Piscine

Comment bien choisir son système de filtration ? Et l’installer ?

24/03/2017
Filtre-Piscine-Sable-kr7854

Vous avez votre piscine ! Il faut dorénavant choisir le système de filtration.  A sable ou à diatomées ? Quels sont les critères à prendre en compte ? Et comment l’installer ?

Les experts de Rue du Commerce vous aident à y voir plus clair.

 

Bien choisir le système

 

Pourquoi en avoir un ?

Son but ?

Ce système permet à l’eau de votre piscine de rester claire, saine et sans impureté.

Il est donc primordial d’équiper votre piscine d’un tel système.

Son fonctionnement ?

L’eau est aspirée par les skimmers, passe dans le filtre et est relâchée par les buses de refoulement.

 

Les différents types

Il existe quatre grandes catégories de filtres actuellement telles que :

A sable

C’est le plus répandu et le meilleur rapport performance / prix.

Son fonctionnement ?

Il se compose d’une bonbonne remplie au 2/3 d’un mélange filtrant : grains d’un diamètre adapté afin d’obtenir un très bon résultat de filtration.

La taille des particules (ou saletés) retenues après filtration va dépendre essentiellement de ce diamètre. Plus le diamètre est petit, plus le résultat sera probant.

Filtre-Piscine-Sable-kr187854

Que choisir comme élément filtrant ? Sable, Zéolite ou Billes de verre ?

Le sable : c’est le filtrant le plus couramment utilisé : pas cher, facilité d’utilisation et d’entretien.

Pour un bon rendu de filtrant ?

Il est conseillé de disposer deux granulométries différentes pour améliorer le filtrage. En moyenne, il faut le changer tous les 5 ans.

 

La zéolite : c’est un filtrant nettement plus efficace que le sable.

Ce filtre joue également de rôle de clarifiants, pour le traitement de l’eau. Son entretien et son utilisation est aussi facile que pour le sable.

Les billes de verre : c’est essentiellement du verre recyclé poli.

Tout nouveau sur le marché, la performance de filtrage est significative par rapport aux deux premières.

 A diatomées

Son fonctionnement ?

Comme pour le filtre à sable, celui-ci se présente sous forme de bonbonne à membrane, cette bonbonne contient de la diatomite.

Filtre-Piscine-Diatomees-kr187854

Le diatomite se fixe sur la membrane et nettoie toutes les impuretés.

A noter, cependant, que son entretien est plus compliqué et de ce fait plus assidu.

Qu’est-ce-que la diatomite ?

C’est une poudre blanche composées de diatomées : algues microscopiques.

 A cartouche

C’est un boitier composé d’une cartouche, qui fait office de filtre.

Il faut bien prendre en compte le volume de votre bassin pour prendre la bonne dimension Le rendu du filtrage est nettement plus fin par rapport au filtre à sable, cette finesse est indiquée sur l’emballage.

Deux versions existent pour les filtres à cartouche : en papier, ou en matériau synthétique.

Filtre-Piscine-Cartouche-kr187854

Ce type de filtre est conseillé pour les petites piscines, l’entretien manuel doit être régulier (environ 1 fois par semaine) et la durée de vie des cartouches est limitée, environ 2 ans.

Petit conseil pour ne pas être pris au dépourvu : prévoyez deux cartouches.

A chaussette (ou poche)

C’est un filtre pour les piscines hors-sol, pour une utilisation intermittente.

Comme son nom l’indique, c’est un filtre pourvu d’une poche qu’il faut nettoyer et/ou changer régulièrement.

 

Quelle capacité prévoir ?

Pour choisir la bonne capacité du filtre de la piscine, il faut faire un petit calcul, explication.

Calculez le volume de votre bassin, divisez par 4 et ajoutez un coefficient de sécurité de 1,3 et vous obtenez le débit minimum de votre filtre.

Par exemple :

 Pour une piscine de 40 m3 : 10m3/H en 4 heures, il faut donc opter pour un filtre ayant un débit de 13m3/h

Pour les filtres à sable, il faut prendre en compte un paramètre en plus : la vitesse de filtration ne doit pas excéder 50m/h.

Pour obtenir un résultat parfait, il faut filtrer l’eau dans son ensemble, en moyenne en six heures.

Notre page « Filtration Piscine »

Son installation

Pour que celle-ci soit parfaite, il y a 3 grandes étapes.

Expli-Schema-Filtre-Piscine-Kr51

 

Préparation assidue de l’installation

Afin que l’installation soit parfaite, il est conseillé de réaliser, en amont, un plan précis et un montage au sec.

Le raccordement des canalisations s’effectuent soit en PVC rigide, soit en polyéthylène.

Pour le montage au sec, effectuez une simulation avant :

Vous pouvez commencer par installer les différents éléments dans le local technique de votre piscine.

Puis dans un deuxième temps, vous pouvez assembler tous les raccords sans les coller.

 

Bien coller les éléments

Polissage

Avant de tout coller, il faut bien décaper les éléments avec un nettoyant spécifique à l’aide d’un chiffon.

Il est également conseillé de dépolisser de façon assidu avec un papier de verre toutes les pièces et éléments.

Collage

Etaler de façon uniforme les deux parties à assembler pour former un film continu.

Il est clairement conseillé d’enfoncer ces pièces jusqu’en butée, essuyez les bavures avec un chiffon neutre.

Pour un bon rendu : commencez par les canalisations, les coudes et les vannes. Finissez par la pompe et la vanne multivoies.

Mise en route

 

Si la pompe se situe au-dessus du bassin, plusieurs étapes 

  1. Remplissez le bassin complètement.
  2. Fermez les vannes d’arrivée au local technique et ouvrez les vannes de départ.
  3. Ouvrez le couvercle du pré-filtre de la pompe et remplissez-le à ras bord. Refermez soigneusement le couvercle.
  4. Placez la vanne multivoies sur « filtration ».

Si la pompe se situe au-dessous du bassin, plusieurs étapes 

Le démarrage s’effectue naturellement par les skimmers, il suffit seulement d’ouvrir les vannes.

    Ecrire un commentaire