Comment choisir son compresseur à air ?

Bien choisir compresseur

Comment ça marche ?

 

illu1

Un compresseur a besoin d’une certaine quantité d’air pour faire fonctionner les appareils pneumatiques, ce volume d’air se mesure en litre/mn ou m³/mn. (1m3/h = 16,67l/mn).
Ce volume va dépendre de la taille de la cuve du compresseur et de sa capacité à la remplir plus ou moins vite.

Le plus souvent les compresseurs d’air utilisent une source électrique (220 ou 380 V), mais il existe également des modèles thermiques beaucoup plus coûteux et volumineux.

Pour faire le bon choix, il faut prendre en compte la taille du moteur du compresseur.
Les besoins en air ne seront pas les mêmes lorsqu’on branche une clé à choc ou un pistolet de gonflage.Tous les outils au fonctionnement lent ne nécessitent pas beaucoup de puissance, mais dès que la vitesse augmente l’approvisionnement en air doit considérablement augmenter. C’est aussi le cas si l’on branche plusieurs appareils simultanément.

Taille du réservoir

La taille du réservoir à une toute aussi grande importance. Son seul but est de stocker de l’air, mais si l’outil qui sera branché sur le compresseur consomme plus d’air que ce qui est disponible, il faudra attendre le remplissage d’un volume d’air minimal requis pour relancer l’outil et ainsi de suite à chaque utilisation. Cela peut vite devenir un problème pour un usage professionnel.
Il ne faut jamais sous-estimer ses besoins en air, même si c’est pour un usage domestique.
Un bricoleur averti pourra être amené à réaliser le crépi d’une façade ou effectuer des gros travaux de peinture.
Tout dépend aussi de l’espace dont vous disposez pour placer le compresseur : les petits modèles sont de type portable, avec un poids allant jusqu’à 20 kilos, donc facilement transportables ; les modèles intermédiaires sont équipés de roues, leurs poids varient de 20 à 150 kilos; quant aux plus gros, ils sont fixes, et pour ne pas prendre trop de place, on les place généralement en hauteur.
Le tableau ci-dessous donne une idée du compresseur à choisir par rapport à son utilisation :

tableau1

Points clés

illu2

Voici les bonnes questions qu’il faut se poser avant l’achat d’un compresseur

  • Quels outils pneumatiques vais-je brancher dessus ?
  • Est-ce-que j’ai besoin d’avoir de l’air en continu ?
  • Je souhaite le déplacer ou je le laisse de manière définitive à l’atelier ?
  • De quelle tension je dispose (230 ou 400 V) ?
  • L’achat d’un modèle insonorisé est-il justifié ?

Il existe une méthode de calcul très simple pour connaître ses besoins en air :
Il faut totaliser la consommation de tous les outils branchés simultanément sur le compresseur.
Ces informations sont généralement inscrites sur les appareils ou sur la documentation technique du fabricant.
Le résultat sera multiplié par 1,5. Vous obtiendrez ainsi le nombre de litres / minutes dont vous aurez besoin.

Entretien

conseils

Accessoires

Conseils pour brancher vos accessoires sur un compresseur

illu3

Pour l’utilisation d’une soufflette, d’un manomètre ou autre accessoire à faible consommation d’air, vous pouvez utiliser un tuyau d’alimentation d’air de diamètre intérieur de 6 à 8mm et le brancher sur le manodétendeur du compresseur.
Pour l’utilisation d’une clé à choc, d’un marteau burineur ou autre appareil à forte consommation d’air, vous devez utiliser un tuyau d’air de diamètre intérieur 10 à 12 mm, le brancher sur la sortie directe de la cuve du compresseur et impérativement utiliser tout le long de la chaine de raccordement des embouts et raccords d’air gros débit.
Sans cela vous verriez les performances de votre accessoire de compresseur d’air chuter considérablement.

Voir notre sélection d’accessoires compresseurs

* Plus de détails concernant ce prix sur la fiche produit.