieurs appareils. La conception pratique de l’adaptateur évite de perdre une prise de courant, il prend ainsi facilement place avant un bloc multiprise et peut distribuer le réseau à trois appareils. La finition est très soignée. Trois leds informent de l’état de l’appareil.

Le dLAN 500 Wifi est une solution destinée à apporter une couverture Wifi là où le signal d’un routeur ou d’une box n’arrive pas. La mise en place est d’une simplicité enfantine : il suffit de brancher le dLAN 500 Wifi et appuyer sur un bouton pour créer un réseau Wifi sécurisé. La vitesse maximale de transmission Wifi est de 150 Mbps. Une interface Ethernet (100 Mbps) est également présente. La finition est également très soignée mais on regrette que le dLAN 500 monopolise une prise (de préférence murale).

Dans les deux cas, l’utilitaire Cockpit permet au besoin de régler quelques paramètres et d’afficher une topologie du réseau CPL.

Performances

Contrairement aux performances stables des réseaux Ethernet câblés, les performances du CPL dépendent du réseau électrique des lieux. Différents tests ont été réalisés afin de bien situer les niveaux de performances.

Pour le CPL et le Wifi Delovo, nous avons couplé le dLAN 500 WiFi à un dLAN 650 Triple+ situés chacun sur une ligne électrique avec comme seul point commun le tableau électrique central. En référence, nous utilisons un routeur NetGear WNDR4500 en Wifi N. Pour l’occasion, la liaison Ethernet Gigabit par câble d’un ordinateur au routeur a été remplacée par les deux dLAN afin d’évaluer les performances filaires du CPL. Pour les tests WiFi, nous avons connecté un MacBook Pro 15 pouces Retina early 2013 au réseau sans fil du Devolo puis à celui de notre routeur. Les ordinateurs de test sont tous équipés de SSD, les performances suivantes sont donc optimales :

Image3

Le réseau Ethernet câblé Gigabit montre les performances maximales accessibles avec du matériel courant et bien entendu des câbles. Le routeur NetGear WNDR4500 que nous utilisons est nettement plus performant que la BBox.

Avec ~10 Mo/s en filaire, les adaptateurs CPL Devolo s’en sortent bien, il s’agit de performances comparables à celles de l’Ethernet câblé à 100 Mbps. En Wifi, l’émission du dLAN 500 Wifi est correcte à condition de rester dans la même pièce. Si des murs sont présents, le dLAN 500 WiFi a vraiment du mal… Mais il s’agit d’un usage à contre sens ! Le dLAN 500 WiFi s’installe logiquement dans la pièce qui doit être couverte. Dans ces conditions, il offre un signal tout à fait satisfaisant : meilleur qu’une notre box mais moins bon que notre routeur Wifi haut de gamme.

Attention ! Ne vous fiez jamais aux vitesses de connexion négociées affichées en Mbps par les systèmes d’exploitation ; elles ne représentent jamais les possibilités réelles. La seule façon de vérifier les performances d’un réseau (câblé, Wifi ou CPL) est de chronométrer le temps de transmission en copiant un volume de données connu à travers le réseau. Au passage, on note que la vitesse de copie affichée par les OS en Mo/s lors de cette copie est bien plus représentative que la vitesse de connexion négociée (données en Mbps).

Enfin, le dLAN 500 Wifi consomme entre 3 et 4 Watts tandis que la consommation du dLAN 650 triple+ varie de 4 à presque 6 Watts.

Verdict

Image5Si le Wifi n’arrive pas dans une pièce, le dLAN 500 Wifi est une solution simple, pratique et rapide à mettre en œuvre. Il opère le plus simplement du monde avec un autre adaptateur CPL comme le dLAN 650 triple+. Bien placé dans la pièce qu’il doit couvrir, le dLAN 500 Wifi offre une vitesse tout à fait correcte. Il est bien entendu possible d’avoir mieux avec un routeur ou un point d’accès performant mais il offre de meilleures performances que certaines box et surtout, il ne demande aucun câblage. Le dLAN 650 triple+ est quant à lui très utile pour assurer la liaison au réseau Ethernet filaire et/ou pour offrir plusieurs ports Ethernets. On apprécie qu’il ne monopolise pas une prise et les ports à la norme Gigabit.

 

    Ecrire un commentaire