Auto/Moto

Comment bien choisir son huile moteur ?

15/05/2017
Bien-choisir-son-huile-moteur

Le choix de son huile est toujours très difficile, il faut s’y retrouver avec tout le panel existant. Conseils et astuces élaborés par les experts de Rue Du Commerce pour effectuer le bon achat.

 

A quoi sert l’huile moteur ?

 

Lubrifier

L’huile va lubrifier et protéger les pièces de votre moteur en réduisant le frottement et le contact du métal sur le métal des pièces moteur en mouvement, surtout lors du démarrage. Cela vous permettra également de diminuer votre consommation d’énergie.

 

Refroidir

En réduisant le frottement, l’huile va refroidir les pièces mécaniques du moteur.

 

Évacuer les impuretés

L’huile empêche l’encrassement de votre moteur en mettant en suspension les résidus de combustion, les poussières et toutes les impuretés due à l’usure qui seront ensuite retenues par le filtre à huile.

guide_d_achat_huile_moteur

 

Éviter la corrosion

Les surfaces internes de votre moteur sont soumises à la corrosion due à l’eau, aux acides émis lors de la combustion. L’huile de moteur va protéger ces surfaces.

 

L’étanchéité

L’huile favorise l’étanchéité des pistons vous garderez ainsi toute la puissance de votre moteur grâce à une bonne compression.

Comprendre l’indice de viscosité

Les huiles sont classées en fonction de cet indice. Pour rappel, cette viscosité définit le degré de résistance à son écoulement.

Il s’évolue aussi bien à chaud qu’à froid. Il est donc très important de tenir compte du comportement de l’huile achetée sur votre moteur.

Pour effectuer le bon choix, il faut déjà comprendre cet indice sur les divers bidons sur le Marché.

indice-viscosite-moteur-voiture-596

Pour exemple, déchiffrons l’huile Castrol 5W40

5 : corresponds au grade de froid.

Plus cet indice est petit, plus l’huile est fluide, plus elle est efficace lors des démarrages à froid.

W : Winter, hiver en anglais.

40 : ce dernier chiffre correspond au grade à chaud.

Plus cet indice est élevé, plus l’huile supportera les fortes températures.

Les différents types d’huiles

 

Les huiles minérales

Ou encore les huiles 15w40 : utilisées principalement pour une conduite essentiellement routière.

Ces huiles sont conseillées pour un  est moteur essence ancien ou un diesel sans turbo.

Toutefois, il faut clairement augmenter la fréquence des vidanges (environ tous les 7500 kms) afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Les huiles semi-synthétique

Ou encore les huiles 10w40 : recommandée pour les conduites mixtes (route et ville).

C’est un très bon compromis pour le rapport qualité / prix : très bonne protection et le démarrage à froid sera un jeu d’enfant.

Quant à sa vidange, en moyenne tous les 10 000 kms.

 

Les huiles 100% synthétiques

Ou encore les huiles 5w40 et 5w30 : c’est vraiment destiné pour les moteurs très souvent utilisés voire pour les professionnels (conduite sportive ou abrupte).

Bien qu’elles soient les plus chères, elles sont vite rentabilisés par le fait d’économiser le carburant.

Quant à sa vidange, tout dépend de votre voiture : si c’est une essence, tous les 15 000 kms, si c’est une diesel, tous les 30 000 kms.

A noter que si votre voiture est pourvue d’un filtre à particules, les huiles 5w30 sont obligatoires.

Et les normes ?

Toujours inscrites sur les bidons, il ne faut pas les prendre à la légère.

Ces normes précisent pour quel type de moteur l’huile correspond. Référez-vous également au livre d’entretien de votre véhicule.

La norme ACEA classifie donc ces huiles en quatre grandes catégories, définies par des lettres :

A : moteurs à essence

B : moteurs diesel de tourisme

C : moteurs légers, équipés de filtres à particules et de catalyseurs

D : véhicules utilitaires et poids lourds

    Ecrire un commentaire