Tablettes

Test Miix 2 : la tablette hybride 10 pouces de Lenovo

25/04/2014
test-lenovo-miix-2-e1398432248486

 

Image1

Test Miix 2 : tablette et clavier

Image3Avec son interface Modern UI et son bureau, Windows 8 permet de combiner différents types d’usages. En marge des portables traditionnels, on retrouve donc de nombreux appareils hybrides.

Contrairement à la majorité des constructeurs, Lenovo a décidé de faire l’impasse sur une charnière volumineuse destinée à accueillir la partie tablette. Dans le cas du Miix 2, la tablette tient au clavier par la force d’un puissant aimant. En position ouverte, la tablette s’insère dans une rainure qui assure le bon angle d’ouverture. Soit dit en passant, l’écran peut se placer dans les deux sens : face ou dos au clavier. La fixation magnétique est un peu déroutante dans un premier temps mais elle permet à la Miix 2 de conserver sa finesse et une très belle ligne peu importe la configuration.

 

Un clavier « son plus »

La base de la Miix 2 ne comporte pas de batterie. Il abrite deux ports USB, un de chaque côté, mais aussi un caisson de basse. Lenovo qui a travaillé avec JBL pour la partie audio a donc trouvé un moyen astucieux d’utiliser l’épaulement qui reçoit la partie tablette. Compte tenu de sa taille, il ne faut pas s’attendre à des basses profondes mais il seconde bien les speakers latéraux et l’ensemble est plutôt efficace.

Image7Le clavier ne comporte que cinq rangées de touches en raison d’une profondeur limitée. Toute la largeur de la base est en revanche exploitée, tout bénéfice pour la largeur des touches. A part un peu de « flex » au centre, ce clavier est plutôt bon. Toutefois, on regrette l’absence de touches comme Pause ou encore Imprimer, pratiques pour certains logiciels ou raccourcis clavier. Le touchpad est décevant ; il est peu profond, ne supporte qu’un point de contact et n’offre aucune fonctionnalité avancée. Dommage, car il rend l’usage du bureau et des applications classiques vraiment laborieux.

Avec 430 grammes, la base de la Miix 2 est plutôt légère. Ce poids contenu s’explique bien entendu par l’absence de batterie et une construction entièrement en plastique. La finition globale est correcte mais le plastique peint semble sensible aux griffes.

Tout dans la tablette

La partie tablette est naturellement autonome. Outre l’écran, elle comporte la batterie, le processeur, la mémoire, le stockage et la connectique. Avec un poids de seulement 630 grammes, la Miix 2 10 pouces est dans la bonne moyenne. Comme la base, la coque est également en matière plastique bicolore : gris foncé pour le dos et aluminium pour la périphérie.

Image9

La finition et les ajustements sont corrects. Contrairement à la majorité des tablettes, la Miix 2 n’est pas symétrique et arbore une forme biseautée. Le choix en partie technique (pour l’insertion dans la base) ne nuit pas à la prise en main. Ce design permet de savoir dans quel sens est la tablette même sans la regarder. De visu, les logos Lenovo et Windows simplifient l’orientation.

Technologie

La Miix 2 est animée par un processeur Intel Atom Z3740 à 1,33 GHz. Il s’agit d’un SoCQuad Core gravé en 22nm (102 mm²) équipé de 2 Mo de cache. Son SDP n’est que de 2 watts mais il dispose d’un mode « burst » qui peut porter ce TDP à 5 watts pendant 2 secondes et ainsi faire grimper la fréquence à 1,866 GHz. Le die comprend également un HD Graphics avec une fréquence de base de 311 MHz pouvant temporairement grimper à 667 MHz. Avec de tels TDP et SDP, l’Atom Z3740 ne nécessite bien entendu pas de système de refroidissement actif. Il est épaulé par 2 Go de de DDR3-1066 en double canal.

Image10

Le diagramme de l’Atom Bay Trail et une image thermographique du SoC en activité. Les zones rouges sont les plus chaudes.

Le stockage est confié à un SSD Samsung MCG8GC de 64 Go de mémoire eMMC connecté directement à l’Atom. Windows détecte 48 Go exploitables mais seulement 30 Go environ sont réellement disponibles pour l’utilisateur. Ses performances sont très faibles avec seulement 145 Mo/s en lecture et 43 Mo/s en écriture.

Alors que la majorité des ordinateurs portables se contentent d’un écran HD TN, la Miix 2 10 pouces profite d’une dalle IPS Full HD soit 1920×1200 pixels. L’écran est lumineux (350 cd/m²) et très contrasté avec un noir à 0,4 cd/m². Affichant de bonnes performances, la dalle AUO modèle B101UAN01.7 consomme au maximum 1 watt d’après la documentation constructeur. Ses angles de vision sont irréprochables. Le rendu des couleurs est bon et ne souffre d’aucune dominante. L’écran gère 10 points de contact et remplit bien son office.

Connectique, capteurs et boutons

La Miix 2 10 pouces est équipée d’une caméra frontale de 2 mégapixels (avec un micro pour les communications vidéo) et d’une caméra arrière de 5 mégapixels qui font toute les deux leur travail (sans plus) quand la luminosité est suffisante.

Enfin, la tablette dispose d’un capteur d’orientation mais pas de GPS.

Image8
Les deux petits speakers émettent un son de bonne qualité également mais on déplore un bruit parasite assez régulièrement quand la tablette est dans la base. Un « poc » similaire à celui qui se produit parfois quand on branche un jack audio se fait entendre au niveau du speaker central. La tablette dispose d’un contrôle du volume mais pas de bouton mute.

Côté connectique, on retrouve un port micro USB 2.0, un micro HDMI, un jack audio, un slot micro SDXC (jusqu’à 64 Go) derrière une trappe et la prise d’alimentation.

Autonomie et nuisances

L’adaptateur secteur est assez volumineux pour une tablette et la prise est plutôt encombrante. Il délivre 18 watts avec une tension de 12 volts. Il se montre assez rapide (4h30) pour recharger la batterie de 24 Wh. Cette dernière délivre une très bonne autonomie de l’ordre de 6 heures en usage général à 9 heures en lecture vidéo.

En l’absence de ventilateur et de disque dur, la Miix 2 n’a aucune pièce mécanique et n’émet aucun bruit. En usage intensif, c’est-à-dire lors des mesures de performances, la tablette chauffe à peine.

Performances

La Lenovo Miix 2 est la première tablette Windows à passer nos tests. Nous n’avons actuellement pas d’appareils similaires à lui opposer. A titre indicatif, nous avons repris les derniers ordinateurs portables testés même si ces produits ne courent pas dans la même catégorie. Globalement, les performances de la tablette Lenovo sont comparables à celles des derniers netbooks.

La Miix 2 est adaptée au surf, à la bureautique et à la lecture vidéo mais l’Atom Z3740 et son HD Graphics manquent de puissance pour des tâches plus lourdes et les jeux 3D. Ces résultats étaient prévisibles compte tenu de la très faible consommation du SoC Intel Atom.

Le SSD eMMC ne brille pas non plus par ses taux de transfert mais le temps d’accès compense largement en usage courant.

Image12

Face à des portables classiques et des ultabooks, la Miix II 10 pouces s’incline naturellement mais l’indice global PC Mark 7 qui reflète un usage courant est bon.

La puce Wifi Broadcom 802.11 ABGN assure des transferts corrects allant de 5 à 12 Mo/s. Ses prestations sont tout simplement dans la moyenne.

Test Miix 2 : le verdict

Image2Avec sa base à fixation magnétique, la Lenovo Miix 2 10 pouces est un concept plutôt intéressant qui permet de contenir le poids et de préserver la finesse. Le plus grand point fort de cette tablette est certainement son écran Full HD lumineux et contrasté avec de très larges angles de vision.

L’usage en mode tablette sous Modern UI est plus agréable et efficace qu’en mode bureau avec le clavier en raison d’un touchpad « mono touch » sans gestuelle. La base avec ses deux ports USB 2.0 et son caisson de basse est un support pratique et le clavier reste une bonne solution de dépannage pour la rédaction de texte plus conséquents.

Les performances sont suffisantes en mode tablette et l’autonomie est dans la moyenne (mais en deçà de celle des tablettes Andoid). La qualité globale est correcte pour un appareil proposé à moins de 400 € après offre de remboursement.

Portable hybride tablette Lenovo Miix 2, sur Rue du Commerce

  • Reply
    champenois
    16/11/2014 at 22 h 15 min

    Très belle analyse. Par contre que veut dire « Monoi touch sans gestuelle »
    merci

Ecrire un commentaire