Sport

Comment bien choisir son kayak ?

12/06/2017
kayaking-1149886_1280

Vous souhaitez acquérir un kayak, mais vous ne savez pas comment faire le bon choix ? Au travers de ce guide, nous vous disons tout.

Différences entre canoë et kayak ?

La différence est essentiellement dans la manière de pratiquer les deux sports. Le canoë, se pratique généralement agenouillé avec comme aide une pagaie simple. Le kayak, quant à lui  se pratique complètement assis, les jambes totalement allongées avec une pagaie double.

Les différents types

Type-Kayak-Mer-Recap-89

Que choisir pour naviguer en eaux vives ?

Selon votre niveau de navigation mais aussi selon vos attentes, vous avez différents types.

Pour le loisir, vous pouvez opter pour un kayak de type gonflable, conseillé pour de simples balades. Ils ont très stables et résistant pour descendre les rivières. L’atout principal des kayaks gonflables ? Son gain de place, une fois rentré chez vous, vous pouvez le dégonfler en toute simplicité.

Pour une utilisation plus freestyle : c’est-à-dire pour les utilisateurs souhaitant se mêler aux vagues avec leur kayak. Mieux vaut se diriger vers un kayak de freestyle pour en profiter le plus possible : les figures diverses sont possibles, les parcours abruptes aussi.

colorful-1553246_640

Et selon son niveau

Si vous êtes débutant, optez sans réfléchir pour un gonflable ou d’initiation. Ces deux types sont stables, légers et facilement maîtrisables en toutes conditions.

Si vous vous considérez comme intermédiaire, vous pouvez vous diriger vers les playboats : polyvalents, vous allez pouvoir aussi bien faire du plat avec, que surfer dans les vagues, mais aussi faire des chandelles (figure acrobatique à simuler un coulage du kayak). Vous pouvez descendre des parcours de classe 3 ou 4.

Confirmés ? A vous les creekboats résistants à tous types d’impacts, et facilement manœuvrables. Vous pouvez dévaler toutes les rivières que vous souhaitez, quelques soit la classe du parcours, et réaliser toutes les figures possibles.

Les classes, c’est quoi ?

Les parcours des rivières sont classés (de 1 à 6) en fonction de leur difficulté technique à naviguer. La classe 1 est la plus facile et la classe 6 est la plus difficile voire même une impossibilité à naviguer dessus. Généralement, même pour les plus confirmés, la classe 4 est la plus dure.

canoeing-1521660_640

Que choisir pour naviguer en mer ?

Attention, si vous souhaitez naviguer en plein mer, plusieurs critères sont à prendre en compte. Si vous restez près des côtes, optez pour une version courte : ses dimensions sont entre 2.40 et 3.90m. A contrario, si vous allez naviguer jusqu’à 2 milles (3.2 km), il est recommandé d’opter pour un kayak long. Attention dès que vous dépassez les 300m de côte, votre kayak doit être homologué.

Et les différentes formes de coques pour le kayak de mer ?

  • Elliptique, une forme assez ronde : stabilité et équilibre sont les maîtres mots.
  • En V : en toute condition, une stabilité optimale même si la mer est déchaînée.
  • Plate, pas très recommandée pour une ballade en pleine mer, car elle se renverse facilement.

Un kayak homologué, c’est quoi ?

Comme vu précédemment, le fait que le kayak soit homologué va permettre à son utilisateur de  naviguer au-delà de la limite des 300m.

Actuellement, il existe deux types d’homologation :

  • La division 240 : met en évidence les règles de sécurité pour la navigation.
  • La division 245 : traitant des exigences techniques des bateaux.

Notre page « Kayak »

    Ecrire un commentaire