Outillage de jardin

Les bons gestes pour tailler vos haies

26/01/2017
JARDIN_Elagueuse_Haie_Tuyas_300123542

Votre haie a trouvé sa place dans votre jardin ? Il faut désormais apprendre à bien l’entretenir.

Il y a quatre étapes distinctes pour effectuer les bons gestes. Tour d’horizon.

Avant de commencer la taille d’une haie…

… choisir les bons outils

Vous avez le choix entre utiliser une cisaille ou un taille-haie motorisé.

La cisaille peut suffire pour une haie encore basse, ou pour une longueur modérée lors du taillage.

Le taille-haie motorisé, lui, fait gagner un temps considérable et nécessite nettement moins d’effort.

Vous avez le choix entre deux versions :

Electrique : léger et silencieux. Idéal pour les haies de 40m de longueur maximum. Il faut une prise aux alentours.

Thermique : plus bruyant mais nettement plus polyvalent, convient pour tous types de haies.

 

… respecter les consignes de sécurité

Trois consignes :

  1. Il faut obligatoirement vérifier qu’aucun obstacle ne soit présent au pied de la haie.
  2. Portez des gants épais et des lunettes de protection.
  3. Si vous devez travailler en hauteur, utilisez un échafaudage stable.

Faire des tailles de formation

C’est quoi ?

Pendant les trois premières années de la croissance de la haie, c’est un procédé qui augmente la ramification des branches et qui va donner un équilibre à l’ensemble.  Cette coupe s’entreprend au printemps suivant la plantation.

 

Pour les haies de feuillus

Une fois que le risque de gel est écarté, vous pouvez commencer.

Il faut, tout d’abord, rabattre les arbustes à 20 cm du sol lors de la première année.

Pour les deux années suivantes, il est nettement conseillé de tailler 30% de la pousse de l’année qui est en cours.

 

Pour les haies de conifères

Pour la 1ère taille, c’est exactement le même procédé.

Pour les autres années, il faut supprimer 50% de la pousse sans pour autant toucher à la flèche principale.

Par la suite, il faut égaliser les côtés pour une forme égale pyramidale.

 

Les périodes de taille

Après avoir procédé aux tailles de formation, il est indispensable d’entretenir votre haie régulièrement pour ralentir sa croissance et pour qu’elle conserve un aspect net.

Elles doivent être taillées 2 fois par an minimum :

– au printemps : lorsque le risque de gelée est terminé.

– à la fin de l’été et lors du début d’automne :

Pour les feuillus, la coupe est conseillée les mois de septembre/octobre

Pour les conifères c’est plus tôt, fin août-début septembre

 

A noter toutefois que les cyprès, qui ont une croissance très rapide, peuvent être taillés au moins 4 fois par an.

bush-972972_640

Les techniques de taille

Pour les côtés de la haie 

Il faut toujours tailler la haie de bas en haut pour une meilleure harmonie et coupe.

Dans le cas d’une utilisation d’un taille-haie motorisé, il faut créer un mouvement de balayage en avançant le long de la haie tout en gardant la lame parallèle à la haie.

Pour une coupe parfaite, il faut que physiquement votre haie ressemble à un fruit : la base doit être plus large que le haut.

Il faut savoir que le sommet de la haie aura vite tendance à se garnir davantage que le bas.

Pour voir si la coupe est bien réalisée, il faut se placer perpendiculairement à la haie.

 

Pour le sommet de la haie 

Généralement, il est conseillé de supprimer 30cm de hauteur de la haie pour une meilleure conservation.

La taille du sommet est à réaliser selon une ligne horizontale droite :

Pour que cela soit parfait, vous pouvez planter des piquets et les relier avec du fil de fer parfaitement horizontal (à vérifier avec un niveau) : coupez ensuite ce qui dépasse.

Si vous faites cela à la cisaille, les lames sont à poser à l’horizontal. A contrario, si vous utilisez un taille-haie motorisé, un mouvement de fauchage est recommandé.

Notre page Taille-haies

    Ecrire un commentaire