Sport

Comment bien choisir son vélo ?

10/10/2016
Velo-homme

Choisissez votre vélo en fonction de votre usage

Pour choisir votre vélo, questionnez-vous sur votre pratique. Que souhaitez-vous faire ? Où souhaitez-vous l’utiliser ? Quelle sera votre fréquence d’usage ? Quel est votre budget ? Voici un aperçu des différents types de vélo et des usages correspondants.

 

Le vélo de route

Il se pratique sur les routes plates, ascendantes et descendantes. Il en existe deux types :

  • les vélos de course, utilisés par les sportifs, ils ont l’avantage de permettre rapidité et endurance
  • les vélos couchés assurent confort et maintien de la colonne vertébrale.

Leurs caractéristiques

Vélos de course 

Légers et solides, ils ont une faible prise au vent pour améliorer la vitesse et l’aérodynamique. Ils sont peu polyvalent et sont fragiles.

Budget : entre 300 € et 3 000 €

Vélos couchés 

Conçus pour parcourir de grandes distances, ils s’adaptent aussi aux personnes handicapées. Ils peuvent atteindre une vitesse de 90 km/h. Certains bénéficient d’un dossier anatomique.

Budget : entre 1 800 € et 3,000 €.

 

Le VTC

Le vélo-tout-chemin, appelé aussi vélo de trekking, allie confort et souplesse. C’est un vélo de pratique occasionnelle, urbaine principalement, ou en campagne sur des routes goudronnées. Sur des terrains inégaux, il convient de l’utiliser pour des durées limitées.

Ses caractéristiques : Il possède entre 18 et 21 vitesses et offre des possibilités pratiques telles que le transport d’enfant, porte-bagage avant, éclairage arrière constant, béquille, amortisseurs de selle.

Budget : entre 150 € et 800 €.

Vélo

 

Le VTT

Aussi appelé vélo de montagne, le vélo tout terrain est idéal pour les promenades hors de la ville, hors des routes, pour les randonnées sportives en terrains escarpés voire accidentés en montagne, forêt, etc.

Ses caractéristiques : C’est un vélo léger, mais solide. Ses suspensions absorbent les chocs et variations de terrain pour une meilleure maîtrise.

Budget : entre 150 € et 2 500 €.

 

La vélo électrique

Le vélo électrique, aussi appelé vélo d’assistance électrique (VAE) est équipé d’un moteur, actionné par une assistance au pédalage lorsque vous arrêtez de pédaler.

Ses caractéristiques : Limité à 25 km/h, son autonomie est d’environ 30 km. Il est assez lourd puisqu’il pèse une trentaine de kilos. Il s’adapte aussi à certains handicaps.

La batterie est en plomb – lourde, mais économique – ou en lithium – plus chère, mais moins polluante.

Budget : entre 350 € et 3 500 €.

 

 

Le BMX

Ce vélo est utilisé pour les sports cyclistes extrêmes (race, champs de bosse) mais aussi pour le loisir.

Ses caractéristiques : Sa conception est prévue pour permettre, légèreté, solidité, maniabilité, souplesse et amortissement des chocs. Il comporte un frein arrière.

 

La vélo enfant

Le vélo de votre enfant doit être changé en fonction de sa taille, de son évolution, de sa pratique. Vérifiez que son poids soit léger et que les vitesses sont actionnables aisément.

age&type

.

Voici un récapitulatif des vélos enfants, en fonction de la taille de votre enfant :

ageenfant

 

 

Les différents critères à prendre en compte

Taille et type de pneus

 

Type Pneu

 

Choix du matériau de votre vélo

Divers matériaux existent, chacun bénéficiant d’avantages et d’inconvénients récapitulés dans le tableau ci-après.

Matériau

 

 

Pour les vélos d’appartement, privilégiez une structure lourde pour le châssis.

 

Bien choisir ses accessoires

 

Pour votre confort et pour votre sécurité, choisissez avec soin les accessoires de votre vélo.

 

Miroir

Il est pratique pour vous garantir une bonne visibilité avant de tourner. Il se fixe sur votre guidon ou à votre casque, en fonction de vos préférences.

 

Sonnette

Avoir la possibilité d’avertir les autres cyclistes, les piétons et les conducteurs est important pour réduire les risques d’accident.

 

Garde-chaîne

Il permet d’éviter les salissures sur votre jambe droite. Si votre vélo n’en possède pas, une autre alternative est de vous procurer un serre-pantalon.

 

Garde-boue

Il vous protège des salissures dans le dos, utile dans un environnement humide et boueux.

 

Réflecteurs et éclairage

La nuit, vous avez l’obligation d’équiper votre vélo d’un phare blanc à l’avant et d’un phare rouge à l’arrière. Les réflecteurs jaunes sur les pédales sont aussi indispensables. Les réflecteurs à l’avant, l’arrière et dans les roues de vélos, sont conseillés par le code de la route, car elles augmentent votre visibilité donc votre sécurité !

 

Les pédales

Elles sont à choisir en fonction de votre usage :

  • Pour les vélos de ville, les pédales en caoutchouc sont idéales.
  • Pour les vélos de coureurs et de trekking, les pédales à fixation sont requises.
  • Pour les VTT, des pédales légères, résistantes et antidérapantes sont indispensables.

 

Vélo3

 

Freins à disques, freins classiques ou freins V-brake ?

Les freins à disques sont privilégiés pour le VTT : puissants et progressifs, ils permettent de contrôler le degré de freinage. Il en existe deux types :

  • Les freins à disques hydrauliques : plus puissants, leur progressivité est plus précise, leur entretien est simple, leur coût est plus élevé.
  • Les freins à disques mécaniques, suffisent à une pratique plus occasionnelle, car ils sont de bonne qualité.

Les freins V-brake sont utilisés pour les VTT freestyle, les BMX. Ils sont installés dans le cadre ou sur la fourche.

Le frein classique est un frein à mâchoires ou à jantes. Il s’agit de deux patins fixés autour de la roue. Ils freinent en ralentissant la rotation de la roue. Pour un vélo de ville, préférez des mâchoires à tringle et pour un vélo de route ou de course, privilégiez des mâchoires à étrier.

 

Chambre à air ou tubeless ?

Les tubeless sont des pneus installés directement autour de la jante. Ce système permet d’éviter les crevaisons. Si vous disposez d’une chambre à air, pensez à vous munir d’un kit anti-crevaison avec rustines. Vous pouvez aussi vous procurer des chambres à air auto-réparantes. Le choix dépend de votre usage. S’il est régulier, sportif et tout-terrain, le tubeless peut s’avérer préférable.

 

Accessoires enfants

Les roues de son vélo doivent comporter des réflecteurs de roues. Il est préférable que le vélo soit équipé d’un garde-boue pour éviter les salissures.

Bien choisir son équipement

L’équipement de vélo importe tant pour votre confort que pour votre sécurité.

 

Le choix de votre casque

Essentiels pour votre sécurité, les casques doivent avoir la norme « casque homologué CE EN 1078, ANSI et SNELL ».

Ils en existe deux types :

  • Casque ouvert, suffisant pour les vététistes et la pratique sur route, chemin plat, etc.
  • Casque fermé, ou intégral, préférable pour la descente, le freeride et le BMX.

Deux critères importants :

  • Les sangles et leur ajustement
  • La taille du casque :

Casque

Le choix de vos vêtements

Pour le haut, les maillots sont adaptés à un usage occasionnel ou régulier. Manches longues ou manches courtes, en fonction de la saison ou de vos préférences. La matière protège du froid, du vent et la plupart sont imperméables. Procurez-vous un maillot avec une poche dans le dos, pratique pour ranger votre portable et votre kit de réparation anti-crevaisons.

Pour le bas, choisissez des cuissards longs ou courts, selon la saison ou vos préférences. Ils permettent un meilleur confort au niveau de la selle du fait d’un rembourrage à l’entrejambe en coussin mousse.

En fonction des saisons ou de la localité, vous pouvez ajouter à votre équipement un coupe-vent ou une veste adaptée.

 

Le choix de vos gants

Optez pour des gants renforcés, afin de vous prémunir des griffures et éraflures en cas de chute, de branches sur votre passage ou tout autre obstacle…

Deux types de gants existent à choisir en fonction de votre pratique :

  • Gants intégraux pour l’hiver et pour les pratiques en milieux
  • Mitaines en saison plus chaude.

 

 

Le choix de vos chaussures

En fonction de la fréquence et de votre pratique cycliste, vous avez le choix :

  • Les chaussures classiques s’adaptent parfaitement aux pédales plates et conviennent à un usage occasionnel et aux débutants.
  • Les modèles automatiques sont nécessaires aux cyclistes expérimentés, aux Elles permettent d’attacher les chaussures aux pédales grâce à des cales et se détachent par un mouvement spécifique.
  • Les surchaussures sont généralement ajoutées pour les cyclistes réguliers, coureurs expérimentés et sportifs afin d’isoler de l’humidité et du froid.

 

Notre page dédiée de Vélo et Accessoires

 

L’équipement de votre enfant

Pour sa sécurité, prévoyez un casque et des genouillères.

    Ecrire un commentaire