Cuisine

Verre à vin, à cocktail… comment s’y retrouver ?

06/06/2017
restaurant-449952_1280

Des milliers de verres existent, et chacun a un rôle très précis. Du verre à whisky à la coupe de champagne, comment ne pas se tromper ?  Les experts de Rue du Commerce vous aident à y voir plus clair.

Les différents types

Le gobelet

Idéal pour boire de l’eau, il existe de multiples formes. Allant du verre de marque Duralex que nous avons tous connus à la cantine scolaire à la forme plus moderne ovale pour donner une touche design à votre table.

drink-2354747_640

Notre page « Gobelets à eau »

Les verres à vin

Les régles ? Généralement, un verre d’environ 35 cl est bien adapté à la plupart des vins. Logiquement, il faut privilégier un verre à à pied afin d’éviter de rechauffer le vin avec vos mains.

Pour le service, il faut remplir le verre maximum au tiers de sa hauteur : l’oxydation du vin, surtout du rouge, serait optimale.

La forme la plus répandue est celle de la tulipe. Son look est connus de tous : le verre est large en bas et resserré en haut, ainsi tous les arômes seront présents.

Pour le vin rouge…

Le verre doit être assez large pour deux raisons importantes : le vin peut ainsi s’aérer et laisser ses arômes en faire autant, plus le verre est large et plus vous pouvez servir une bonne quantité.

Permettant également au vin de disposer de l’espace adéquat pour pouvoir être bousculé sans pour autant s’échapper du verre.

Il faut savoir que les vins bordelais sont plus longs à s’oxygéner, leur tanin étant plus rigoureux. Il est donc conseiller d’ouvrir la bouteille avant que les convives arrivent. A contrarion, ceux de Bourgogne ayant moins de tanin peuvent être ouverts juste avant le repas, pendant l’apéro.

Attention cependant, à ne pas choisir un verre trop gros, car il ne sera pas facile à manier.

wine-690299_640

Pour le vin blanc…

A contrario, la forme du verre est moins large :  il n’a pas besoin d’être oxygénée pour être dégusté. Par cette ouverture assez réduite, les arômes en sont concentrés.

Il existe une large palette de taille, de formes… pour autant de variétéis de cépages de vin blanc.

A noter, cependant, que le Chardonnay est un des seuls vins blancs ayant besoin d’une bonne oxygénation.

Notre page « Verres à vin »

Les verres à champagne

Deux types de verres existent pour boire du champagne.

La flûte

A la fois longue, fine et ayant une courbe élégante : sa forme permets ainsi aux bulles de montée, en conservant un maximum d’effervescence. Vous pouvez également utiliser ce verre pour y boire du vin pétillant ou du mousseux.

Conseil : il ne faut pas prendre une flûte trop étroite, sinon le gaz carbonique va se concentrer et donner un effet piquant au champagne.

Notre page « Flûtes de champagne »

champagne-1110591_640

La coupe

Nettement plus classique, vous pouvez servir du champagne ou du vin pétillant doux. Par la coupe, l’effet bulle se diminue nettement plus vite qu’avec la flûte.

Notre page « Coupes de champagne »

Les verres à bière

Comme pour le champagne, trois versions sont possibles.

La chope

On ne l’a présente plus : c’est un verre sans pied, assez court et pouvu d’une anse. Sa large ouverture permet ainsi à la mousse de disparaitre plus rapidement. Quant à ses parois épaisses préservent la fraîcheur de la bière plus longtemps.

beer-2288121_640

Le verre droit

Sa forme est nettement plus évasée et grand que la chope de bière, vous pouvez ainsi en boire plus. ,

La pinte

Se rapprochant du verre droit, malgré ayant plus de courbes : vous pouvez mettre plus grande quantité bière. Idéal lors d’apéros dinatoires.

Notre page « Verres à bière »

Les verres à spiritueux

Les digestifs ont aussi leurs verres : généralement ils ont allure ronde et ample se refermant en hauteur, ils en conservent la richesse et les arômes.

Pour le cognac,

Ces verres ne dépassent pas les 15 cm. Deux formes existent : soit en forme de tulipe, soit en forme de ballon. Dans les deux cas, odeurs et saveurs s’en échappent très rapidement.

Pour le whisky,

Là encore, deux formes concourent :

Les verres dits larges sont les plus classiques mais également les plus utilisés et plus connus. A contrario, la version petite est moins connue, essentiellement pour boire du whisky pur, et très souvent de très bonne qualité.

Pour le Martini,

Connu de tous, c’est un verre à forme conique, sa hauteur peut atteindre 17 cm.

leisure-2026506_640

Les verres à cocktail

Le shot

Comme son nom l’indique, il est utilisé, dans 90% des cas, pour boire un alcool fort en cul sec : vodka, rhum, gin…

Les verres Hurricane, Highball ou Tumbler

Ce sont trois versions différents de verre pour boire des cocktails : allant respectivement du plus petit au plus grand contenant.

Conseil : il est conseillé, la plupart du temps, de servir de la Pina Colada ou encore le Sex on the beach dans l’Hurricane. L’HighBall, lui, est plus conseillé pour les cocktails comme le Cuba Libre ou le Mojito.

Le verre à Margarita

Comme son nom l’indique, il a la forme parfaite pour réaliser une Margarita dedans : la glace pilée (ou granitée) sera idéalement calée au fond du fond avec le célébre Cocktail.

Notre page « Verres à Cocktail »

 

 

 

 

    Ecrire un commentaire