Cuisine

Comment bien choisir sa cocotte ?

22/08/2014
choisir sa cocotte

Types de produits

 

En cuisine, utiliser la cuisson à l’étouffée, c’est permettre aux aliments de conserver tous leurs nutriments et donc leurs bienfaits. Les légumes sont bien braisés, et le moelleux est toujours au rendez-vous.

Comment choisir sa cocotte ? Quels sont les différents modèles présents sur le marché ? Quelles sont les options disponibles ? Vous trouverez dans ce guide de nombreux conseils pour bien choisir et bien utiliser votre cocotte.

 

cocotte1

Choisir une cocotte, c’est dans un premier temps choisir le modèle et la matière qui compose la cocotte. Vous aurez le choix entre :

 

La cocotte en aluminium

 

La cocotte en aluminium est le modèle le plus courant. L’aluminium est un métal aussi léger que solide qui permet une chauffe rapide et une excellente diffusion de la chaleur. Tous les plats peuvent être cuisinés dans la cocotte en aluminium. Facile d’entretien, la cocotte en aluminium s’utilise sur tout type de plaques de cuisson, sauf les plaques à induction. Elle est disponible sous toute forme et toute taille.

 

La cocotte en acier

 

La cocotte en acier possède les mêmes caractéristiques que la cocotte en aluminium. Les cocottes en acier se distinguent des autres modèles de par leur solidité. En effet, elles sont inoxydables et incassables. Les cocottes en acier peuvent être utilisées dans le four, mais pas sur les plaques à induction.

 

La cocotte en fonte

 

La cocotte en fonte est le modèle le plus ancien. Elle permet de saisir puis de mijoter vos aliments afin de garantir la réussite de votre recette. La cocotte en fonte permet une excellente diffusion de la chaleur et un maintien au chaud. Bien que fragile et lourde, la cocotte en fonte possède de nombreux atouts. Elle est utilisable sur tout type de plaques de cuisson, y compris les plaques à induction.

 

La cocotte en céramique

 

Fragile et plutôt lourde, la cocotte en céramique n’est utilisable qu’au four. Elle est destinée à une utilisation ciblée. La cocotte en céramique se décline dans une large variété de design, et s’utilise autant comme ustensile de cuisine que comme objet de décoration.

 

 

La cocotte en verre

 

La cocotte en verre était très populaire dans les années 1960 et 1970. Aujourd’hui, elle reste commercialisée et très pratique. Il est possible de cuisiner n’importe quel aliment dans une cocotte en verre. Et pour surveiller la cuisson, pas besoin de soulever le couvercle et de causer une perte de chaleur, tout est visible à travers la cocotte.

 

La cocotte en pierre

 

La cocotte en pierre peut être utilisée pendant plus de trente ans. Elle permet de cuisiner les aliments les plus fragiles, tels que les œufs ou le poisson, sans matière grasse. La cuisson sur la pierre donne un goût unique et une texture exceptionnelle aux aliments. Chère à l’achat, la cocotte en pierre s’avère être un très bon investissement pour tous les cordons-bleus.

 

La cocotte en cuivre

 

La cocotte en cuivre est à la fois un ustensile de cuisine incontournable et un élément de décoration aujourd’hui encore très tendance. La cocotte en cuivre est la préférée des grands chefs, car la diffusion de la chaleur est parfaitement uniforme. En effet, le fond et les parois ont exactement la même température tout au long de la cuisson. La cocotte en cuivre ne peut pas être utilisée sur des plaques à induction.

 

Les cocottes pour micro-ondes

 

Modernes et pratiques, les cocottes pour micro-ondes sont disponibles en silicone, en terre cuite, en fonte, en verre ou en céramique. Les modèles en silicone ne s’utilisent qu’au micro-ondes. Les autres peuvent également être utilisés sur tout type de plaques de cuisson ou au four. Les cocottes pour micro-ondes permettent d’élaborer de bons petits plats rapidement et surtout, très simplement.

 

Les mini-cocottes

 

Très tendance, les mini-cocottes permettent de cuisiner de petites portions individuelles et de présenter différemment ses plats. Certaines mini-cocottes ne servent qu’à la présentation, d’autres peuvent être utilisées pour la cuisson au four ou sur tout type de plaques. Il est à noter que les mini-cocottes en silicone ne s’utilisent qu’au four traditionnel et/ou à micro-ondes.

 

 

Critères de choix

 

cocotte2

Une fois le modèle de cocotte et la matière de celle-ci choisis, vous ferez face à d’autres critères de choix.

 

La taille de la cocotte

 

Les cocottes, tout comme les cocottes-minute, sont disponibles dans toutes les tailles :

  • 3 à 5 litres (22 cm) pour cuisiner des plats pour 2 à 4 personnes,
  • 6 litres (24-26 cm) pour 4 à 6 personnes,
  • 8 litres (29 cm) pour 6 à 8 personnes,
  • 10 à 12 (30 cm) litres pour plus de 8 personnes.

 

Sachez que la cocotte se remplit aux trois quarts afin d’optimiser la cuisson des aliments. La taille de la cocotte se choisit donc en fonction de la taille de la famille, mais aussi des espaces de rangement. En effet, la cocotte peut être encombrante, et elle doit être placée dans un lieu sûr afin de ne pas s’abîmer.

 

La forme de la cocotte

 

Les cocottes peuvent être rondes, ovales, ou avoir des formes aussi design que curieuses. La forme d’une cocotte dicte son utilisation. Les rôtis et les volailles se cuisinent dans les plats ovales, les mijotés dans des plats ronds.

 

Le couvercle

 

Le principe de la cuisson à l’étouffée est de cuire les aliments à feu doux et avec le couvercle. Lors de l’achat de la cocotte, assurez-vous donc que le couvercle soit parfaitement compatible avec la cocotte.

Certaines cocottes ont un couvercle avec réserve d’eau. Ce dernier permet de déposer de l’eau ou des glaçons à l’extérieur de la cocotte. Au contact avec la vapeur, des gouttes d‘eau se forment et permettent d’arroser les aliments tout au long de la cuisson, et ce, de manière uniforme et régulière.

 

Les poignées

 

D’un modèle de cocotte à l’autre, les poignées peuvent être très différentes. Certaines sont faites dans la même matière que la cocotte et peuvent donc monter en température. Le risque de brûlures est alors élevé, et la vigilance est de mise.

D’autres cocottes disposent de poignées en plastique qui restent toujours froides. D’autres encore ont un système d’alerte grâce à une petite partie métallique qui change de couleur quand la température est très élevée.

 

Le revêtement

 

Traditionnellement, la cocotte ne dispose pas de revêtement spécifique. Ce dernier est de la même matière que la cocotte. Aujourd’hui, la nutrition santé est au cœur des préoccupations, et les cocottes s’habillent de revêtement antiadhésif, qui permet de limiter l’ajout de matière grasse.

 

Le type de feux

 

Les cocottes s’adaptent à tout type de plaques de cuisson, à savoir le gaz, les plaques électriques et les plaques céramiques. Si vous avez des plaques à induction, vous devez simplement vous assurer que le modèle choisi soit compatible.

Attention ! Certaines cocottes, comme les cocottes en céramique, ne sont utilisables qu’au four.

 

Matière de la cocotte

Types de feux utilisables

Aluminium

Tout type de plaques sauf induction

Acier

Tout type de plaques sauf induction et four

Fonte

Tout type de plaques et four

Céramique

Uniquement au four

Verre

Four et micro-ondes

Pierre

Tout type de plaques et four

Cuivre

Tout type de plaques sauf induction

Silicone

Uniquement au micro-ondes

 

Bien utiliser

 

Selon le modèle choisi, la cocotte ira sur vos plaques de cuisson, au micro-ondes ou au four. Assurez-vous que le mode de cuisson soit compatible avec la cocotte.

 

Une fois votre plat cuisiné, ne rincez pas votre cocotte à l’eau froide. Vous risquez de l’abîmer ou de la casser. Il faut la laisser refroidir une dizaine de minutes et la rincer à l’eau chaude. Les cocottes ne supportent pas les lavages au lave-vaisselle. Ces derniers réduisent nettement sa durée de vie.

 

Produits connexes

 

La cocotte électrique

 

cocotte3

La cocotte électrique est très facile à utiliser. Elle permet la réalisation de très nombreuses recettes sans surveillance. Les modèles les plus précis proposent différents programmes qui s’adaptent aux types d’aliments utilisés. La cocotte électrique est encombrante, mais très appréciée des utilisateurs.

 

La cocotte-minute ou autocuiseur

 

La cocotte-minute, aussi appelée autocuiseur, permet de cuire rapidement les aliments grâce à la cuisson haute pression. Composée d’un contenant et d’un couvercle, le tout pouvant être fermé hermétiquement, la cocotte-minute permet une cuisson à plus de 120 °C. Grâce à la soupape de sécurité, si la pression dépasse 1,8 bar, la vapeur est évacuée.

 

 

La cocotte-minute à basse pression

 

La cocotte-minute à basse pression permet de conserver tous les bienfaits des aliments. Les nutriments (vitamines, minéraux et oligo-éléments) sont préservés pendant la cuisson, et les aliments sont goûteux. La cocotte-minute à basse pression libère de la vapeur tout au long de la cuisson.

 

La cocotte-minute à haute pression

 

La cocotte-minute à haute pression permet une cuisson rapide des aliments grâce aux températures très élevées et à l’importance de la pression. Cependant, les nutriments ne sont pas préservés.

 

 

 

 

    Ecrire un commentaire