Animalerie Jardin

Nourrir les oiseaux

26/01/2017
robin-634413_1280

S’il est bon de nourrir les oiseaux se trouvant dans votre jardin, il faut également savoir comment le faire. Voici quelques conseils selon les deux saisons les plus importantes : printemps et hiver.

Quand faut-il nourrir les oiseaux ?

Le nourrissage des oiseaux commence dès les premières gelées et dure jusqu’au printemps. Il est déconseillé de les nourrir dès fin avril. Rassurez-vous, le fait de les nourrir ne crée pas de dépendance des oiseaux.

En résumé, ces petits locataires ont surtout besoin de manger le matin.

En hiver

C’est la saison la plus importante où il faut les nourrir, même lors des hivers assez doux. Il est utile de les aider car leurs ressources alimentaires « naturelles » ont tendance à être limité.

A faire pour une bonne alimentation

Pour les oiseaux comme les mésanges, il est conseillé de placer en hauteur les mangeoires. Tandis que pour les moineaux ou les pinsons il est préférable de poser la nourriture au sol, notamment sur une planche pour éviter que la nourriture ne soit mouillée. Les merles et les grives, eux ne sont pas difficiles, et se contenteront de pommes en mauvais état.

Conseils

Il ne faut pas arrêter brusquement de les nourrir : ils auront beaucoup de mal à se nourrir ailleurs. Il faut aussi régulièrement nettoyer les mangeoires ainsi que les fientes que laissent ces petits animaux, évitant ainsi la propagation de maladies.

Attention, il ne faut pas donner trop d’aliments salés et évitez le pain sec.

spring-986506_640

 

Au printemps

Le mois de Mars est difficile

C’est le mois le plus difficile pour savoir quoi faire : le temps est ultra variable entre périodes froides et de redoux.

Il est donc conseillé de continuer à nourrir les oiseaux, les quantités de nourriture disponibles dans la nature étant encore faibles.

Et le mois d’Avril ?

Une fois les conditions climatique changeantes du mois de mars, avril est un mois plus calme à tous les niveaux. Il faut donc en profiter pour réduire progressivement le nourrissage pour éviter une dépendance.

Il est quand même important, en cas de vague de froid, de garder une réserve de nourriture.

Logiquement dans les régions du Sud, où les gelées sont moins importantes,  la fin de la période de nourrissage est plus précoce.

feeder-372814_640

 

Les différents types de mangeoires

La mangeoire dans un filet suspendu

Réservé aux espèces les plus « souples » comme les mésanges qui sont capables de s’alimenter de façon acrobatique.

La mangeoire trémie :

C’est le classique dans la gamme : composé d’un compartiment à graines distribuant peu à peu la nourriture. Les oiseaux doivent pouvoir se poser et la nourriture distribuée ne doit pas être exposée aux intempéries.

La mangeoire plateau :

Peut être suspendu ou placé sur un piquet. Il est conseillé de placer un toit au-dessus pour éviter pluie, humidité et moisissures.

Comment les nourrir ?

Trois méthodes sont recommandées pour les nourrir :

Au sol

Tout simplement, vous pouvez jeter des graines en variant les lieux pour éviter la routine.

Les mangeoires

Avec les mangeoires, vous pouvez éviter de mélanger les différents types de nourritures. La moisissure ne risque pas non plus de s’installer.

Dans les arbres

Un peu partout dans votre jardin, vous avez le choix entre pendre des boules de graisses, des distributeurs de nourritures ou du lard non salé.

Tableau récapitulatif 

Recap-Tab-alim-oiseaux

 

Notre Animalerie Oiseaux

    Ecrire un commentaire