Outillage de jardin

Comment bien choisir ses outils de jardinage ?

13/10/2016
JARDIN_Outils_Bois_175282622

La mise en place d’un potager ou l’entretien d’un jardin ne nécessite pas forcément un matériel très important mais il est préférable de bien choisir ses outils de jardinage et de veiller à ce qu’ils soient adaptés aux différentes tâches auxquelles vous les destinez. Prenez donc bien le temps de choisir vos outils en fonction de la taille de votre jardin et du travail que vous allez réaliser.

Les outils pour les jardins

– La pelle : Constitué d’un large plateau métallique au bout d’un manche, cet outil est très utile pour déplacer et niveler la terre. La pelle peut aussi servir à creuser, à aplanir le sol ou encore à retirer de la terre pour faire de la place à vos plantations.

– La pioche : Cet outil est constitué d’un manche en bois, au bout duquel est fixée, par le biais d’un œil, une pièce de travail en acier de forme rectangulaire. Cette pièce de métal est à angle droit avec le manche. La pioche est adaptée pour les travaux agricoles ou de terrassement. Sa forme peut différer selon sa fonction. Certaines possèdent soit un pic, soit une hache au bout de leur partie supérieure.

– La bêche : Elle présente une pièce de travail moins large qu’une pelle, et un manche en bois. C’est l’outil idéal pour retourner et décompacter la terre sur de petites surfaces. Sa fonction est d’ameublir la terre en la retournant. Cette action peut également permettre d’enfouir les engrais et d’enrichir le sol en matière organique. Elle convient pour des sols légers et peu collants.

Note : La bêche peut aussi servir à couper des racines et à arracher certains légumes.


outils-de-jardinage-Outils3

– Le louchet : De même apparence que la bêche, le louchet présente une pièce de travail plus étroite mais plus longue et s’avère l’outil parfait pour travailler des sols lourds, collants et argileux. Il permet de retourner la terre avant la mise en culture, d’enfouir du fumier ou encore de transplanter vos plantes et petits arbustes.

– La fourche : Cet outil est constitué d’une pièce de travail en acier pourvue en général de 4 dents recourbées, au bout d’un manche en bois. C’est l’outil approprié pour aérer et retourner le sol, pour travailler près des racines des arbres et des arbustes, et pour déraciner les mauvaises herbes.

Note : La fourche convient à des sols lourds, compacts et caillouteux.

– La binette : Elle présente une lame en acier d’une quinzaine de centimètres qui est soit directement forgée avec le col, soit rivée ou soudée à celui-ci. La tête en acier est fixée à un long manche en bois. C’est un outil conçu pour travailler la terre en surface, pour l’aérer et permettre les infiltrations d’eau dans les sols, mais également pour sarcler, c’est-à-dire détruire les herbes nuisibles à la croissance de vos plantations.

– La griffe : Composé d’une pièce de travail munie de dents généralement recourbées, cet outil autrement appelé croc de jardin est très utile pour préparer le jardin pour de futures plantations. Il est conseillé de se servir de la griffe après le bêchage lorsque la terre s’est reposée et tassée, afin de l’ameublir et de l’émietter.

Pour un sol lourd, préférez un outil à 3 dents afin de moins peiner. Pour une terre ordinaire, optez pour un croc à 4 ou 5 dents longues, pour une plus grande largeur de travail.

Note : Les dents du croc peuvent être courbes, plates, rondes ou ovales selon leur usage.

Les outils de jardinage pour vos petites surfaces

 

– Le sécateur : Il existe 2 types de sécateurs.

Le sécateur à lame croisante : C’est le plus répandu des sécateurs. Il fonctionne un peu comme des ciseaux. En effet, il est constitué d’une grande lame coupante qui passe devant une contre-lame plus petite et qui sectionne la partie à tailler lorsque l’outil se ferme. Ce type de sécateur est adapté pour couper le bois vert et les petites tiges.

Le sécateur à enclume : Cet outil est aussi appelé hache, car comme son surnom l’indique, il fonctionne un peu comme une hache. Il est constitué d’une fine lame coupante qui vient s’appuyer au centre d’une contre-lame plus épaisse et plate appelée enclume. Il est préférable de réserver ce sécateur à une coupe de bois mort, car la hachure et le manque de netteté de la coupe favorisent les risques de maladies.

– La fourche à fleurs : C’est un instrument à l’apparence d’une grosse fourchette composé d’une tête de travail à 3 dents et d’un manche ergonomique. La fourche à fleurs permet de retourner sans effort les terres argileuses et grasses. Elle est idéale pour travailler sur des plantations en jardinières.

outils-de-jardinage-Outils2

– La serfouette : Autrement appelé rayonnoir ou huette, cet instrument est composé d’un manche en bois dur (frêne le plus souvent) avec une emmanchure à douille sur laquelle se fixe une partie métallique double avec, d’un côté un racloir, et de l’autre côté un fer plus étroit avec deux dents formant un U. Cet outil polyvalent a pour fonction de creuser des trous de plantation pour des plantes en godets, mais peut aussi permettre de biner, sarcler, griffer, creuser ou aérer le sol.

– Le grattoir ou sarcloir à lame fine : C’est un outil léger composé d’une lame tranchante d’une dizaine de centimètres, le plus souvent en acier trempé, fixée au bout d’un manche rectiligne. Cet instrument est idéal pour désherber votre potager en surface ou les allées de votre jardin.

Note : Pour de plus grandes surfaces, préférez-lui la ratissoire qui, par sa taille, emmène de plus grandes largeurs et amoindrit l’effort.

Les outils pour vos arbres fruitiers et massifs

– Les cisailles: Cet outil fait partie de la famille des ciseaux. Plusieurs critères sont à considérer pour choisir votre paire de cisailles. Pour couper du bois tendre ou de jeunes pousses, optez pour une lame droite. La lame ondulée est plutôt adaptée pour couper des rameaux plus durs, ou pour tailler des haies plus irrégulières.

Note : Le revêtement des poignées est important pour une bonne préhension.

– La scie à bûches : Cet outil est composé d’un moteur électrique ou thermique qui entraîne une lame circulaire d’un diamètre plus ou moins grand. On appelle cet ensemble le groupe de coupe. Celui-ci est monté sur un bras basculant qui est actionné manuellement.

Note : Pour la coupe, on place les bûches sur un chevalet équipé d’une butée réglable en fonction de la largeur de coupe choisie.

– L’ébrancheur : Autrement appelé coupe-branches, il est idéal pour couper des branches de diamètre important et se présente comme un grand sécateur avec de longs bras munis de poignées.

Note : Il existe des ébrancheurs télescopiques avec un manche extensible pouvant être orienté.

outils-de-jardinage-Outils1

– L’échenilloir : Idéal pour couper du bois dur ou du bois vert, l’échenilloir est un véritable coupe-branches télescopique. Il peut être à lames à coupe franche ou à enclume, ou encore muni d’une tête pivotante pour davantage de maniabilité.

– La hache : C’est un outil d’appoint qui sert essentiellement à la coupe de bois. La hache est constituée d’une lame de métal ou d’acier, reliée à un manche en bois dur.

Note: Il est conseillé de choisir un manche de hache à double courbure pour permettre de tenir la hache avec fermeté. Le manche doit toujours être de la longueur de votre bras.

Les outils pour votre potager

– L’épandeur : La fonction de cet appareil est de semer ou de répartir les engrais. Quel que soit le type d’épandeur, le principe est toujours le même : les graines ou les billes d’engrais sont placées dans un réservoir au bas duquel un dispositif les disperse de manière régulière sur la surface du terrain. Il dispose en général d’un cylindre et d’une roue de dispersion, et est monté sur roulettes pour une utilisation simple.

– Le râteau : Un râteau traditionnel est constitué d’un long manche au bout duquel est fixée une tête de travail en fer équipée de dents droites ou recourbées. L’outil à dents droites permet de niveler le sol en le rendant plus meuble, tandis que le modèle à dents recourbées est plus adapté pour déplacer du gravier.

Note : Pour ramasser les feuilles, préférez un râteau de type « éventail », car sa tête formée de plusieurs branches longues et fines permet de piéger les feuilles mortes et de démousser les grandes surfaces.

outils-de-jardinage

– Le scarificateur : C’est un appareil manuel, électrique ou thermique doté d’un rouleau scarificateur à dents, à griffes ou à couteaux acérés. Scarifier veut dire lacérer la couche végétale qui se forme à la surface de la pelouse pour favoriser sa bonne pousse.

Le modèle manuel est réservé aux petits jardins, car il est composé d’une tête de travail montée sur roues et actionnée à l’aide d’un simple manche. Les modèles électriques et thermiques ont l’aspect d’une tondeuse et présentent un réel confort de travail dans la prise en main. Ils permettent l’entretien de grands espaces.

Note : Attention à la proximité d’une prise de secteur pour le modèle électrique.

– La faux : C’est un outil composé d’un manche, de 2 poignées, d’une lame et d’un anneau d’assemblage. Le manche peut être en acier ou en bois avec des poignées fixes ou réglables. Les lames peuvent être courtes pour couper des tiges dures (broussailles, ronces, chardons…) ou longues pour couper des tiges tendres (herbe et autres graminées…)

– Le désherbeur thermique : Tous les modèles fonctionnent selon le même principe. Ils chauffent la mauvaise herbe à plus de 90° et procèdent à son élimination tout en préservant l’environnement. Le désherbeur peut être à flamme directe, fonctionnant à l’aide d’une bouteille de gaz. Il permet de faire chauffer la plante sans toutefois la brûler. Le modèle thermique projette une eau à plus de 90° sous forme de vapeur ou de jet. Le modèle à infrarouge utilise le rayonnement à infrarouge pour produire la chaleur.

Les outils pour nettoyer votre jardin

– La brouette : La brouette reprend le principe du levier et permet d’équilibrer les charges tout en roulant. Elle est constituée d’un coffre, d’un châssis en métal et de 1 ou 2 roues. Les brouettes à deux roues permettent de transporter des charges plus importantes, mieux réparties sur les deux roues.

outils-de-jardinage

– Le balai à gazon ou à feuilles : Cet outil est composé de nombreuses et fines branches métalliques montées sur un long manche en bois dur. Il permet de nettoyer et de démousser de vastes surfaces.

Comment entretenir vos outils

Avant de ranger votre matériel de jardin pour l’hiver, il est préférable de procéder à un nettoyage complet :

– Lavez les lames de vos outils avec une éponge pour enlever la terre.

– Utilisez de l’alcool à brûler pour finir d’ôter les résidus récalcitrants.

– Grattez ensuite les lames avec du papier de verre fin pour enlever les points de rouille éventuels.

– Pensez à aiguiser les lames régulièrement à l’aide d’une lime ou d’une pierre à aiguiser.

– Rangez vos outils hors de portée des enfants, et suspendez vos outils tranchants, lame vers le haut.

Notre page dédiée d’Outillage à Main

    Ecrire un commentaire