Piscine

Comment choisir le matériel pour l’entretien de sa piscine ?

06/10/2016
bien-choisir-son-robot-de-piscine

L’entretien de sa piscine

L’entretien de sa piscine est une étape obligatoire. Bien choisir son matériel est la clé du succès. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, les experts de RueDuCommerce vous aident à y voir clair pour faire votre choix.

Le nettoyage

Les robots de piscine parcourent seuls le bassin pour nettoyer le fond, les parois, les angles, l’eau de surface et/ou les escaliers, selon les modèles. Les aspirateurs et balais nécessitent une manipulation manuelle à l’aide d’un manche.

Les robots hydrauliques

Ils fonctionnent lorsque le circuit de filtration est en marche. Ils ne nécessitent aucune alimentation électrique et évacuent les déchets dans le filtre de la piscine. Simples d’utilisation, ils conviennent aux petites piscines avec peu d’angles, pour un budget de 100 à 200€ environ.

entretien-de-sa-piscine

Les robots pulseurs

Ils utilisent un surpresseur en complément, propulsant l’eau pour une aspiration plus forte et plus rapide. Ils ne nécessitent aucune alimentation électrique et peuvent être indépendants de la marche de la filtration. Les déchets sont recueillis dans un sac. Ces robots conviennent à toutes les piscines, pour un budget de 300 à 1000€.

 

Les robots électriques

Ils peuvent être entièrement autonomes. Branchés à une prise de courant, ils brossent et aspirent en même temps. Les déchets sont recueillis dans un sac indépendant. Ils conviennent à toutes les piscines, pour un minimum d’intervention manuelle, et peuvent coûter de 300 à 10 000€.

entretien-de-sa-piscine

Les balais

Ils interviennent en complément d’un nettoyage plus profond, ou pour une piscine à usage ponctuel. Compacts, simples et peu onéreux, ils coûtent en moyenne 50€.

 

Les aspirateurs hydrauliques

Ils se branchent sur la filtration de la piscine à l’aide d’un tuyau, tandis que les aspirateurs électriques intègrent une batterie. Tous deux sont adaptés aux petites piscines ou à un nettoyage d’appoint, pour un coût de 50 à 200€ selon les modèles.

Le traitement de l’eau

En complément du nettoyage, l’eau d’une piscine doit être régulièrement traitée pour rester propre et saine.

L’analyse de l’eau

Effectuée à l’aide de bandelettes de test ou réactifs liquides, indique les valeurs à rééquilibrer : chlore, algicides et pH, le plus souvent. Les produits de traitement se placent dans le skimmer ou dans un doseur flottant.

 

Le traitement choc de l’eau

Consiste à diffuser une forte dose de chlore pour nettoyer l’eau en profondeur, à l’aide de produits spécifiques. Il peut être utilisé avant la mise en hivernage.

 

Les produits d’hivernage

Ils protègent la piscine hors-saison, en empêchant la formation de tartre ou d’algues. Ils s’accompagnent d’un nettoyage minutieux, de flotteurs d’hivernage et d’une couverture adaptée.

 

L’électrolyse

C’ est un traitement automatique, naturel, écologique et économique. Plus coûteuse à l’achat, elle est utilisée pour les piscines enterrées et salées.

entretien-de-sa-piscine

La filtration

Le système de filtration est un circuit fermé, aspirant l’eau de la piscine avant de la réinjecter, une fois propre, dans le bassin. Toute piscine enterrée doit être équipée d’une pompe de filtration, coûtant 100€ à 1500€. Une piscine hors-sol en kit utilise un groupe de filtration complet, souvent fourni. Dans le cas contraire, comptez 100 € à 4000 €.

 

Les astuces de choix

Il existe des pompes auto-amorçantes, placées sous le niveau de l’eau, et des pompes en charge, placées au-dessus. Tenez compte du débit de filtration : la pompe doit pouvoir filtrer toute l’eau du bassin en quatre heures. Ce débit est calculé en divisant le volume d’eau contenu dans la piscine par quatre : par exemple, 50 m³ divisés par 4, soit 12,5 m³ par heure.

Notre page dédiée de Robots de piscine

    Ecrire un commentaire