Outillage de jardin

Comment bien choisir son nettoyeur haute pression ?

07/10/2016
CouvHtePression

Le choix de votre nettoyeur haute pression dépend de l’usage que vous souhaitez en faire. Fréquence, surface, niveau d’équipement, solidité, budget : autant de critères qui vous permettent de choisir l’appareil parfaitement adapté à vos besoins.

A quoi sert un nettoyeur haute pression ?

Les nettoyeurs haute pression sont utilisés pour entretenir, nettoyer, décrasser vos extérieurs et intérieurs. L’eau propulsée à haute pression, du fait de sa puissance, permet de désincruster des surfaces sales.

Multitâches, leur degré de polyvalence dépend néanmoins de leur puissance et leur niveau d’équipement déterminent leur usage :

–     Usage pour un entretien courant : mobilier de jardin, voitures, vélos, motos, etc.

–     Usage pour un entretien fréquent : terrasses, allées, garage, etc.

–     Usage pour un entretien intensif : façade, toiture, murs, parois de piscine, moteurs, etc.

 D’où l’importance de connaître au préalable vos besoins précis, afin de déterminer le degré d’équipement et de sophistication nécessaires.

Quels sont les différents types de nettoyeurs haute pression ?

 

–     Les nettoyeurs haute pression électriques, pour les usages domestiques en général et dans des milieux où l’électricité est accessible.

–     Les nettoyeurs haute pression thermiques, dont l’usage est plutôt professionnel et mobile.

 Les nettoyeurs haute pression peuvent permettre une économie d’eau. Par exemple, pour un nettoyeur haute pression de 400 L/heure, la consommation est presque neuf fois inférieure à celle d’un tuyau d’arrosage.

Vous devez vous assurer de la facilité d’usage et de la maniabilité de votre nettoyeur haute pression. Son poids peut s’avérer important (en moyenne 10 kg) si vous en faites un usage fréquent et si vous avez de grandes surfaces à nettoyer. Assurez-vous donc de sa prise en main aisée et de son transport facile, grâce à des roulettes et une poignée, généralement.

 

Quels sont les critères de choix ?

 

L’association débit, pression et puissance

Cette combinaison est essentielle à l’efficacité de votre nettoyeur haute pression. Plus le débit de votre appareil est élevé, plus le nettoyage de la surface sera rapide. Il s’exprime en litres par heure.

La pression, quant à elle, augmente l’efficacité de l’eau projetée. Son unité de référence est le bar. Plus la pression est élevée, plus le rendement est important. Une pression très haute permet de désencrasser des surfaces incrustées de traces telles la peinture, la colle, etc.

La puissance garantit l’efficience de votre appareil. Sachez tout de même que plus la puissance est élevée, plus vous consommez d’électricité. Soyez donc précis dans vos besoins afin de faire le bon choix d’appareil.

NettHte

Il est aussi important de vérifier la résistance des surfaces que vous souhaitez nettoyer car, certaines surfaces ne supportent pas de hautes pressions, notamment le bois. Certaines options sur les nettoyeurs haute pression permettent d’ailleurs de régler la pression en fonction de l’usage souhaité.

 

Le moteur

Il existe différents types de moteur, à privilégier selon votre usage :

–     Les moteurs électriques universels : ils conviennent à un usage occasionnel ou régulier.

–     Les moteurs à induction sont, quant à eux, favorables à un usage intensif ou professionnel. Cela augmente la durée de vie du nettoyeur haute pression et assure une puissance optimale.

 

La lance

Les nettoyeurs haute pression peuvent être munis de deux types de lances :

–     Les lances à jet plat, avec une possibilité de « jet crayon » pour désincruster plus aisément, du fait de la puissance du jet.

–     Une buse à jet variable : vous avez la possibilité de régler la puissance du jet en fonction de la surface à traiter.

–     Une buse à jet rotatif appelée aussi Rotabuse, plus élaborée et dont le jet puissant permet l’entretien de surfaces dures et très sales, même irrégulières.

 

Le choix des matériaux

Pour le corps de pompe, vous pouvez opter pour un matériau composite, suffisant pour un usage occasionnel. Si vous prévoyez d’utiliser votre nettoyeur haute pression fréquemment, il est préférable d’opter pour de l’aluminium, plus léger donc plus pratique à l’usage, mais également résistant à l’oxydation. Enfin, pour un usage intensif, le laiton est une option intéressante du fait de sa forte résistance à l’oxydation et aux détergents.

 

Pour le piston, vous pouvez choisir l’acier qui convient à un usage occasionnel, l’inox qui est plus résistant à l’oxydation et vous permet un usage plus fréquent. Si vous prévoyez d’utiliser votre nettoyeur haute pression de façon intensive, préférez un piston flammé céramique, bien plus résistant.

 

Le câble d’alimentation électrique

Soyez vigilent, le câble d’alimentation électrique doit être suffisamment long pour vous éviter l’utilisation de rallonges. Rappelez-vous de manier cet élément avec précaution, pour éviter les accidents dus au contact eau-électricité.

 

Le flexible

Le minimum requis est de 4 mètres. Cela vous permet une maniabilité aisée et de réduire le nombre de déplacements du nettoyeur haute pression.

Optez plutôt pour des tuyaux armés (et non simples) : ils se plient moins aisément mais sont plus résistants à long terme.

Accessoires et fonctionnalités supplémentaires

 

Le réglage du jet

C’est une option utile mais non-nécessaire. Tous les nettoyeurs haute pression n’en sont pas équipés. Il s’agit de pouvoir régler le type de jet : jet crayon, jet plat, jet basse pression, en fonction de la surface à nettoyer et au type de salissure.

 

Accessoires

L’équipement initial d’un nettoyeur haute pression comporte :

–     Un flexible haute pression d’une longueur variable

–     Une lance

–     Un pistolet

–     Une ou plusieurs buses et brosses.

Tous les nettoyeurs haute pression ne disposent pas du même équipement. Bien souvent, les accessoires font également augmenter le prix, vérifiez donc au préalable vos besoins pour ne pas vous suréquiper, mais garantir une polyvalence suffisante à votre usage. Les accessoires peuvent s’acheter séparément, mais sont coûteux ; il est donc préférable de vous équiper dès le départ avec l’ensemble des accessoires dont vous aurez besoin.

 

Les équipements possibles sont 

–     Les brosses rotatives pour accroître l’efficacité du nettoyage et des brosses spécifiques à l’entretien des carrosseries, pour prévenir rayures et traces.

–     Les buses, pratiques pour adapter le jet de votre nettoyeur haute pression à la tâche souhaitée.

–     Les lances, qui permettent d’accéder à des endroits difficiles.

–     Le kit de sablage, essentiel pour décaper le métal et l’acier, les façades et la toiture, les murs peints.

–     Les rallonges de tuyau.

–     Le déboucheur de canalisation, qui dissout les bouchons dans vos tuyaux.

–     L’auto-alimentation, qui permet de rallonger la durée d’utilisation de votre appareil. Elle nécessite néanmoins une réserve d’eau plus importante afin de pouvoir puiser régulièrement l’eau projetée.

–     Le T-racer, un système rotatif muni de deux buses qui permet de s’adapter à tout type de surfaces.

–     Le kit d’aspiration, idéal pour puiser l’eau dans une cuve ou un récupérateur d’eau.

–     Le réservoir dédié au liquide nettoyant ou à un détergent.

 

L’autonomie de votre nettoyeur haute pression


Usage

 

 

Eau chaude ou eau froide pour mon nettoyeur haute pression ?

Un nettoyeur haute pression d’usage domestique utilise généralement de l’eau froide, suffisante pour un grand nombre de tâches et de surfaces.

Cependant, certains nettoyeurs haute pression haut de gamme destinés aux particuliers proposent l’utilisation d’une eau chauffée jusqu’à 60°C. Cela peut s’avérer utile pour certains types de tâches, notamment la graisse. Il faut généralement compter au minimum 600 € pour bénéficier de cette option.

Quel budget ?

Budget

    Ecrire un commentaire